Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Baignade tragique d'Algajola : Un vacancier décédé et deux baigneuses médicalisées
1 photo disponible

Baignade tragique d'Algajola : Un vacancier décédé et deux baigneuses médicalisées


Calvi

Par

Le 27 Août 2018


C'est un nouveau drame de la mer qui s'est déroulé ce dimanche 26 août sur la plage d'Algajola-Aregno, réputée dangereuse lorsque il y a de la houle comme c'était le cas aujourd'hui.
Il était 16 heures lorsque plusieurs baigneurs, dont certains se connaissaient, ont été pris dans les rouleaux alors qu'il se baignaient, bravant l'interdiction de baignade qui était affichée au début de la plage à la hauteur de l'établissement "Casarena".

Les personnels du Poste de Secours de la plage ont aussitôt donné l'alerte aux pompiers du Groupement de recherche et d'intervention en milieu aquatique (GRIMA), très sollicités en ce moment. Arrivés rapidement sur place, ils ont sortir de l'eau une douzaine de personnes, dont un homme âgé de 55 ans, originaire de la région Nord -Pas-de-Calais, actuellement en vacances, qui se trouvait en arrêt cardio-respiratoire. Les pompiers de Calvi et de l'Ile-Rousse étaient également mobilisés.

L'homme, Jean-Paul Beudaert, était pris en charge par les pompiers, le médecin urgentiste du SAMU2b et le médecin qui se trouvait à bord de l'hélicoptère de la Sécurité Civile. Malgré leurs efforts, il n'ont pu réanimé le vacancier, il était hélas trop tard. Le médecin ne pouvait que constater le décès.

Sur place, deux baigneuses, âgées respectivement de 49 et 50 ans, originaires du continent, avaient inhalé beaucoup d'eau et ont, donc, été également prises en charge, avant d'être médicalisées et transportées par les ambulances des pompiers vers le Centre Hospitalier Calvi-Balagne.

Les autres personnes secourues prenaient, enfin, conscience du danger encouru et de l'imprudence de se baigner malgré l'interdiction. Toutes étaient en état de choc.
Sur place, les gendarmes tentaient de comprendre ce qui venait de se passer en recueillant les témoignages. Pour l'heure, on ne connaît pas les circonstances qui ont fait que la victime se soit trouvée en arrêt cardio respiratoire.

Pendant ce temps, malgré l'importance des secours sur place et, répétons-le, l'interdiction de baignade, certains inconscients continuaient à se baigner !
Sur place, Maurice Pariggi, maire d'Algajola, David Calassa, maire d'Aregno, et Pierre Negretti, adjoint au Maire d'Aregno s'inquiétaient de l'état de santé des personnes impliquées dans cette baignade tragique.

Un début de noyade à Calvi
Par ailleurs, dans le même temps, alors que les pompiers étaient occupés à intervenir à Algajola, un début de noyade était signalé à Calvi, à hauteur du V.V CO Soleil. Cette fois, c'est un nourrisson de 16 mois qui avait inhalé de l'eau de mer. pris en charge par les pompiers, il était évacué vers le Centre Hospitalier Calvi-Balagne.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Calvi : La Chapelle de Notre Dame de la Serra se refait une beauté

Le 09 Décembre 2019

Des travaux de restauration des objets d’arts contenus dans la chapelle de Notre-Dame de la Serra à Calvi ont été confiés au Centre de Conservation et de Restauration du Patrimoine Corse.

Radio Calvi Météo : avis de vent violent pour ce lundi, la Corse en vigilance jaune

Le 09 Décembre 2019

Annoncés ce dimanche par les services de Météo France, les vents violents arrivent sur la Corse dès ce lundi matin. La région est placée en alerte jaune pour ce paramètre à partir de 9 heures et pour la journée de lundi.
Une vigilance jaune aux orages a également été émise pour le département de la Corse du Sud dès 12 heures.

Radio Calvi Aiacciu festighjeghja l'ottu di dicembre

Le 09 Décembre 2019

Più di cinquanta militanti "Pà Aiacciu" si sò ritruvati davanti à a statula di Pasquale Paoli, vicinu à a citadella d'Aiacciu per un umaggiu à l'ottu di dicembre chì simbulizeghja a festa di a Nazione

Radio Calvi Bastia Coworking, the end. La fin, amère, d’une belle aventure

Le 09 Décembre 2019

Il y a sept ans quand le BCW a ouvert ses portes le mot coworking était encore inconnu du grand public bastias. Même si ailleurs ce concept, qui associe entraide, collaboration et partage, était déjà très exploité, en Corse cela restait limité.
Son fondateur a eu l'audace de créer, rue du Castagnu, un premier espace de coworking auquel ont adhéré des nombreux esprits créatifs insulaires à la recherche de modèles de travail alternatifs et des bureaux partagés pour déployer leurs ailes .
Les années sont passées, les BCW a demenagé un peu plus loin, Rue Carbuccia, et, cela a été une réussite pour de nombreux entrepreneurs en herbe.
Malgré le succès, la fermeture, définitive, le 30 novembre dernier.
En effet, ce lieu, qui a été une réelle opportunité pour les coworkers de faire vivre leurs projets "en mettant en commun ressources matérielles et matières grises, via les différents talents présents au sein de l'espace" fonctionnait sans un seul centime d'argent public.

Le post qu'on vous propose de lire ci après vaut la peine d'être lu car son auteur, avec beaucoup d'élégance, soulève de questions intéressantes.

Pourquoi le BCW a fonctionné sans subventions publiques alors que "pendant ce temps des salons se portent très bien, et les start-ups pseudo-fantastiques ou leur filiales thématiques dont on essaie de nous faire gober qu'elles révolutionneront l'écosystème insulaire nagent avec opulence dans l'argent public ?"

Radio Calvi Coup d'envoi de "Natale in Calvi"

Le 06 Décembre 2019

Le coup d'envoi de "Natale in Calvi" été donné symboliquement ce jeudi soir par le maire Ange Santini, entouré de plusieurs élus. Durant un mois, les visiteurs pourront s'adonner aux joies de la glisse avec la patinoire ou encore profiter du village de Noël avec ses chalets, sans oublier le Family Park dédié aux enfants

Radio Calvi
Autres actualités :