Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Ajaccio : Il met un pied … dans une tombe à la résidence des Îles !
1 photo disponible

Ajaccio : Il met un pied … dans une tombe à la résidence des Îles !


Calvi

Par

Le 07 Août 2019


L’épisode qu’a vécu Marc Calzaroni, fait froid dans le dos.
En effet, en quittant son travail lundi après midi, ce gardien de la résidence Malte à la résidence des îles, emprunte un sentier pour rejoindre son véhicule. C’est alors qu’il tombe sur un os pourrait-on dire. Le jeune homme se retrouve une jambe pratiquement entière dans un trou. Et ce trou résulte de la vétusté et de l’effondrement d’une tombe ! 
Nombreux sont les monuments funéraires datant d’une lointaine époque au début de la route des sanguinaires. Certaines petites chapelles sont délabrées et ne sont plus entretenues.. Au-delà de ces petits monuments des tombes à même le sol sont réparties ci de là entre les immeubles et les constructions plus contemporaines. Et si jusqu’alors les résidents côtoyaient les disparus en toute quiétude, aujourd’hui ce n’est malheureusement plus le cas. 


« Il y a une quinzaine d’années, raconte le président du conseil syndical du Malte, le syndic avait déjà alerté la mairie sur la dégradation de cette tombe. Ne voyant rien venir, il avait entrepris de faire restaurer la partie menaçante de l’époque sur des fonds privés. Il y a quelques mois, la situation a évolué et nous avons constaté d’autres effritements du côté du sentier cette fois. Nous avons donc contacté le syndic qui a entamé une procédure auprès des services municipaux ». 
Du côté du syndic, un appel est passé aux services techniques municipaux qui viennent donc constater les dégâts. Il est alors établi une demande officielle par courrier. « La Mairie nous a d’abord répondu qu’il y aurait une intervention, puis, ne voyant rien venir nous avons fait une relance, explique Paul Rossion. Nous avons reçu une réponse en date du 4 juin dernier dans lequel la mairie nous signifie qu’il s’git d’une partie privative et funéraire ».

A qui la responsabilité ? 
Les résidents s’interrogent alors sur la suite à donner et, comme Marc Calzaroni, pensent que le nécessaire sera effectué pour trouver à qui incombe la responsabilité.
« 
Ce chemin est non seulement emprunté tous les jours, souligne le gardien accidenté, mais il l’est surtout fréquenté par des personnes fragiles, parfois âgées ou même des enfants. Si un enfant était tombé au même endroit, il y aurait été enfoui jusqu’au bassin.
Etant donné que c’est un chemin ouvert et attenant à un sentier communal, récemment nettoyé par des agents municipaux, il est évident que la demande a été faite à la mairie qui détient cadastres et autres renseignements dont nous, résidents, ne disposons pas. Et si ce chemin ne dépend pas de la municipalité, les accès, eux, sont bien communaux,
il aurait peut-être fallu, au regard de la constatation, placer des balises en signalant des risques d’effondrement. J’ai eu de la chance malgré de grosses douleurs à un genou et quelques vertiges. qui subsistent.
Lorsque l’alerte a été donnée le trou n’était pas aussi important. Je pense que les récentes pluies l’ont creusé davantage. J’ai appelé le service d’astreinte de la police municipale le soir même de mon accident, elle m’a répondu que ça dépendait du domaine public.
Bref, tout le monde se renvoie la balle et le sentier est toujours ouvert à la circulation piétonne ». 



Plus de peur que de mal donc pour le gardien qui a quand même eu 4 jours d’ITT (incapacité temporaire de travail) et qui doit sans doute s’attendre encore à satisfaire à de nombreux rendez vous médicaux pour prendre la juste mesure des conséquences de cet accident.
Résidents et syndic attendent donc que la Mairie réalise des travaux ou une mise en sécurité du site et se penche sur la question de ces anciennes tombes et monuments funéraires de la route des Sanguinaires. Certaines chapelles apparaissent vétustes et laissent entrevoir cercueils et restes humains...

 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
115 concurrents au départ du 22e Rallye automobile de Balagne

Le 13 Décembre 2019

Le 22e Rallye automibile national de Balagne se déroulera ce week-end avec 115 voitures au départ. Les vérifications techniques et administratives auront lieu ce vendredi 13 décembre.
Le rallye débutera le samedi avec la 1re étape et se poursuivra pour la 2e étape le dimanche 15 décembre.
Arrivée prévue à 13h06.

Radio Calvi Encore un engin de chantier incendié à Monticellu

Le 13 Décembre 2019

Les incendies d'engins de chantiers se multiplient en Balagne. Ce jeudi c'est à Monticellu, vers 3h40 qu'un tracto pelle s'est embrasé. Malgré l'intervention des pompiers de L'Ile-Rousse l'engin a été totalement détruit par les flammes.

Radio Calvi Avec l'arrivée du grand froid, "A Fratellanza" aux côtés des personnes démunies de Bastia

Le 13 Décembre 2019

Dans le cadre du plan départemental "grand froid", le préfet de Haute-Corse, François Ravier, s'est rendu ce jeudi 12 décembre, dans les locaux bastiais de l'association " A Fratellanza" qui accueille dans ses centres les personnes démunies. Une bonne occasion de découvrir ou redécouvrir ses actions.

Radio Calvi Bastia : nouveau rassemblement de soutien aux jeunes interpellés

Le 13 Décembre 2019

Un peu moins d’une centaine de personne s’est réunie ce jeudi 12 décembre devant le commissariat de Bastia en soutien à la dizaine de jeunes interpellés lundi matin.

Radio Calvi I Zitelloni et I Zitellucci de la Squadra Corsa le 23 décembre à Corte

Le 12 Décembre 2019

Le match de Noël de la Squadra Corsa aura lieu le 23 décembre prochain au Stade Santos-Manfredi de Corte entre I Zitelloni et I Zitellucci de la sélection. Dédé Di Scala, manager de la Squadra Corsa a évoqué l'événement du 23 Janvier pour lequel un nouvel équipementier a été retenu.

Radio Calvi
Autres actualités :