Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Ajaccio : La Rectrice a présenté le « nouveau Bac » aux 200 élèves de seconde du Fesch
1 photo disponible

Ajaccio : La Rectrice a présenté le « nouveau Bac » aux 200 élèves de seconde du Fesch


Calvi

Par

Le 19 Février 2019


Ils sont les premiers concernés par cette réforme du Baccalauréat, les élèves de seconde du Lycée Fesch ont pris connaissance des grands changements annoncés, et présentés ce lundi, par la Rectrice. En décembre dernier sa tournée de visites avait déjà commencé avec les élèves de Corte et tout récemment avec le élèves du conseil académique de la vie lycéenne. Ses rencontres auprès des secondes s’achèvera, après les vacances de février avec le Lycée Laetitia Bonaparte à Ajaccio et Giocante de Casabianca à Bastia. Des visites qui sont, pour elle, une occasion au regard de l’actualité de la réforme, de rencontrer plus précisément les élèves de seconde, avoir un échange direct avec eux très informel et répondre à leurs questions car naturellement, face à une réforme de telle importance, les questions affluent.

Pourquoi une telle réforme ?
Le Baccalauréat d’aujourd’hui serait devenu obsolète. Ce Bac auquel l’élève se prépare, ne serait plus, si l'on regarde bien, le premier diplôme du supérieur mais seulement un certificat de fin d’étude secondaire. Julie Benetti a présenté les grandes nouveautés aux élèves : une part du contrôle continu, la suppression des séries et un grand oral.
« Il faut savoir que sur le plan national, le taux moyen de réussite au Baccalauréat est de l’ordre de 90 %, le taux d’échec en Licences de 60 %. Objectivement, le Bac actuel ne prépare plus la réussite dans les études supérieures. Nous le vérifions aussi de la même façon en Corse. » a précisé Julie Benetti.

 

Des grands changements importants : le choix des possibles
Le Baccalauréat actuel se compose d’une concentration d’épreuves en fin de terminale (à l’exception des épreuves anticipées de fin de première) et ne permettrait pas de prendre en compte les efforts, les progrès des lycéens, tout au long des trois années de lycée. Ce qui change en premier lieu : désormais, sur le modèle des autres pays européens, est introduit une part de contrôle continu représentant 40 % de la note finale du Bac, de manière à tenir compte de la progression des lycéens.
Deuxième changement majeur, la suppression des séries, S, ES, L remplacées par un tronc commun d’enseignement, appelé « socle de culture commune » et ce, jusqu’en terminale, auquel on ajoute des enseignements de spécialité qui seront choisis par l’élève et qui lui permettront de préparer son projet d’études supérieures. C’est à dire avoir une part de liberté dans le choix des enseignements en optant pour des matières qui correspondent le plus à ses domaines de prédilections, à ses centres d’intérêt.
« Autrement dit, a expliqué Julie Benetti aux lycéens, vous ne préparerez pas le Bac pour juste obtenir un examen, mais pour préparer votre propre projet d’études supérieures. »

Tronc commun et spécialités : composition
Le tronc commun est constitué de français, philosophie (en Terminale), Histoire-Géographie, Enseignement moral et civique, Langue vivante 1 et 2, Éducation physique et sportive et Enseignement scientifique.
Les différents enseignements de spécialité sont Histoire-géographie, géopolitique, et sciences politiques / Humanités, littérature et et philosophie / Langues, littératures et cultures étrangères et corses/Mathématiques/physique chimie / Sciences de la vie et de la Terre / Sciences économique et sociale / Arts (histoire des arts, cinéma, audiovisuel) / Langues e cultures de l'antiquité / Numérique et sciences informatiques.

À noter que huit lycées en Corse dont les 5 de Corse-du-Sud, pourront suivre une spécialité Arts, enseignement souvent laissée pour compte.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Le Cias Ghjovanni d'Ajaccio aide les 16-25 ans de la Capa

Le 06 Août 2020

Grâce à un donateur ajaccien, 96 jeunes du pays ajacien vont pouvoir bénéficier de bons de 50€ à dépenser en alimentaire, matériels et culturel. C’est un soutien bienvenue pour ces personnes en situation de précarité, qui continuent d’être éprouvées par le contexte Covid. Les structures jeunesse se sont coordonnées pour le repérage des bénéficiaires et le
Cias va les distribuer, une prise de contact importante avec ce public cible du projet jeunesse du Cias. Les explications en vidéo de David Frau, vice-président du Cias Ghjovanni et vice-président de la Capa en charge de l'action sociale.

Radio Calvi Porto-Vecchio : de jeunes corses créent "Hospitalink", le bip soignant nouvelle génération

Le 06 Août 2020

De jeunes Porto-Vecchiais ont créé il y a moins d'un an, Hospitalink une application qui met en relation rapidement les patients des hôpitaux au personnel soignant lors de leur séjour.

Radio Calvi Covid-19 - Conseil scientifique : "Se préparer maintenant pour anticiper un retour du virus à l’automne"

Le 06 Août 2020

Pour la France métropolitaine, le Conseil Scientifique considère que le déconfinement qui a démarré de façon progressive le 11 mai 2020 a globalement été une réussite. En effet, pendant les deux mois qui ont suivi sa mise en place, il n’y a pas eu de reprise marquée de l’épidémie. Le Conseil Scientifique note cependant avec inquiétude une recrudescence récente du nombre de cas COVID-19 dans plusieurs régions métropolitaines. Une situation qui, selon l'avis du Conseil scientifique, doit nous inciter à la plus grande vigilance

Radio Calvi Covid-19 : 9 cas positifs de plus en Corse

Le 06 Août 2020

9 cas positifs à la Covd-19 ont été enregistrés au cours des dernières heures en Corse signale l'Agence régionale de la Santé de Corse dans son communiqué du mercredi 5 août 2020.

Radio Calvi Corbara : nageurs en difficulté sur la plage de Bodri

Le 05 Août 2020

Un homme de 50 ans et son fils de 25 ans se trouvés en difficulté sur la plage de Bodri à Corbara ce mardi après-midi. Les deux hommes, qui avaient inhalé de l'eau, ont été pris en charge par les hommes du poste de secours puis évacués sur le centre hospitalier de Calvi.

Radio Calvi
Autres actualités :