Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Bastia : « Une rentrée scolaire, ça se prépare toute l’année »
1 photo disponible

Bastia : « Une rentrée scolaire, ça se prépare toute l’année »


Calvi

Par

Le 04 Septembre 2018


Le bilinguisme
En 2018/2019, le bilinguisme sera présent dans 60% des écoles :
8 écoles maternelles : Charpak, Desanti, Defendini (nouveau), Venturi, Cardo, Campanari, Calloni et Subissi.
7 écoles élémentaires : Charpak, Desanti, Venturi, Cardo, Campanari, Calloni et Subissi.
Les élèves suivant un cursus scolaire bilingue représentent 45% des effectifs totaux.


La numérisation des écoles
A la rentrée, toutes les classes élémentaires seront équipées de TNI (Tableau numérique Interactif). Resteront quelques classes de maternelles à équiper dans le courant de l’année 2019 : Venturi, Subissi, Reynoard et Gaudin. Ainsi que des valises mobiles numériques dans les écoles Subissi et Venturi. Le coût d’investissement en 2018 s’élève à 300 000 €.


Dédoublement des classes
A la rentrée 2018, le ministre de l’éducation nationale, dans le cadre de la réforme Macron CP 12, a décidé d’élargir le dédoublement des CP aux écoles en REP et des CE1 des écoles situées en REP+, limitant le nombre d’élèves à 12 par classe. Pour la ville de Bastia, cette décision a nécessité la réalisation de travaux d’équipement et d’aménagement, pour mettre en place ce dispositif dans les 7 écoles des secteurs REP (classes de CP des écoles Amadei, Subissi, Reynoard, Defendini) et des secteurs REP+ ( CE1 des écoles Calloni, Campanari et Andrei). Coût : 60 000 € TTC


Travaux
La ville de Bastia n’attend pas les vacances scolaires pour effectuer certains travaux. Elle procède tout au long de l’année à des travaux dans l’ensemble des établissements scolaires, que ce soit l’entretien, des réparations et surtout des travaux d’amélioration visant à augmenter les performances énergétiques des bâtiments et le confort des élèves. Ainsi, d’ici le mois de décembre, ces travaux représenteront 1 577 186 € TTC. «


Les grands projets de la ville
Restructuration de l’école Gaudin : financé à 70%, le projet de reconstruction totale d’un montant de 4 500 000 € HT dont 3 700 000 € de travaux, débutera début 2019. Ce bâtiment accueillera une crèche et une école numérique avec objets connectés, faisant appel à une technologie de pointe
Restructuration de l’école Desanti : L’étude préalable définissant le programme et l’enveloppe estimative des travaux est aujourd’hui achevée. Coût 6 000 000
Maison des Sciences : Le bâtiment de la future Maison des sciences (lupino) est sorti de terre. Le gros œuvre est achevé et les menuiseries sont en cours d’installation. Un amphithéâtre d’une capacité de 60 personnes sera prochainement réalisé dans la continuité de l’actuelle structure. L’ouverture de cette Maison des sciences est prévue à la rentrée 2019. Coût : 2 155 000 €


Restauration scolaire
Face à l’augmentation des enfants inscrits dans les restaurants scolaires et pour répondre à une demande des parents d’élèves, un double service a été mis en place dans la plupart des cantines, permettant un meilleur confort aux enfants.

Restaurant à l’école Defendini
Un projet de création de restauration scolaire dans cette école est actuellement à l’étude. La ville a enclenchée une procédure d’expropriation pour permettre la construction d’un restaurant scolaire avec cuisine pour liaison froide permettant l’accueil de 150 couverts, la création d’une salle plurivalente à destination scolaire et périscolaire, ainsi qu’un potager pédagogique. Coût 2 500 000 €


Cardo
Une nouvelle école est en projet à l’entrée du village. La structure envisagée pourra accueillir 3 classes : 2 élémentaires et 1 maternelle, ainsi que les espaces nécessaires à un restaurant scolaire et une garderie. Cette école sera construite aux normes BDM (Bâtiment Durable Méditerranéen).


Portail citoyen
Depuis fin mars 2018, un portail citoyen a été mis en place et est accessible aux familles. Aujourd’hui 739 parents ont un compte qui leur permet de procéder aux inscriptions scolaires et périscolaires ainsi qu’au paiement des factures.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Déconfinement : les plages de l'Ile-Rousse en toute sécurité

Le 28 Mai 2020

Par arrêté préfectoral et à la demande du maire, depuis le 19 mai, l'accès aux plages de la commune de l'Ile-Rousse est autorisé. Des panneaux de réglementation ont été posés. Sur place ce matin , le maire de l'Ile-Rousse Jean-Jo Allegrini-Simonetti accompagné de son 1er adjoint, Henri Nappi, a pu constater que globalement les règles sanitaires étaient respectées.

Radio Calvi Coronavirus: un collectif de professionnels balanins lance ses pistes pour la reprise

Le 28 Mai 2020

À l'initiative de Laurent Lafarge, chef d'entreprise, un collectif de professionnels qui compte déjà 154 membres se met en place en Balagne. Une page a été créée sur les réseaux sociaux et une réunion publique à laquelle tous sont invités à participer aura lieu ce vendredi.

Radio Calvi Les Rencontres Musicales de Calenzana maintenues en version allégée et intimiste

Le 28 Mai 2020

La direction des "Rencontres Musicales de Calenzana" annonce dans un communique que la 20e édition programmée du 17 au 22 août sera maintenue, dans une version allégée et intimiste.

Radio Calvi Plan de relance de l’hôpital public : les doutes des syndicats corses

Le 28 Mai 2020

Le "Ségur de la santé"- des négociations pour un plan de relance de l’hôpital public - a débuté ce lundi 26 mai dans le sillage de l'épidémie du Covid-19. A cette occasion, le Premier ministre a annoncé une reprise d’un tiers de la dette des hôpitaux publics. Cette décision est cependant loin de contenter les syndicats corses.

Radio Calvi Covid-19 : les professionnels de l’agroalimentaire corse aux abois

Le 28 Mai 2020

À l’aube de la saison touristique, les chefs d’entreprise de l’agroalimentaire corse ne cachent pas leurs inquiétudes. Éprouvés comme tous les pans de l’économie par le confinement, ils en appellent aujourd’hui à l’aide de l’État, par l’intermédiaire du préfet de Corse, pour sauver leur activité, et surtout, les emplois qui en découlent.

Radio Calvi
Autres actualités :