Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

"Rimitu" à l'Auditorium di Pigna le 18 janvier
1 photo disponible

"Rimitu" à l'Auditorium di Pigna le 18 janvier


Calvi

Par

Le 10 Janvier 2018


Un homme en costume du siècle des lumières, un cabas dans chaque main, déambule le long des routes en déblatérant des textes de théâtre. Un grand bruit méconnaissable retentit qui le fait s'arrêter brusquement. Il réalise qu'il se retrouve dans un endroit improbale : une aire de battage du blé. Il ne sait pas pourquoi son chemin se termine, pourquoi il a marché, ni même si il a marché, et si oui depuis combien de temps...et que veut dire tout ça.

il essai de reprendre le fil de son histoire, de chercher ce qui aurait pu le mener jusqu'ici, ou tout simplement s'il n'est pas en train de rêver.

Des bribes de son passé vont revenir étayer le parcours de sa vie, de ses questionnements, de ses certitudes, de ses blessures, de ses joies et de ses souffrances.

Au fur et à mesure, il va repasser sur tous les événements qui l'ont construit, toutes les rencontres, les histoires, de son enfance à son passé récent.

il nous expose la réflexion d'une vie d'homme au moment du bilan final.

-------

« RIMITU » est un seul en scène, seul en vie, seul en société. Le personnage ne sait comment s’approcher des autres. Est-ce un problème psychologique, une indisposition au vivre ensemble ou la recherche inexorable d’un idéal inaccessible.

Le fait est que le personnage cherche à savoir. Il veut comprendre pourquoi il se retrouve, lui qui a tout développé, tout perfectionné pour devenir un être humain de première qualité, dans cette solitude qu’il ne désire finalement pas. Il revisite chaque domaine, la famille, la politique, les amis, les femmes, le savoir, le théâtre, tout ce qui a pu le mener à ce vide sidéral.

Mais que désire-t-il au juste ? Le sait-il ? N’est-ce pas le désir lui-même qui l’a quitté ? Et si oui, pourquoi ?

Et ce monde qui l’entoure peut-il admettre autre chose qu’une addition de solitudes ?

Ou bien n’est- ce pas, tout simplement, une fuite? La fuite, nous explique Anatoli Vassiliev dans a un unico lettore , « est une disposition de l’homme, en marge du réel et de ce qui arrive. La fuite, c’est contre tout ce qui est politique, social, intime, contre quoi que ce soit ; la fuite c’est l’essence des rapports avec la mort, c’est une vie qui se retire des autres rapports ».

Comprendre. Il faudrait comprendre, comme nous dirait Antigone.

Mais pourquoi faudrait-il comprendre. La messe n’est-elle pas plus mystérieuse en latin ? Pour le mystère d’un Dieu, quel qu’il soit, quoi de plus normal que de ne pas tout comprendre. Il faudrait juste avoir la foi…peut-être en l’art qui serait l’artisan du sacré, car il existe avant l’artiste, avant l’œuvre même.

Ici notre intention serait que l’acteur soit un passeur, une idée en mouvement, une transparence pour que le personnage devienne personne, poète, individu qu’il soit issu d’un monde supérieur au nôtre, un monde imaginaire qui dans l’instant nous dépasse. Alors peut-être, si nous en croyons Vassiliev, le spectateur deviendra témoin.

 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Clash à l’Assemblée de Corse : La droite quitte l’hémicycle et suspend ses délégations

Le 17 Janvier 2018

Ce fut un clash surprise en toute fin de séance. L’objet inattendu de la discorde entre la majorité territoriale et l’opposition : le changement de mode de désignation des élus territoriaux qui siègeront au syndicat de l’énergie de Corse du Sud, ex-syndicat d’électrification. Un scrutin, non plus à la proportionnelle, mais à la liste majoritaire bloquée dont l’enjeu est l’élection du futur président dudit syndicat. Résultat : aucun siège à l’opposition qui crie au déni de démocratie. Les deux listes de droite quittent l’hémicycle et suspendent leur délégation dans les différents Conseils d’administrations, hormis les Commissions organiques. La majorité réplique que le fait démocratique est le fait majoritaire et que les Corses l’ont élue pour changer les choses.
 

Radio Calvi Vent violent : Fermeture de tous les établissements scolaires de l’académie de Corse

Le 17 Janvier 2018

La Corse est maintenue en vigilance orange « vent » par Météo France, le vent violent s’intensifiant cette nuit et en matinée de ce mercredi. Ces conditions météorologiques très défavorables ont amené le rectorat à décider de la fermeture de tous les établissements scolaires.
 

Radio Calvi Tempête de vent : 189 km/h relevé au Cap-Sagro

Le 17 Janvier 2018

Dans son dernier bulletin Météo France a prolongé le niveau de vigilance Orange pour « Vent Fort » pour la Corse jusqu’au mercredi 17 janvier à 16 heures. La Haute-Corse est également concernée par une vigilance de niveau Jaune situation météorologique à surveiller pour le phénomène « Vagues- Submersion ».
 

Radio Calvi Assassinat de Vincent Dorado : 280 prélèvements d’ADN seront effectués au collège de Baleone

Le 17 Janvier 2018

Ce jeune professeur de SVT avait été assassiné de deux balles à son domicile, à Alata, le 18 janvier 2016. Dans le cadre de l’enquête judiciaire, qui n’a confondu aucun suspect majeur à ce jour, le parquet indique que pas moins de 280 mamans d’élèves, professeurs et agents administratifs féminins du collège de Baleone vont devoir se soumettre à un prélèvement ADN dans les prochaines semaines, tandis que l’affaire agite toujours l’établissement.
 

Radio Calvi Voeux et Galette des Rois à Lama

Le 16 Janvier 2018

Tony Ceccaldi et le conseil municipal de Lama ont convié la population à la traditionnelle réception des vœux et à la galette des Rois qui devait suivre
 

Radio Calvi
Autres actualités :