Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

​Le CIDFF de Haute-Corse fête la journée de la femme comme il se doit à Bastia
1 photo disponible

​Le CIDFF de Haute-Corse fête la journée de la femme comme il se doit à Bastia


Calvi

Par

Le 09 Mars 2018


Le calendrier 2018 indiquait la date du 8 mars ce jeudi, date de la journée internationale des droits de la femme. Alors, il fallait marquer le coup au Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF). C’est pourquoi l’association a organisé ce jeudi matin un temps d’échange autour de la condition féminine ouvert à tous ceux qui souhaitaient y participer. Une vingtaine de personnes (dont un seul homme) se sont ainsi réunies dans les locaux du CIDFF de Haute-Corse situés à Bastia, rue Sainte-Catherine. Pendant deux heures, chacun a pu donner son point de vue et discuter sur de nombreuses thématiques.

« Pour nous, c’était un moyen d’informer et de montrer notre solidarité, évidemment nécessaire pour avancer et faire fructifier les choses. C’était un moment où l’on devait communiquer sur cette journée, notamment par rapport à ce qu’on peut entendre autour de nous. Car la journée de la femme, c’est une journée qui peut parfois être largement détournée par certains à des fins commerciales. Plus globalement, le droit des femmes n’est pas quelque chose d’évident chez une partie de la population, note Francine Grilli, responsable du CIDFF de Haute-Corse. C’était donc important d’évoquer toutes les problématiques liées à notre condition de femmes face à la vision d’un monde un peu ‘genré’ où l’on reste dans des stéréotypes. » Les violences faites aux femmes ont par exemple été abordées, comme les inégalités sociales (chômage plus marqué que chez les hommes, salaires plus faibles, diversité des métiers…), l’interruption volontaire de grossesse ou les pressions exercées au quotidien. La question de l’allaitement maternel a été particulièrement débattue. « Il ne faut pas que ça devienne une contrainte, une exigence globale, reprend Francine Grilli. En général, il y a toutefois un consensus dans nos conversations. Mais les retours et les échanges sont primordiaux pour nous permettre d’avancer dans la bonne direction. »

Une lutte de justice sexuelle cohérente, puisque les problèmes sont aussi présents en Corse que dans le reste de la France. « Je pense que l’accès à l’emploi de la femme, pour ne prendre que ce sujet, est une préoccupation ici. Comme dans le reste du territoire national. Autrement dit, c’est une problématique qui rejoint la problématique nationale. Ni plus, ni moins », pose Angèle Liegault, du Club Soroptimist (organisation mondiale de femmes engagées dans la vie professionnelle et sociale œuvrant pour les droits humains) de Bastia. Mais une lutte de justice sexuelle qui aurait bien besoin d’un coup de main économique, le CIDFF (qui ne compte que deux salariées) ayant très peu de ressources financières. En attendant des aides futures, seule l’union semble pouvoir changer les choses et sensibiliser un maximum de monde.

 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Le sanctuaire de Lavasina prépare la fête du 8 septembre

Le 07 Septembre 2018

Les 7 et 8 septembre le sanctuaire de Lavasina est en fête. Mais alors que célèbre t-on ? Pourquoi ce lieu est-il si réputé en Corse ? Le père Magdeleine et CNI répondent à vos interrogations.

Radio Calvi "Studio Ballet" de Furiani : Rencontre avec Tiphaine Appelhans et Simon Ripert danseurs au ballet Preljocaj

Le 07 Septembre 2018

Il y a une dizaine de jours, Tiphaine Appelhans et Simon Ripert, deux danseurs expérimentés ont donné des cours lors d'un stage au studio Ballet de Furiani... CNI est parti à leur rencontre pour comprendre les enjeux contemporains du monde de la danse.

Radio Calvi Le collège de Calvi obtient gain de cause

Le 07 Septembre 2018

Mercredi, l'équipe pédagogique du collège de Calvi était montée au créneau à la suite de la suppression du demi poste de conseiller principal d'éducation (CPE), réduisant ainsi l'effectif à un seul pour 500 élèves.

Radio Calvi Mouvement de grève et blocage des cours au collège Pasquale Paoli de Lisula

Le 07 Septembre 2018

Le personnel du collège de Lisula est en grève depuis jeudi matin, suite à la suppression d'un poste d'adjoint administratif d'intendance.
 

Radio Calvi Bastia : Le président de l’Assemblée de Corse et le maire de la ville au plus près de la rentrée scolaire…

Le 07 Septembre 2018

A l’occasion de la rentrée scolaire ce jeudi 6 septembre, le président de l’Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, le maire de Bastia, Pierre Savelli, leurs directeurs de cabinet respectifs et Ivana Polisini, ajointe à l'éducation, se sont rendus dans plusieurs établissements : école Venturi en centre ville, école Georges-Charpak à Toga et collège de Montesoro dans les quartiers sud.

Radio Calvi
Autres actualités :