Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Ajaccio : Les « gilets jaunes » invités à s’exprimer à l’Assemblée de Corse
1 photo disponible

Ajaccio : Les « gilets jaunes » invités à s’exprimer à l’Assemblée de Corse


Calvi

Par

Le 30 Novembre 2018


Le président de l'Exécutif, Gilles Simeoni, et le président de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, qui se préparaient à rejoindre l’hémicycle pour la session, sont descendus à leur tour dans la rue pour écouter et dialoguer avec les manifestants. Une décision plutôt insolite que l’on a rarement ou pas du tout vu de la part de nos politiques. Cela méritait d’être souligné.
Dans leur bain de foule, les deux présidents ont aussitôt invité une délégation de gilets jaunes à les rejoindre dans l’hémicycle de la Collectivité de Corse où ils ont été reçus également par les représentants des groupes de l'Assemblée et les conseillers.


Fins de mois difficiles…
Les collectifs d’Ajaccio, Bastia et Porto-Vecchio ont donc rejoint l’Assemblée, invités par les deux présidents à exprimer leurs revendications devant les élus. Parmi eux, Michel Piani, de Sari d’Orcino, qui a joué le rôle de porte-parole face à Gilles Simeoni :
« Nous avons délivré un message au président du Conseil exécutif qui nous a d’ailleurs écoutés attentivement. Nous lui avons dit notre ras-le-bol, notre désespoir de ne pas réussir à finir les fins de mois, la cherté de la vie, les carburants, et tout un panel d’arguments qui frappe directement le porte-monnaie. Il nous invite à exprimer nos revendications dans l’hémicycle, nous y allons… »


Trop d’incohérences
Même sentiment pour David Roig, porte-parole du collectif « un espoir pour la Corse » mouvement créé à Porto-Vecchio. Il s’est exprimé à son tour :
« Nous espérons que nos élus vont s’atteler réellement à ce sujet brûlant qui nous pénalise tous avec la précarité qui se développe à vive allure en Corse. Ils ont été élus pour un bouleversement important sur l’île. Même ceux qui n’étaient pas nationalistes ont voté pour un réel changement mais l’on se rend compte que pas grand-chose ne bouge et cela devient inquiétant. La situation est figée aujourd’hui. Il n’est que de se pencher sur les prix, celui des carburants notamment, pour se rendre compte que la vie est chère dans notre île. Nos élus devraient faire une enquête pour voir ce qui se passe, regarder de près les marges et comparer, voir pourquoi elles sont plus importantes chez nous. Il y a trop d’incohérences dans ce dossier… »
J. F.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Inauguration ce jeudi de la patinoire de L'Ile-Rousse

Le 06 Décembre 2018

C'est ce jeudi 6 décembre à 19 heures que sera inaugurée à L'Ile-Rousse la première patinoire et son village de Noël, en présence de plusieurs personnalités du monde dub spectacle et spécialistes de glisse

Radio Calvi Noël avant l’heure pour les enfants du service de Pédiatrie de l’Hôpital d’Ajaccio

Le 06 Décembre 2018


À l’initiative de Naïma Nouri, épouse de l’attaquant de l’ACA, et en partenariat avec toutes les composantes du club, une quinzaine d’enfants du service de Pédiatrie de l’Hôpital de la Miséricorde ont passé, ce mercredi après-midi, un moment chaleureux autour de la magie de Noël. Avec un goûter et une remise de cadeaux…
 

Radio Calvi Ajaccio : Un nouveau look pour la boutique Orange

Le 06 Décembre 2018

Orange a ainsi redonné un look à sa boutique du cœur de ville. Mercredi en fin de matinée, à l’occasion de l’inauguration, André Martin, directeur régional d’Orange Corse a accueilli la préfète de région Josiane Chevalier dans le nouveau Smart Store du cours Napoléon, en présence de Jean-Christophe Angelini, président de l’ADEC, Marie-Antoinette Santoni-Brunelli, vice-présidente de la CAPA et Pierre Pugliesi, adjoint au maire

Radio Calvi Nanette Maupertuis : « La coopération transfrontalière maritime doit rester aux mains des régions »

Le 06 Décembre 2018

La coopération territoriale européenne, notamment le fameux programme Interreg Marittimo dont bénéficie la Corse, pourrait être remise en cause, sous sa forme actuelle, par le projet de budget post-2020 de l'Union européenne (UE). La défense de ce dossier majeur, qui pèse près de 9,6 milliards €, est un enjeu essentiel pour les régions d’Europe qui y sont très attachées. Lors de la session plénière du Comité européen des régions (COR) qui se tient ces 5 et 6 décembre à Bruxelles et qui a adopté une série d’avis sur la politique de cohésion, la représentante de la Collectivité de Corse (CDC), Nanette Maupertuis, conseillère exécutive en charge des affaires européennes, présidente de l'Agence du tourisme et membre du COR, a présenté un avis sur le futur de cette coopération transfrontalière. Un avis adopté à une très large majorité (342 pour sur 350 votants). Elle explique, à Corse Net Infos, les enjeux et les inquiétudes qui pèsent sur ces programmes et dévoile les solutions qu’elle propose.

Radio Calvi Arnaud Girard avait disparu le 8 octobre : Un homme a avoué le meurtre

Le 06 Décembre 2018

Mercredi matin, un corps a été découvert sur la route de Figari. Est-ce celui d’Arnaud Girard, 35 ans, qui n'avait plus donné signe de vie depuis le 8 octobre dernier ? Il pourrait en effet s’agir de celui du disparu de Sartène mais le cadavre n'a pas été identifié. Cela dit, un homme de 45 ans a été placé en garde à vue mardi soir à Sartène et avoué le crime. Il s'agit d'une connaissance de la victime

Radio Calvi
Autres actualités :