Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

250 m2 pour l'antenne départementale des services pénitentiaires d'Insertion et de probation d'Ajaccio
1 photo disponible

250 m2 pour l'antenne départementale des services pénitentiaires d'Insertion et de probation d'Ajaccio


Calvi

Par

Le 12 Mars 2019


C'est officiel depuis ce lundi matin. Le Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation d'Ajaccio (SPIP), qui couvre la totalité du Département, dispose de locaux flambants neuf.
L'inauguration s'est déroulée en présence des autorités judiciaires: aux côtés de Franck Leloup, directeur du service, Guillaume Lericolais, directeur de Cabinet de Josiane Chevalier, préfète de Corse, Franck Rastoul, procureur général près la cour d'appel de Bastia, Eric Bouillard, procureur de la République d'Ajaccio, Véronique Imbert, présidente du TGI d'Ajaccio ainsi que de Jacques Plays, commandant la Gendarmerie en Corse, de représentants du maire d'Ajaccio, de la Mission Locale, du Pôle Emploi, de la Cohésion Sociale et Protection des Populations et de la direction départementale de la sécurité publique.


Tous se sont retrouvés à la Tour Armoise, rue du Premier Bataillon de Choc où l'antenne départementale a été officiellement inaugurée après cinq mois de travaux. La structure s'étale sur 250m2 composant six box qui permettent des entretiens entre sept conseillers et les probationnaires. "Notre service suit les personnes condamnées par la justice, précise Franck Leloup, son directeur régional, à l'exception des sursis. Il s'agit de personnes qui ont un bracelet électronique, un suivi socio-judiciaire, sont sous le coup d'une libération conditionnelle, en placement extérieur ou incarcérés, pour les domaines les plus courants. Notre mission consiste à favoriser, peu à peu, l'insertion de ces personnes tout en travaillant sur des mises à l'épreuve, obligations (travail, soin, hébergement) ou préparant leur sortie."


Actuellement, le SPIP du Département - touche, entre les entrants et les sortants, un flux de 500 personnes. Les conseillers se rendent en milieu carcéral pour les condamnés à des peines de prison fermes, les autres ont l'obligation de répondre à des convocations...



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Une soirée magique pour la Ligue Contre le Cancer

Le 24 Mai 2019

La Ligue Contre le Cancer de Balagne a organisé une soirée placée sous le signe de la magie, à l'hôtel Corsica de Calvi.

Radio Calvi Un appel à témoins pour disparition inquiétante à Calenzana

Le 24 Mai 2019

Dans le cadre d'une enquête ouverte par la COB de Calvi, pour disparition inquiétante d'une personne majeure à Calenzana, en accord avec le parquet et la famille, un appel à témoins a été lancé pour retrouver Françoise Acquaviva.

Radio Calvi « Oui à l’égalité des droits ! Non au passe-droit » : Les professionnels du littoral invoquent l’égalité dans l’occupation du domaine public maritime

Le 24 Mai 2019

Ce jeudi 23 mai, à l’aube de la saison touristique, une vingtaine des professionnels du littoral de Corse du Sud s’est rassemblée sur les pontons privés de l’hôtel Sofitel à Porticcio pour dénoncer l’“injustice” face à la réparation des autorisations, accordées à certains grands groupes, mais refusées à la plupart des établissements qu’ils représentent.

Radio Calvi Assemblée de Corse : la tension monte entre la majorité nationaliste et l'État

Le 24 Mai 2019

Lors de l'ouverture de la session de l'Assemblée de Corse, ce jeudi 23 mai, le président de l'exécutif, Gilles Simeoni, a attaqué avec des mots très durs l’attitude de l’État face à la situation de tensions que connaît l’île ces derniers temps . Si une partie de l'opposition accuse la majorité de faire diversion pour éviter de parler du bilan, la majorité veut calmer les tensions du côté de la majorité territoriale, comme du côté de l’État.

Radio Calvi A Ajaccio, ils vendaient de la drogue via Snapchat. Le commerce 2.0 des dealers corses

Le 24 Mai 2019

La vente de stupéfiants se décomplexe en Corse où la DDSP d’Ajaccio a annoncé ce jeudi 23 mai avoir interpellé 6 jeunes trafiquants de drogues dans la commune d’Alata. La particularité de ce trafic est que le groupe utilisait le réseau social Snapchat afin d’effectuer les correspondances et les livraisons dans toute la région ajaccienne.

Radio Calvi
Autres actualités :