Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Bastia : "Parlemu Corsu" investit le rond-point du Novelty
1 photo disponible

Bastia : "Parlemu Corsu" investit le rond-point du Novelty


Calvi

Par

Le 23 Novembre 2017


Un appel en fait aux futurs élus de la Collectivité unique.
Mais qu’attend le collectif de ces élus ? De l’Etat ?
La réponse était sur les tracts distribués.
« Qu’attendons-nous des futurs élus ? Entre-autres :
1) En attendant d’obtenir la coofficialité :
- De se doter des moyens nécessaires pour optimiser la « charte de la langue » de la CTC
- De veiller à ce que l’Etat respecte ses engagements dans l’éducation dans le cadre du plan 2020 (toutes les écoles maternelles bilingues, arriver à 40% d’habilités dans le secondaire…)
- De veiller à la création d’écoles immersives expérimentales publiques !
- De se battre pour obtenir le corse obligatoire à l’école
- D’engager
2) D’engager un rapport de force avec l’Etat s’il continue de nier nos revendications.
3) Qu’ils se prononcent clairement dans le cadre d’un statut de coofficialité :
- pour une immersion totale à l’école primaire
- pour une formation obligatoire à l’intérieur des entreprises de l’île.
Qu’attendons-nous de l’Etat français ?
1) Qu’il tienne ses engagements et qu’il se dote des moyens nécessaires pour satisfaire les objectifs qui ont été fixés dans l’éducation dans le cadre du plan 2020.
2) Qu’il n’invente des arguments juridiques pour freiner la progression de la langue corse dans la société (laissant recruter par corsophonie, les délibérations en corse dans les collectivités, la conditionnalité des aides pour les entreprises …)
3) Qu’il prenne en compte la volonté populaire qui est d’obtenir les moyens (la coofficialité .. avec un contenu) de construire une société bilingue (volonté exprimée par des mobilisations et des votes).

 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Tempête en Balagne : Dégâts importants à la patinoire et aux chalets de Noël à Calvi

Le 13 Décembre 2017

Malgré l'alerte météo, personne en Balagne ne s'attendait lun di soir à une tempête aussi violente. Rafales de vent à plus de 120 km/h, pluie, toitures arrachées, rambardes de la patinoire de Calvi emportées, les dégâts sont très importants

Radio Calvi Eva Colas : De Miss Corse à Miss France et peut-être reine de beauté 2018

Le 13 Décembre 2017

Le 16 décembre l’élection de Miss France 2018 se déroulera en direct de Châtauroux et sera retransmise sur TF1 à partir de 21 heures. Une élection qui aurait dû se dérouler en Guyanne, si l’on devait respecter le règlement de comité Miss France, qui stipule le comité régional vainqueur de l'élection Miss France gagne aussi le droit d'organiser l'élection suivante. Notre Miss Corse 2018, Eva Colas, est déjà une des favorites de cette prochaine élection.

Radio Calvi Leroy-Merlin Ajaccio ouvre ses portes : Habitat et cadre de vie dans 9000 M²

Le 13 Décembre 2017

Leroy-Merlin vous connaissez ? Bien sûr, c’est l’enchanteur des bricoleurs et autres touches à tout, ceux qui ont les doigts en or et décorent leur maison de leurs mains. Sa réputation s’est rapidement faite en Haute-Corse depuis des années, si bien que les amateurs venaient de tout le sud pour y découvrir la substantifique moelle afin de compléter leurs travaux. Aujourd’hui c’est fait. L’établissement ouvre ses portes ce jour pour le plus grand plaisir des nombreux bricoleurs et amateurs de nouveautés. Charles Cappia et Noël Devichi ont réussi leur pari. Mardi, ils étaient aux anges

Radio Calvi Fusillade de Poretta : la deuxième victime est décédée

Le 13 Décembre 2017

Jean-Luc Codaccioni, gravement blessé sur le parking de l'aéroport de Poretta mardi dernier, est décédé à l'hôpital de Bastia, une semaine après la fusillade qui avait, déjà, coûté la vie à Antoine Quilichini.

Radio Calvi Trafic de cannabis entre la Corse et Marseille : Une quinzaine d'interpellations

Le 13 Décembre 2017

Une quinzaine de personnes ont été interpellées mardi dans les région bastiaise et ajaccienne et à Marseille dans une affaire de trafic de stupéfiants. Ces interpellations concerneraient un " gros trafic de cannabis" entre la Corse et Marseile ont été opérées sur commission rogatoire de juridiction interrégionale spécialisée de la cité phocéenne.

Radio Calvi
Autres actualités :