Warning: mysql_connect() [function.mysql-connect]: Host 'citypass.fr' is blocked because of many connection errors; unblock with 'mysqladmin flush-hosts' in /home/radiocal/www/connexion.php on line 18
Radio Calvi Citadelle 91.7 fm
Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

25e édition de la « Mer en fête » à Ajaccio : Les enfants sont les protecteurs de demain
1 photo disponible

25e édition de la « Mer en fête » à Ajaccio : Les enfants sont les protecteurs de demain


Calvi

Par

Le 15 Mai 2018


Lundi à Ajaccio, Jeudi à Bastia et vendredi à Marseille, la manifestation du CPIE est organisée avec le soutien de Corsica Line, l’Office de l’Environnement de la Corse et la Fondation EDF.


La mer n’est pas une poubelle
Le mer qu’on voit danser au fond des golfes clairs…Air connu mais aujourd’hui, c’est ce qui se trouve à la surface qu’on voit danser et Dieu sait si elle est sale notre Méditerranée, Bouteilles, sacs en plastiques, filets de pêches... Une mer de plastique. Les déchets humains sont présents partout, même dans les fonds sous-marins. À l'aide de chaluts et de submersibles, les chercheurs de l’Ifremer traquent et recensent depuis plusieurs années des déchets sur tous les océans du monde, de 35 mètres jusqu'à 4 kilomètres de profondeur. Les plastiques sont majoritaires, loin devant le verre et le métal. Est-ce qu’il y a une lueur d’espoir ? La mer est-elle véritablement une poubelle ?
Selon les études réalisées par les Nations Unies pour l'Environnement, les plastiques (sacs plastiques et bouteilles) sont les déchets les plus répandus. Nous produisons chaque année dans le monde 225 millions de tonnes de plastique, tant il est vrai que le plastique a une place importante dans notre vie quotidienne. Nous l'utilisons dans de nombreux objets : jouets, chaussures de sport, emballages. Sous l'effet du soleil, du sel de mer...les plastiques se décomposent lentement en petits morceaux. Dès lors, ils peuvent alors être ingérés par les animaux.


Avec U Marinu…
Eduquer, rechercher, accompagner, sensibiliser, sont les missions de l’association U Marinu, créée en 1994 puis labélisée Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) il y a une quinzaine d’années. Ses principaux objectifs ?

La sensibilisation et l’éducation de tous à l’environnement et au développement durable
L’accompagnement du territoire au service des politiques publiques en regroupant différents types d’acteurs concernés par des problématiques communes

Lundi matin, à bord du Jean-Nicoli, plusieurs ateliers destinés aux des écoles de la ville ont été organisés sous la direction de Jean-Valère Geronimi, président fondateur d’U Marinu. Au programme, la découverte de la mer, l’arboretum, l’embouchure, les déchets, la biodiversité, les poissons, les fruits et les oiseaux de mer, ont été autant de sujets développés et racontés aux enfants, vivement intéressés par les récits des éducateurs, pour la plus grande joie du président d’U Marinu, présent à tous les ateliers :
« La pédagogie tombe à pic pour expliquer la mer aux enfants. Nos éducateurs se font un plaisir de le faire, avec la manière en plus. Cela fait 25 ans aujourd’hui que nous animons cette manifestation autour des grandes villes de la Méditerranée. Raison pour laquelle nous essayons de faire partager cette manifestation avec d’autres structures. Il nous faut des ponts et pas des murs pour que nous puission, ensemble, arriver à des résultats. »


- Les points forts de cette manifestation ?
-Un bateau même à quai, c’est le rêve, c’est une émotion. Les enfants, lorsqu’ils arrivent, apprennent. En fait, c’est transdisciplinaire dans la mesure où ils apprennent la mer dans toutes ses composantes. Les oiseaux, le parc national, les poissons, les macrodéchets, la biodiversité, l’école de la mer et le respect des gens qui s’occupent de la mer. Il est certain que dans des démarches éducatives, s’il y a cette émotion, il y a cette mer qui doit être aimée, donc protégée. Il y a une espèce de gouvernance méditerranéenne par des stratégies éducatives. Nous sommes des éducateurs et nous voulons que nos jeunes puissent se sentir davantage responsabilisés.


Programme de la fête de la mer
17 mai : rendez-vous à Bastia sur le Pascal Paoli à partir de 11 heures
18 mai : rendez-vous sur le Daniel Casanova à 11 heures, quai de la Joliette
J. F.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Le comité Santé Balagne acte 60 000€ d'équipements pour le centre hospitalier Calvi-Balagne

Le 24 Mai 2018

Lors de sa dernière réunion le Comité Santé Balagne a annoncé qu'il allait faire l'acquisition d'équipements pour un montant de près de 60 000€ au profit du Centre Hospitalier Calvi -Balagne

Radio Calvi Défilé de mode le 26 mai sur le Port de plaisance de Calvi

Le 24 Mai 2018

Le traditionnel défilé de mode printemps – été de l'Union Commerciale Calvaise se déroulera le samedi 26 mai à partir de 21 heures sur le Port de Plaisance de Calvi
 

Radio Calvi Six gymnastes balanines aux championnats de France

Le 24 Mai 2018

Six gymnastes de l'Association Gymnique de Balagne ont participé tout récemment aux championnats de France de gymnastique FSGT à Vergèze dans le Gard. Au cours de cette manifestation, le club balanin a été sollicité pour organiser en 2020 les championnats de France à Calvi

Radio Calvi Une soirée de l'eau exceptionnelle au complexe sportif Calvi-Balagne

Le 24 Mai 2018

La 6e soirée de l'eau qui s'est déroulée à la piscine du complexe sportif Calvi-Balagne a été un succès. Durant toute la soirée, les nombreux participants ont pu découvrir le nombre incroyable que l'on peut pratiquer dans l'eau avant d'assister à un gala de natation synchronisées

Radio Calvi Elisenda Paluzie : « Violer des droits démocratiques, ce n’est pas acceptable en Europe ! »

Le 24 Mai 2018

La nouvelle présidente de l’Assemblée nationale catalane (ANC), Elisenda Paluzie, est à Bastia pour deux jours. A l’invitation du comité Solidarité Corse-Catalogne / cumitatu sulidarità Corsica-Catalunya, cette universitaire, qui a remplacé Jordi Sanchez, emprisonné à Madrid suite à la proclamation d’indépendance, a, ainsi pris la tête de l’une des deux associations majeures de la société civile catalane à l’origine des massives manifestations de rue pour l’autodétermination. En marge du débat public qu’elle anime ce mercredi à la salle polyvalente de Lupinu en présence de nombreux responsables nationalistes insulaires, elle décrypte, pour Corse Net Infos, les derniers soubresauts de la crise catalane et garde intact son espoir d’indépendance.

Radio Calvi
Autres actualités :