Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

« Les Corses chassés de chez eux par la force de l’argent » : Jean-Guy Talamoni propose de taxer les résidences secondaires des continentaux
1 photo disponible

« Les Corses chassés de chez eux par la force de l’argent » : Jean-Guy Talamoni propose de taxer les résidences secondaires des continentaux


Calvi

Par

Le 06 Septembre 2019


Une rentrée qui annonce la couleur de la détermination des nationalistes face au dossier foncier et immobilier. Un statut de résident voté en 2014 et une session de l’Assemblée de Corse en juillet dernier qui pointait du doigt le « phénomène de dépossession ».
La Corse a enregistré en effet le 138% d’augmentation du prix du foncier en l’espace de sept ans. La majorité territoriale parle d’un « tsunami » et déclare clairement que « les Corses sont chassés de chez eux par la force de l’argent ».

« Face à ce problème nous avons deux solutions, a expliqué Jean-Guy Talamoni, président de l’Assemblée de Corse, soit nous acceptons que les Corses soient dépossédés petit à petit de leur terre, soit nous essayons de faire des propositions concrètes qui peuvent préserver l’immobilier. Dernièrement j’ai eu l’occasion de voir un appartement dans un petit port se vendre 870 000 euros. Les ventes impactent également le tarif des locations. Le problème du logement se pose donc réellement au-delà du maintien ou de l’accessibilité à la propriété. Nous avons des exemples en Europe de régions qui réserve l’achat de l’immobilier aux résidents ». 

Ainsi un programme de négociation avec Paris est planifié. Ce programme prévoit six points : un statut de résident, une résidence administrative et fiscale, un dispositif type « Bolzano » (sur l’exemple d’une province italienne), centre des Intérêts Matériels et Moraux, un renforcement de la spécificité en matière de fiscalité du patrimoine, un respect plein et entier par l’administration d’Etat du PADDUC, et notamment des 105 000 ha d’Espaces Stratégiques Agricoles (ESA). 

De manière plus détaillée, le centre d’intérêt matériels et moraux concerne la diaspora et lui permettrait d’acquérir des biens immobiliers ou d’être exonérée de la taxe sur les résidences secondaires, si toutefois cette taxe devait être appliquée. 
Concernant le dispositif « Bolzano », Petru Anto Tomasi l’a étudié et il serait potentiellement applicable à la Corse. « Nous avons plusieurs exemples qui ne contrarient pas le droit communautaire. C’est le cas de ce dispositif qui prévoit notamment que si la région atteint les 10% de résidences secondaires, il convient alors que 100% des biens immobiliers en vente soient réservés aux personnes qui peuvent justifier de 5 ans de résidence. »

Les mesures qui sont aujourd’hui préconisées sont présentées dans le sens du dialogue par les nationalistes qui se sont appuyés sur des textes législatifs nationaux et européens existants. « Ce sont des propositions de la Corse, nous sommes ouverts aux discussions et aux propositions de l’Etat, souligne Jean-Guy Talamoni. Le seul intérêt que nous poursuivons est que les Corses ne soient pas déposséder de leur terre. Cela fait bon nombre d’années que nous appréhendions cette question. Aujourd’hui, la situation est critique. Pour que cela aboutisse, nous appelons de nos vœux que l’ensemble des élus corses parlent d’une seule voix mais la mobilisation populaire est également nécessaire ». 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Bastia : La vedette des douanes bloquée par les grévistes

Le 24 Janvier 2020

Les douaniers de la brigade garde-côtes de Bastia qui sont en grève depuis le 5 décembre pour protester contre la réforme des retraites ont fait le point sur leur situation jeudi matin devant leur vedette amarrée au Vieux Port de Bastia

Radio Calvi Petr’Anto Tomasi : « L’Etat met une tutelle sur la Collectivité de Corse et bafoue le Statut particulier »

Le 24 Janvier 2020

Pendant les deux jours de session de l’Assemblée de Corse, les 9 et 10 janvier derniers, Petru Anto Tomasi, président du groupe Corsica Libera à l’Assemblée de Corse, n’a cessé, tout au long des débats, que ce soit en matière de fiscalité, d’urbanisme, de PADDUC…, de fustiger la volonté de l’Etat de mettre la Collectivité de Corse (CdC) sous tutelle. Il explique, exemples à l’appui, à Corse Net Infos, que le gouvernement n’est même plus dans le cadre du refus d’avancer par rapport aux demandes de l’île, mais du mépris du Statut particulier. Il lance un appel à la mobilisation de toute la classe politique pour revendiquer un statut fiscal.

Radio Calvi Toujours 25 000 chômeurs et 70 000 personnes vivent sous le seuil de pauvreté : la Corse dans le rouge

Le 24 Janvier 2020

Les chiffres sont alarmants sur l’île avec 25 000 chômeurs et 70 000 personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Ainsi, l’État, la Région ainsi que l’ensemble des acteurs se sont réunis, mercredi à Ajaccio pour une troisième conférence sur cette thématique

Radio Calvi Université de Corse : Federici, favori pour la présidence

Le 24 Janvier 2020

Ce jeudi 23 janvier a été une journée riche en émotions pour les étudiants et le personnel de l’université de Corse qui élisaient leurs représentants au Conseil d’Administration, à la Commission de la Formation de la Vie Universitaire ainsi qu’à la Commission de la Recherche. Au terme de la journée Dominique Federici de l’università in cumunu avec 9 sièges devançait les deux autres candidats Marc Muselli et Christophe Storai qui ont obtenu respectivement 4 et sièges...

Radio Calvi L'ADMR de Calvi dans ses nouveaux locaux

Le 23 Janvier 2020

L'association d'Aide à Domicile en Milieu Rural de Calvi s'est officiellement installée ce mercredi matin dans ses nouveaux locaux, face à l'Hôtel de Ville de Calvi. C'est Ange Santini, maire de Calvi qui symboliquement a remis les clés des locaux à la présidente de l'ADMR Mireille Maraninchi

Radio Calvi
Autres actualités :