Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

250 m2 pour l'antenne départementale des services pénitentiaires d'Insertion et de probation d'Ajaccio
1 photo disponible

250 m2 pour l'antenne départementale des services pénitentiaires d'Insertion et de probation d'Ajaccio


Calvi

Par

Le 12 Mars 2019


C'est officiel depuis ce lundi matin. Le Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation d'Ajaccio (SPIP), qui couvre la totalité du Département, dispose de locaux flambants neuf.
L'inauguration s'est déroulée en présence des autorités judiciaires: aux côtés de Franck Leloup, directeur du service, Guillaume Lericolais, directeur de Cabinet de Josiane Chevalier, préfète de Corse, Franck Rastoul, procureur général près la cour d'appel de Bastia, Eric Bouillard, procureur de la République d'Ajaccio, Véronique Imbert, présidente du TGI d'Ajaccio ainsi que de Jacques Plays, commandant la Gendarmerie en Corse, de représentants du maire d'Ajaccio, de la Mission Locale, du Pôle Emploi, de la Cohésion Sociale et Protection des Populations et de la direction départementale de la sécurité publique.


Tous se sont retrouvés à la Tour Armoise, rue du Premier Bataillon de Choc où l'antenne départementale a été officiellement inaugurée après cinq mois de travaux. La structure s'étale sur 250m2 composant six box qui permettent des entretiens entre sept conseillers et les probationnaires. "Notre service suit les personnes condamnées par la justice, précise Franck Leloup, son directeur régional, à l'exception des sursis. Il s'agit de personnes qui ont un bracelet électronique, un suivi socio-judiciaire, sont sous le coup d'une libération conditionnelle, en placement extérieur ou incarcérés, pour les domaines les plus courants. Notre mission consiste à favoriser, peu à peu, l'insertion de ces personnes tout en travaillant sur des mises à l'épreuve, obligations (travail, soin, hébergement) ou préparant leur sortie."


Actuellement, le SPIP du Département - touche, entre les entrants et les sortants, un flux de 500 personnes. Les conseillers se rendent en milieu carcéral pour les condamnés à des peines de prison fermes, les autres ont l'obligation de répondre à des convocations...



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Ladies Open Calvi - Eaux de Zilia : Les tirages au sort dimanche

Le 05 Avril 2019

Le 1er Ladies Open Calvi - Eaux de Zilia passe la surmultipliée avec l'accueil des joueuses qui vont participer à cet Open de tennis féminin, au cœur de la pinède de Calvi. Dimanche 7 avril à 18 heures, tirage au sort pour le tableau des qualifications et pour le tableau final
 

Radio Calvi Les établissements de plage de L'Ile-Rousse se mettent aux normes

Le 05 Avril 2019

A quelques jours de l'ouverture de la saison estivale, les quatre premiers établissements de la plage de L'Ile-Rousse, contraints de se mettre aux normes en fonction du "Décret Plage", s'activent à reconstruire et à jouir pleinement d'une autorisation d'occupation temporaire du Domaine Public qui leur a été accordée pour une période de deux ans.

Radio Calvi "Les Corses méritent mieux que des guerres de tranchées"

Le 05 Avril 2019

Pour Emmanuel Macron, le désir de paix manifesté par les Nationalistes doit passer par un examen de conscience.

Radio Calvi La "boîte à outils" du Président Macron

Le 05 Avril 2019

Une rafale de questions portant surtout sur le rural, et des réponses sur le thème : l'Etat fait, mais il ne fait pas tout.

Radio Calvi Cuzzà : Emmanuel Macron face au cri de désespoir des maires du rural

Le 05 Avril 2019

Près d’une centaine de maires ont rencontré le président de la République, Emmanuel Macron, à Cozzano pour la dernière étape du grand débat national qui a duré près de 6 heures. Un face à face sans tabou, parfois abrupt, avec des maires qui ont sorti tout ce qu’ils avaient sur le cœur, leurs peurs, leurs craintes, leurs désespoirs et leurs maigres espoirs, sans fioritures, ni illusion. Des doléances sans surprise qui ont parfois trouvé des débuts de réponses concrètes chez un chef de l’Etat qui s’est voulu très pragmatique. Tout en se retranchant derrière sa feuille de route délivrée en février 2018 à l’Alb’Oru, les grandes réformes nationales et en se défaussant au passage sur la collectivité territoriale.

Radio Calvi
Autres actualités :