Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

"Les Corses méritent mieux que des guerres de tranchées"
1 photo disponible

"Les Corses méritent mieux que des guerres de tranchées"


Calvi

Par

Le 05 Avril 2019


Beaucoup de maires, évoquant la situation tendue de l'île, ont proposé au Président d'agir dans le sens de l'apaisement. Il a longuement répondu : « L'histoire de la Corse dans la République est faite de tensions et d'adhésions. J'aime cette histoire, cette singularité. J'ai à chaque fois rendu hommage à l'identité corse, mais cette identité s'est aussi façonnée dans la République. Il y a eu des moments de forte tension, comme à Aleria. A chaque fois qu'on a voulu nier la singularité de l'île, la violence est apparue. Cette page a été tournée, et j'ai rendu hommage au docteur Simeoni qui a eu ce courage. Mais on ne peut pas oublier qu'un préfet de la République a été assassiné ici. Et on ne peut pas reprocher à un Président de la République de venir lui rendre hommage vingt ans après, en ayant invité tous les ministres qui ont servi à ce moment-là, même s'ils déplaisent. Ceux qui veulent défendre l'identité corse doivent faire un travail mémoriel et savoir dire les choses.

Autant la page a été tournée sur Aleria, autant je n'ai pas entendu les mêmes regrets sur l'assassinat du préfet Erignac. Je pense que dans cette page d'histoire, tant que certains n'auront pas le courage de dire : « c'est une plaie, notre cicatrice, la souffrance de la famille Erignac est aussi la nôtre »,ils feront bégayer l'histoire. Il y a dans la vie des peuples, des nations, un moment où l'oubli doit s'installer ; l'amnistie, c'est cela. Le président de la collectivité, lors de notre dernier échange au téléphone, a parlé de la Nouvelle-Calédonie – mais ces femmes et ces hommes, après avoir versé le sang, ont su se réconcilier... Ce n'est pas à moi de le faire. Moi, je porte de ma place ce que la Nation doit reconnaître, et la part irréductible que nous devons au préfet Erignac et à sa famille. Rien ne peut progresser, si avec ceux qui veulent porter cette identité, on ne condamne pas aussi les crimes qui ont été commis. Je veux avancer, et on ne peut le faire qu'en restant sur le chemin de crête. »


Le Président est revenu sur ses rapports avec la CdC : « Parfois, j'ai l'impression qu'on me répond avec des postures. Je suis volontaire, déterminé et ouvert. Les Corses méritent mieux que des guerres de tranchées... Je ne réponds pas en tant que Président de la République à une convocation devant une assemblée territoriale, ou alors c'est une perte de repères totale. »



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
La 5e édition du "U soffiu di a Balagna" a rassemblé 245 collégiens et lycéens à Aregnu

Le 23 Mai 2019

245 lycéens et collégiens de Calvi, Lisula Corti, Moltifau et San Fiurenzu ont participé ce mercredi 22 mai, à la 5ème édition du triathlon "U Soffiu di a Balagna", sur la plage d'Aregnu. Entre épreuves sportives et ateliers ludiques, cette journée était également l'occasion pour ces jeunes étudiants de se rencontrer.

Radio Calvi Langues régionales : Le ministre Jean-Michel Blanquer déclenche la polémique sur l'enseignement immersif

Le 23 Mai 2019

Les propos du ministre de l'Éducation Nationale sur l’école immersive ont suscité un tollé. Lors d'un débat au Sénat, Jean-Michel Blanquer a déclaré que le fait d'apprendre une langue régionale en immersion pourrait être " pas si bon que cela, a fortiori si l'enfant est mis dans la situation d'ignorer la langue française". Des propos qui ne passent pas chez les partisans de l’apprentissage du corse. Jean-Felix Acquaviva et les autres députés du Groupe Libertés et Territoires demandent au ministre de vouloir revenir sur ses propos "qui ont été durement appréciés par les enseignants et parents d’élèves."

Radio Calvi Coup d’envoi à Bastia de la 23ème édition des Jeux des îles

Le 23 Mai 2019

Remplaçant au pied levé Elbe, la Corse organise jusqu’à samedi, la 23ème édition des Jeux des Îles. Elle réunit plus de 700 athlètes de 14 à 16 ans de 14 îles : Sicile, Sardaigne, Malte, Açores, Jersey, Cap Vert, Guyane, Guadeloupe, Baléares, Elbe, Corfou, Madère… et bien sûr la Corse. Tous ces jeunes s’affronteront en presque autant de disciplines : handball, tennis, voile, rugby, tennis de table, volley, basket, judo, karaté, escrime, natation, athlétisme, triathlon, football… sur plusieurs sites : Bastia (Fango, Arinella, Carbonite, Pepito Ferretti), Borgo, Biguglia et Lucciana.

Radio Calvi Porticcio : La victime était sous contrôle judiciaire

Le 23 Mai 2019

C'est un homme de 27 ans, connu des services de police et qui était sous contrôle judiciaire pour une affaire instruite par la JIRS (Juridiction Inter Régionale Spécialisée) de Marseille, qui est tombé mercredi matin sur le coup de 10h30 sous les balles des tueurs qui l'attendaient sous la résidence de Lorello qu'il venait de quitter.

Radio Calvi Animaux maltraités à Bastia : Le couple sera jugé jeudi

Le 22 Mai 2019

Au terme sa garde à vue dans le cadre de l'enquête ouverte pour "vols en réunion" et pour"suspicion de mauvais traitement sur animaux et actes de cruauté" le couple de la rue Droite interpellé dimanche soir a été présenté au Parquet dans le courant de l'après-midi de mardi. La procureure de la République a requis le mandat de dépôt contre le couple où l'homme devrait faire également l'objet de poursuites pour "violences sur concubin"; L'homme et la femme, tous eux âgés de 49 ans, devraient être jugé en comparution immédiate dès ce jeudi devant le tribunal de grande instance de Bastia. Après leur passage devant le juge des libertés ils ont été placés en détention provisoire

Radio Calvi
Autres actualités :