Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

 Transports de passagers : L'aérien garde le vent en poupe, le maritime pique du nez !
1 photo disponible

Transports de passagers : L'aérien garde le vent en poupe, le maritime pique du nez !


Calvi

Par

Le 23 Août 2018


Près de 1 490 878 passagers ont été transportés en juillet sur les lignes aériennes et maritimes desservant la Corse, que ce soit sur des lignes régulières ou des lignes saisonnières de charter. C’est un peu moins que l’an dernier à la même époque, soit une baisse globale de 0,6 % du trafic, tous secteurs confondus. Mais ce chiffre recouvre des réalités différentes qui confirment des tendances de fond. Le transport aérien bénéficie d’une croissance, certes modeste pour une période estivale, mais qui atteint néanmoins 2,6 %. Par contre, le transport maritime accuse un recul plus inquiétant de 3,3 %. Ce sont surtout, les trafics en provenance ou à destination de l’étranger qui fléchissent, ceux concernant le reste du territoire français se maintiennent.

Envol de mai
Au cours des trois premiers mois de la saison estivale, qui dure de mai à septembre, 3 248 931 passagers ont transité par les ports et aéroports corses, soit une progression de 5,3 % par rapport à la même période en 2017. Un nouveau record de fréquentation a été établi à mi-saison avec 164 428 passagers supplémentaires grâce à une très belle avant-saison. La palme revient à un excellent mois de mai qui a accueilli 127 467 passagers supplémentaires, et un bon mois de juin avec 46 579 passagers de plus. A l’inverse, juillet a subi un coup de déprime avec 9 618 passagers en moins. Cela augure néanmoins d’un étalement de la saison. En comparaison, la période de mai à juillet avait représenté, l’an dernier, 53 % du trafic estival.

Reflux du maritime
Les chiffres de juillet confirment une tendance de fond globalement moins favorable aux transports maritimes. Avec 801 919 passagers transportés par mer en juillet, le trafic accuse un net recul de 3,3 % par rapport à l’an dernier à la même période. Le recul est général, tant sur les lignes en direction de la France (- 2,4 %) qu’en direction de l’Italie (- 4,9 %). La baisse globale des trafics affecte l’ensemble des compagnies, à l’exception de la Moby Lines, qui affiche 16% de croissance sur les lignes italiennes, et de la Corsica Linea qui tire son épingle du jeu avec 5% de hausse sur les lignes françaises. La Corsica Ferries subit une désaffection limitée à 3% sur le réseau français, mais qui atteint 13% sur le réseau italien.
De même du côté des destinations : Seules les lignes d’Ile Rousse (+ 16 %), Nice (+ 6 %) et surtout sur Gênes (+ 52 %) affichent des progressions significatives, tandis que Savona, Livourne, Toulon et Bastia cèdent respectivement - 15 %, - 13 %, - 8 % et - 7 % de parts de marché. Au cours des trois premiers mois de la saison, ce sont au final près de 1 613 554 passagers qui ont été transportés par voie maritimes, soit une légère hausse de 2,1 % par rapport à 2017.

Poussée de l’aérien
Avec 688 959 passagers transportés en juillet, le trafic aérien confirme, pour sa part, sa bonne santé avec une progression de 2,6 % par rapport à juillet 2017. Néanmoins, seuls les aéroports d’Ajaccio (+ 3 %) et de Bastia (+ 8 %) progressent, ainsi que les liaisons transversales sur Bordeaux (+ 29 %), Nantes (+ 22 %) et Lyon (+ 16 %) côté français, et surtout celles sur le Royaume Uni (+ 73 %). Globalement, la progression reste faible, tant au niveau des trafics français (+ 2,6 %) qu’étrangers (+ 2,8 %). Ce sont les compagnies Low Cost qui se taillent la part du lion en assurant plus de 40 % des trafics du mois de juillet. Les trafics mensuels et habituels sur Marseille, Nice et Paris reculent et ne représentent plus que 46 %des trafics mensuels globaux contre 75 % en juillet 2009. Au cours des trois premiers mois de la saison, 1 635 377 passagers ont été transportés par voie aérienne, soit 8,7 % de plus qu’en 2017.

N.M.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Le plan d'urbanisme de Cauro annulé par le tribunal administratif de Bastia

Le 15 Mars 2019

Après trois recours déposés par l’Etat, l’association U Levante et un particulier contre le PLU (plan local d’urbanisme) de Cauro, ce 14 mars, par deux jugements le tribunal administratif de Bastia a annulé pour irrégularité la délibération du conseil municipal ayant approuvé le document le 28 novembre 2017.

Radio Calvi Le député Michel Castellani met en garde le gouvernement contre sa politique à l’égard de la Corse

Le 15 Mars 2019

Pas contents les députés corses après le vote, dans la nuit de mardi à mercredi, à l’Assemblée nationale, de la loi créant une Agence nationale de cohésion des territoires. Une agence, perçue par les trois députés nationalistes et leurs collègues du groupe Libertés & Territoires, mais aussi par de nombreux députés, comme une complication supplémentaire à l'usine à gaz administrative actuelle. Ils l’accusent, sous couvert de décentralisation, de donner un pouvoir trop important au préfet au détriment des élus locaux des collectivités à financer, de placer le représentant de l’Etat comme référent unique ! Suite au rejet des amendements de l’opposition, le député de Bastia, Michel Castellani, a interpellé fermement la ministre, Jacqueline Gourault, pour la mettre en garde contre la politique du gouvernement à l'égard de la Corse.

Radio Calvi Un nouveau cas de violences conjugales à l'Ile-Rousse: l'auteur interpellé et condamné

Le 15 Mars 2019

Un homme soupçonné de menaces de mort et d'appels malveillants envers son ex-concubine a été interpellé en début de semaine, placé en garde à vue, présenté au parquet et placé en détention provisoire, avant de répondre de ses actes ce jeudi devant le Tribunal où il était jugé en comparution immédiate. Il a été condamné à 18 mois de prison avec sursis, 5 ans de mise à l'épreuve et obligation de soins.

Radio Calvi 14 Mars 2011-14 Mars 2019 : CNI a passé le cap des 8 ans !

Le 15 Mars 2019

Cela fait 8 ans à présent que Corse net Infos, auquel on préfère désormais l'acronyme CNI, signe de son ancrage dans la vie quotidienne de l'île, délivre en permanence sur internet son flot de nouvelles - bonnes ou mauvaises - à un cercle de lecteurs fidèles qui ne cesse de s'élargir. Aujourd'hui devenu incontournable, notre pure player ne cesse d'avancer sur la voie empruntée un jour du mois de Mars 2011, le 14 très précisément.

Radio Calvi Un Via Crucis "revisité" par le Svegliu Calvese

Le 14 Mars 2019

Dans le cadre d'une représentation "revisitée" de Via Crucis, l'association du Svegliu Calvese vous invite à la rejoindre les samedi 16 et dimanche 17 mars, à partir de 17 heures à la Poudrière, pour une première réunion d'information

Radio Calvi
Autres actualités :