Warning: mysql_connect() [function.mysql-connect]: Host 'citypass.fr' is blocked because of many connection errors; unblock with 'mysqladmin flush-hosts' in /home/radiocal/www/connexion.php on line 18
Radio Calvi Citadelle 91.7 fm
Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

André d'Oriano : " Le décret plage de 2006 va à l'encontre des intérêts économiques de la Corse"
1 photo disponible

André d'Oriano : " Le décret plage de 2006 va à l'encontre des intérêts économiques de la Corse"


Calvi

Par

Le 12 Janvier 2018


- Après la manifestation du 13 avril 2017, vous aviez convenu avec le préfet de Haute-Corse, la présidente de l’ATC et le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Haute-Corse d’avoir une réunion en vue d’apporter rapidement des solutions aux problématiques des exploitants d’établissements de Plage. Qu’en est – il à ce jour ?
-Pour le moment, nous en sommes toujours au même point. La période de réserve pré-électorale étant passée nous réitérons notre demande et demandons au préfet d’organiser cette fameuse réunion en présence des élus (CTC, ATC, CCI, COMCOM). N’oublions pas que nous sommes à moins d’un an de l’échéance fixée par le Décret plage de 2006.


- Quelle est la position du décret Plage de 2006 face au PADDUC ?
- Il est évident que le PADDUC doit être revisité pour tous les établissements de plage, sans appliquer de différence de zones. La Corse est la seule région de France à avoir élaboré son PADDUC . Je précise que cela a été demandé par l’Etat lui-même afin que la Corse prenne en main la gestion de son territoire….
Alors pourquoi l’Etat oppose t- il un frein à la gestion de ce territoire par un Décret plage qui va à l’encontre des intérêts économiques de la Corse ?"


- A quels changements pensez – vous concernant le PADDUC ?
- Il est nécessaire de poser un cadre et de définir les règles concernant tous les établissements de plage situés sur le Domaine Public Maritime en tenant compte absolument de la spécificité de notre île et de son littoral qui compte quand même 1000 KM de côtes. Les établissements de plage représentent une attractivité certaine et incontestable pour le tourisme en Corse qui a grandement besoin d’être soutenu, d’autant plus que les « locaux « constituent le premier vivier de touristes en toute saison et sont fortement demandeurs."

 

- Pensez-vous que la Collectivité Unique de Corse puisse être un allié pour préserver les établissements de plage et les emplois qui en dépendent ?
- Oui je le pense très sincèrement car je vous rappelle qu’un vote quasi unanime de l’Assemblée de Corse au mois de mars 2017 s’est prononcé en faveur de l’ouverture des établissements de plage situés en zone urbaine à l’année, dans le cadre d’une politique de tourisme en toute saison.
Vous pouvez d’ailleurs constater que l’Etat ne s’est toujours pas manifesté suite à ce vote.
J'ajouterais que le président Gilles Siméoni est très attentif à ce dossier et que "Nanette" Maupertuis, Présidente de l'Agence de Tourisme, en charge de celui-ci est favorable à un développement.


- L’Etat vous demande de détruire vos établissements au plus tard le 31 décembre de cette année. Quelles sont les conditions de mise en œuvre ?
- C’est très simple : on nous demande de provisionner le montant des frais liés à cette destruction… Nous sommes contraints à une ouverture de 6 mois sur 12 et on veut nous obliger à bloquer de l’argent pendant un an. De quoi vit – on ?
Au préjudice financier vient s’ajouter le préjudice moral. Comment peut-on demander à un chef d’entreprise, à un commerçant, de détruire sciemment son outil de travail et ainsi mettre en péril des emplois et l’avenir de sa famille ?
Dans ces conditions, comment peut – on répondre aux exigences de qualité, sécurité, hygiène et protection de l’environnement ? Malgré tout c’est ce que nous nous employons à faire chaque jour !.


- Aujourd’hui les AOT sont délivrées pour une période d’un an. En conséquence les banques répondent-elles favorablement à vos demandes de financement ?
- Absolument pas. Nous sommes donc dans l’obligation de demander des AOT de 18 ans, ce qui nous permettrait de nous projeter dans l’avenir sereinement, de pouvoir travailler et investir comme tout chef d’entreprise.


- Votre conclusion
- Des solutions autres que celles imposées par l'Etat existent. J'insiste à cet effet sur la nécessité de cette réunion que nous avions convenu suite à la manifestation du 13 avril dernier avec le préfet et en présence de toutes les parties concernées. Il y a urgence.

 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Victime d'une crise d'épilepsie à Aregnu un enfant évacué par hélicoptère

Le 23 Janvier 2019

Ce mardi, en fin de matinée, un enfant de 4 ans, a été victime d'une chute qui a vraisemblablement déclenché une crise d'épilepsie alors qu'il se trouvait à l'école du Regroupement Pédagogique Intercommunal d'Aregno en Balagne. Le petit garçon âgé de 4 ou 5 ans a été secouru par les pompiers de Calvi et le médecin du SMUR avant d'être évacué par hélicoptère vers le Centre Hospitalier de Falconaja à Bastia.
 

Radio Calvi L'ACA dédie son prochain match au public féminin !

Le 23 Janvier 2019

Pour la troisième année consécutive, le club ajaccien dédie l'une de ses rencontres au public féminin. À l'occasion de la venue de Metz, leader du championnat, vendredi à Timizolu, plusieurs festivités sont proposées pour honorer les supportrices. Une initiative qui a été présentée ce mardi dans les locaux du clubs au stade François Coty. Et en présence de différents partenaires...

Radio Calvi Bastia : Le casseur de la vitrine du marchand d'or identifié

Le 23 Janvier 2019

L'auteur présumé de l'attaque au marteau menée le 18 Septembre dernier contre un marchand d'un spécialisé ans l'achat d'or et d'argent, la vente et le dépôt-vente de produits de luxe de l'avenue Maréchal-Sebastiani de Bastia a été identifié par les services de la sûreté départementale. Il s'agit d'un homme de 21 ans déjà détenu au centre pénitentiaire de Borgu pour d'autres faits.

Radio Calvi Météo : La Corse du sud reste placée en vigilance jaune orages neige/verglas

Le 23 Janvier 2019

Météo France prolonge la vigilance jaune pour les paramètres orages neige/verglas jusqu'à demain, mercredi 23 janvier, à 6 heures.

Radio Calvi Insertion par l'activité économique : 300 bénéficiaires en Haute-Corse

Le 23 Janvier 2019

Les structures de l'insertion par l'activité économique (IAE), dont 75% sont des ateliers et des chantiers d'insertion et leurs partenaires (Collectivité de Corse, Pôle emploi, Mission locale, Ville de Bastia,Corse active pour l'initiative, Cress Corsica) ont été réunies mardi matin à l'Alb'Oru de Bastia, par Loïc Poche, responsable de l'unité départementale de la Direccte de Haute-Corse, pour tout à la fois faire un point d'actualité suivi d'une rétrospective de l'année 2018 et les perspectives de 2019 et rappeler les obligations des employeurs sur le conditions de travail, d'hygiène et de sécurité vis à vis des 300 bénéficiaires de l'IAE dans le département.
 

Radio Calvi
Autres actualités :