Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Ajaccio : Cyrnos Primeurs, un air de village dans la ville depuis 1952 !
1 photo disponible

Ajaccio : Cyrnos Primeurs, un air de village dans la ville depuis 1952 !


Calvi

Par

Le 27 Décembre 2017


A l’heure où le petit commerce se sent menacé particulièrement dans les centres villes, subsistent des « irréductibles » épiciers de quartier qui font le bonheur de la population. C’est en effet le cas de Pierre Alessandri sur le cours Grandval à Ajaccio avec son enseigne « Cyrnos Primeurs ». Ce commerce de proximité continue de fonctionner et enchaîne les décennies. « J’ai repris l’épicerie il y a deux ans. A l’origine c’est Jean-Martin, mon grand-père qui l’a créée en 1952. Nous avons toujours proposé des fruits et légumes frais mais aussi, entre autres, un panel de produits artisanaux corses, comme le brocciu de Piana. Nous voulons faire travailler les petits producteurs locaux. Ma mère Maryse m’a d’ailleurs donné de nombreux contacts avec lesquels je continue de travailler ». Comment expliquer cette longévité ? Il y a semble-t-il plusieurs raisons à cela. Tout d’abord, lorsqu’on passe devant Cyrnos Primeurs, on a une impression familière, celle d’une ambiance villageoise.

Il n’est pas rare de voir quelques personnes assises sur les bancs devant faisant la causette ou les clients s’attardant écoutant les blagues du patron, surtout en fin de journée. Et si Pierre Alessandri fait preuve d’une bonne humeur toujours égale, il faut dire que la fatigue ne semble pas l’atteindre. Debout très souvent à 5 heures le matin il est « sur le pont » dès l’aube pour accueillir les premières livraisons. Les clients les plus matinaux se voit souvent proposer un café. Les journées sont donc très longues puisque la fermeture ne se fait jamais avant 20h30 et bien plus tard en période estivale. Son fils, Jean-Pierre poursuit son propre projet entrepreneurial mais il vient quotidiennement à la boutique aider son père. Il explique tout en modestie le petit succès de l’épicerie.

Plusieurs générations de clients
« Nous avons toujours à cœur de faire plaisir à nos clients et surtout les plus âgés d’entre eux. Si le commerce a vu passer plusieurs générations de patrons, nous avons eu également plusieurs générations de clients. Et nous avons gardé cet esprit de proximité et de solidarité notamment avec nos anciens. Nous n’hésitons pas à leur livrer les bouteilles de gaz ou des courses parfois lourdes. Nous le faisons bien volontiers et dans un état d’esprit familial ». Familial c’est le mot, avec des anecdotes souvent drôles. Il n’est pas rare que les personnes âgées du quartier s’adressent à l’épicier pour d’autres choses que ses produits. En effet, à l’occasion d’une visite, certains se plaignent d’avoir une ampoule à changer ou une télé qui ne marche pas bien. C’est naturellement que le primeur à la fermeture fait évidemment gratuitement du petit dépannage lorsqu’il le peut « en bon voisin ». Aider son prochain est une seconde nature pour ce catholique pratiquant. Ses seuls moments de pause et de congés sont en effet dédiées la plupart du temps à la messe et aux confréries.

D’autre part, le commerçant est particulièrement attentif à la demande de ses clients et il n’est pas rare que certains produits se retrouvent sur ses étalages juste pour une famille ou deux qui en auraient besoin. Il n’est pas rare non plus que les clients réguliers aient droit au petit geste commercial qui fait plaisir, un biscuit pour les enfants, un nouveau produit à découvrir, etc. Prochainement, il proposera aussi un rayon Bio aux habitants du quartier. C’est certainement la somme de toutes ces petites attentions qui font le succès de cette épicerie. Louis, père de famille, a emménagé dans l’immeuble il y a quelques années. « Je fais mes courses en gros dans la grande distribution mais je ne prends plus mes légumes que chez Pierre. Il m’arrive aussi de faire « l’appoint » chez lui lorsqu’il me manque un produit. J’avoue que je m’attarde également régulièrement pour discuter de l’actualité ou d’autres sujets. Quand on passe sa porte une fois, il arrive à créer ce climat de confiance, de proximité et cette ambiance chaleureuse qui se perd de nos jours et ça fait du bien ».
Finalement, le secret de la réussite de ce petit commerce ne serait-il pas simplement la proximité humaine davantage que commerciale ?



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Les enfants du CIAS de L'Ile-Rousse hôtes de l'ALSH de Calvi

Le 26 Avril 2018

Ce mercredi, une journée de rencontres sportives et d'échanges regroupant le Centre Intercommunal de L'Ile-Rousse Balagne et le Centre aéré de Calvi (ALSH) s'est déroulée dans la station touristique de Calvi

Radio Calvi Volley-Ball : Le GFCA paré pour un nouvel exploit

Le 26 Avril 2018

Le club ajaccien reçoit Tours ce jeudi pour un match retour des demi-finales du championnat de France qui s’annonce épique…
 

Radio Calvi Bastia : La ville s’apprête à accueillir L’Hermione

Le 26 Avril 2018

L'Hermione, la célèbre réplique du trois-mâts de La Fayette sera à Bastia ce week-end : du vendredi 27 avril 10h au dimanche 29 avril 17h. Ce sera d’ailleurs sa seule escale en Corse. A l’origine de sa venue, une association bastiaise « A Madunetta » qui à l’image de celle qui permit la construction de la réplique de L’Hermione, souhaite faire construire le navire qui a initié les actions d’un personnage emblématique de la marine Corse à cette époque : Pascal Paoli et son chébec « La Galeotta ».
 

Radio Calvi L'aéroport Calvi-Balagne victime d'Air France

Le 26 Avril 2018

En cette période de vacances scolaires, les mouvements de grève d'Air France font grincer de plus en plus de dents à l'aéroport Calvi-Balagne où les vols de Paris-Orly sont systématiquement annulés et où les passagers doivent effectuer un véritable parcours du combattant pour arriver à Calvi

 

Radio Calvi Ajaccio : Le partenariat entre La Méridionale et l'association Inseme est lancé !

Le 26 Avril 2018

L'association Inseme et La Méridionale ont signé, mercredi, à bord du Girolata, à quai à Ajaccio un partenariat pour une durée de trois ans. 2018-2021 sera en effet la période de ce partenariat concrétisé par une convention de mécénat signée entre Laetitia Descoin-Cucchi, présidente d’Inseme et Benoit Dehaye, directeur général délégué de La Méridionale. Ce partenariat, s'inscrivant dans la durée, va permettre d'améliorer la qualité des transports des malades. La compagnie maritime a souhaité apporter un soutien financier conséquent.
 

Radio Calvi
Autres actualités :