Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

CEV : Le GFCA fait le boulot face à Kamik (3-0)
1 photo disponible

CEV : Le GFCA fait le boulot face à Kamik (3-0)


Calvi

Par

Le 21 Décembre 2017


Salle du Palatinu
CEV, 16e de finale retour
GFCA-Kamik 3-0
Spectateurs : 800 environ
Evolution du score : 25-21 (30’), 25-19 (29’), 27-25 (34’)
GFCA
Dailey, Takaniko, Lacassie, Radic, Gonzalez, Mineiro- Libero: Exiga- ent: F. Ferrandez
C. Kamik
Guilherme, Zan, Radoslav, Primoz, Sasò, Stemberger- libero: Klemen- ent: G. Ribic


Déterminé à faire respecter la hiérarchie face à un adversaire largement à sa portée, le GFCA entre dans la partie le pied au plancher. Agressifs, se battant sur tous les ballons, les Ajacciens prennent logiquement les devants au premier temps mort technique (8-5). Un avantage presque doublé à la deuxième pause (16-9). Solide en réception et au block, variant son jeu, le Gaz appuie, il est vrai, sur le champignon et met en difficulté des Slovènes où le seul Primoz s’efforce de tenir la baraque. Gonzalez fait des étincelles et dans l’ensemble, les « rouge et bleu » récitent un beau volley face à des Slovènes à la peine en réception. Ce qui ne les empêche pas, dans un temps faible ajaccien, de refaire une partie de leur retard (18-14). Sentant la menace gronder, le collectif ajaccien creuse de nouveau l’écart au money-time (20-16). Appliqué, il profite d’une erreur adversaire pour filer vers le gain de la première manche (23-17).Reste à conclure. Lacassie offre 6 balles de set, d’une belle attaque. On croit le set plié mais le GFCA va encore ressortir ses vieux démons et laisser Kamik revenir (24-21). Takaniko finit le travail plein axe (25-21).


Le GFCA, qui aime se faire peur, va devoir cravacher pour doubler la mise. D’entrée de second set, il laisse son adversaire prendre les devants (1-3) avant, peu à peu, de corriger le tir. Mais les Slovènes ne l’entendent pas de cette oreille. Ils ont un bien meilleur rendement, paraissent plus solides au contre et profitent de quelques largesses pour virer en tête au premier temps mort technique (5-8). Toujours aussi inconstant, le GFCA a toutes les difficultés du monde à endiguer les vagues adverses. Kamik n’en demande pas tant et grâce à Radoslav, son passeur, enfile les points faisant, du même coup, douter son adversaire (7-12). Plus agressifs, les Slovènes s’accrochent à tous les ballons. Le GFCA fait le dos, grappille, sous l’impulsion de Gonzalez et Lacassie, pour recoller doucement (11-13, 12-14). Le « trou d’air » du début de set semble être digéré. Le Gaz retrouve enfin plus de mordant et prend les devants pour la première fois dans cette manche (16-14). Il ne desserrera plus son étreinte. Un avantage qu’il va maintenir et même accroître jusqu’au money-time (20-17). Lacassie enfonce le clou (21-17) et l’on se dit, dans les travées du Palatinu, que le set est plié. Un service slovène dans le filet et un contre chanceux de Takaniko confirment cette impression. Gonzalez donne l’occasion au GFCA de conclure. Lacassie, l’homme de cette deuxième manche, termine le travail (25-17).
Les Gaziers ont pris une option. Battus 3-2 à l’aller, ils sont à une manche de la qualification. Encore faut-il finir le boulot. Loin d’être résignés, les Slovènes prennent les commandes dans un scénario très proche de celui du set précédent (4-8). Mais le GFCA est déterminé à en finir. Il profite d’une certaine faiblesse de la défense adverse pour refaire son retard et repasser devant. Dans une manche qui a perdu en intensité, de part et d’autre, il est devant d’une courte tête au second temps mort technique (16-15). Une avance qui fond comme neige au soleil. Les Slovènes alignent, au mauvais moment, un +4. L’entrée de Carle apporte un peu de fraicheur à un collectif ajaccien en dedans dans cette manche. Le Gaz reste dans la roue des Slovènes lors d’un money-time à suspense (19-20, 20-21). Le GFCA retrouve les ressources mentales pour rétablir la parité et virer en tête grâce à un contre de Dailey (22-21). Le suspense est insoutenable (23-23). Gonzalez place une attaque gagnante qui donne une balle de match aux Gaziers. Zan sauve la mise (24-24). Les Slovènes vont en sauver une deuxième sur un contre ajaccien dehors. La troisième est la bonne. Le GFCA gagne son billet pour le tour suivant…



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Calvi : Dominique Campana se désiste dans le référé et assigne Axa sur le fond de l'affaire

Le 15 Juin 2018


Dans l'affaire opposant Dominique Campana en conflit depuis août 2016 avec son assureur AXA à la suite des dégâts sur ses fours de production, on a appris par le directeur de communication d'Axa France que l'artisan verrier Calvais s'était désisté dans la procédure de référé qu'il avait engagée et qui devait être examinée hier au Tribunal de Bastia. Le nouveau conseil de Dominique Campana, Me Abraham Johnson a précisé que cette procédure engagée par l'ancien conseil de M. Campana n'avait pas lieu d'être et que son client assignait Axa Assurances sur le fond de l'affaire
 

Radio Calvi Cocktail de départ du Colonel Jean de Monicault chef de corps du 2e REP de Calvi

Le 15 Juin 2018

C'est à la Caserne Sampiero, au coœur de la Citadelle de Calvi et autour d'un cocktail dinatoire que le Colonel Jean de Monicault, chef de corps du 2e Régiment Etranger de Parachutistes et son épouse Sybille ont reçu leurs nombreux invités à l'occasion de leur prochain départ

Radio Calvi Actualité chargée pour le Squash Loisirs L'Ile-Rousse-Balagne

Le 15 Juin 2018

Club leader en Corse, le Squash Loisirs l'Ile-Rousse - Balagne continue sur sa lancée avec notamment deux nouveaux titres à l'Oliver Tour Méditerranée de Nîmes et ce juste avant de s'envoler pour l'Italie et la préparation du 22e Open International di Lisula qui se déroulera du 23 au 29 juin

Radio Calvi Calvi : Citadella in festa è zitelli amusati

Le 15 Juin 2018

Rimessa in ballu ùn hè tantu, Citadella in Festa scontre sempre listessu successu

Radio Calvi Augmentation de la CSG, gel des pensions. Les retraités dans la rue à Ajaccio et Bastia

Le 15 Juin 2018

Décidément ça ne passe pas ! Les retraités en veulent au gouvernement et le crient haut et fort. Ils n’acceptent pas le blocage des pensions et moins encore la hausse de la CSG qu’ils jugent injuste. Ils sont de nouveau descendus dans la rue, comme jeudi matin devant les grilles des préfectures de Corse

Radio Calvi
Autres actualités :