Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

CTC : Une dernière session… au pas de charge et quasiment désincarnée !
1 photo disponible

CTC : Une dernière session… au pas de charge et quasiment désincarnée !


Calvi

Par

Le 27 Octobre 2017


Ce fut une séance qui n’a ressemblé à aucune autre, paradoxalement la plus calme et la plus consensuelle d’une mandature dont l’intensité a compensé la brièveté. Dans un hémicycle qui, depuis deux ans, depuis l’accession au pouvoir des Nationalistes, vibre sous une tension quasi-permanente, on s’attendait, sous la poussée de l’opposition, notamment de droite, à voir les élus entonner d’un seul chœur la sempiternelle ritournelle électorale, s’essayer à quelques envolées lyriques, se heurter en quelques couacs... Mais de querelle, il n’y en eu point ! Mais de polémique, il n’y en eut même pas l’ombre ! Attendus en mode offensif, les élus avaient opté pour le mode poussif. Jamais les rapports n’ont été adoptés aussi rapidement, à vitesse cadencée et avec une telle unanimité. Pratiquement sans aucun débat ! S’il est vrai que leur nombre particulièrement élevé faisait redouter sur tous les bancs de l’hémicycle la perspective d’une session interminable et de longues veillées, la vérité est que personne n’était d’humeur à ferrailler d’autant que l’Exécutif avait jugé plus sage de renvoyer à d’autres lunes, sous la prochaine mandature, les sujets qui fâchent. Tous n’avaient visiblement qu’une hâte d’en finir au plus vite. Les esprits occupés ailleurs… A défaut de chant de guerre, ce fut le chant du cygne ! Et, à plus d’un titre !

La dernière séance
Si la campagne électorale ne s’est pas invitée dans l’hémicycle, elle a envahi les couloirs alentour qui bruissaient de rumeurs contenues. Le seul et unique sujet de conversation des élus, toutes tendances confondues, fut le chaotique mercato de la constitution des listes qui semble bouleverser les équilibres habituels. En un mot, la chasse aux noms ! Chacun essayant de glaner les informations chez son voisin dans une atmosphère un peu fébrile. C’est que l’enjeu est d’importance. Cette session est la dernière d’une collectivité territoriale made in 1982 avant l’avènement de la collectivité unique made in 2018 qui sonne le glas des Conseils départementaux, de leurs pratiques décriées, des monarques de territoire, des hégémonies de chapelle, et, espérons-le, d’une certaine idée de la politique. Ce fut aussi la dernière séance pour les poids lourds qui ont dominé la vie politique insulaire, pour certains, pendant plusieurs décennies. Jeudi matin, à l’ouverture de la der, Dominique Bucchini, José Rossi, Paul Giacobbi assistaient, le premier convalescent et ému de la sympathie témoignée par ses pairs, le deuxième avec une insouciance sereine, et le troisième sombre et bien esseulé, à leur dernier tour de piste. Tout comme le Dr Cordoleani qui retourne à ses patients. D’autres quittent, aussi, l’arène territoriale, mais gardent un mandat municipal comme Paul-Marie Bartoli, Jean Toma, Marie-Antoinette Santoni-Brunelli, François Tatti ou Maria Guidicelli, la seule à être absente… avec pour certains d’entre eux, l’espoir d’un possible retour. Quelque soit le vainqueur des élections le 10 décembre, cette dernière session marque la fin d’une époque, on pourrait même dire la fin d’un monde…

N.M.
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Ajaccio : Professeur agressé au lycée Fesch, le recteur condamne

Le 20 Février 2018

Un professeur a été agressé verbalement, et bousculé, lundi au lycée Fesch par un parent d'élève ce lundi dans une salle de cours de l'établissement.Ses collègues et le rectorat, qui indique que l'acte donnera lieu à plainte, lui ont apporté leur soutien
 

Radio Calvi Ajaccio : Quartier du Finosello et orientations budgétaires au menu du conseil municipal

Le 20 Février 2018

La séance du conseil municipal d'Ajaccio de lundi soir était assez réduite en dossiers mais volumineuse en ambitions. Au cœur du débat, le quartier du Finosello, son avenir avec l’ANRU et en interface avec les quartiers Cannes-Salines, un espace en friche où se situait l’ancien collège détruit par un incendie et une véritable opportunité pour la ville, à savoir la reconquête de ce quartier pour créer un véritable renouvellement urbain et de décloisonnement des quartiers engagés par l’ANRU. On y verra de superbes logements, des services, des commerces et le futur conservatoire de musique Henri Tomasi. Majorité et opposition abondent dans le même sens
 

Radio Calvi 40 ans après Bastia redevient ville de départ du Tour de Corse automobile

Le 20 Février 2018

Lundi a été présenté dans les locaux de la CTC, le Tour de Corse Automobile 2018. Pour cette 61ème édition qui se déroulera du 5 au 8 avril, les organisateurs ont totalement modifié cette épreuve avec un départ de Bastia (ce qui ne c’était plus vu depuis 40 ans !) et des retours dans le Cap Corse ainsi que le Cortenais, avant de rejoindre Ajaccio où sera jugée l’arrivée dimanche midi. A noter que pour une durée de deux ans, la compagnie maritime régionale corse Corsica Linea est devenue partenaire titre de l’épreuve. En s’associant à la compagnie de navigation, la quatrième manche du Championnat du Monde des Rallyes est ainsi devenue le « CORSICA linea – Tour de Corse ».
 

Radio Calvi Cap Corse : Une unité mobile de dessalement d’eau de mer pour pallier la pénurie d’eau

Le 20 Février 2018

Le Cap Corse manque d’eau ! La réserve de Rogliano est vide, il ne reste plus, en ce mois de février, que 9 000 m3 d’eau. Le manque récurrent de ressources, la faiblesse des précipitations, l’absence de neige et le réchauffement climatique ont aggravé une situation toujours très tendue. De quoi alarmer le maire de Rogliano, ainsi que ceux des communes voisines, Meria, Tomino ou Ersa, qui craignent pour la saison estivale. Ils ont alerté l’Office d’équipement hydraulique de la Corse (OEHC) qui a réuni tous les acteurs, lundi matin, à la capitainerie de Macinaggio pour trouver une solution en urgence. Le principe de la location ou de l’achat d’une unité mobile de dessalement d’eau de mer a été acté. Une nouvelle réunion est prévue la semaine prochaine concernant le financement. Explications, pour Corse Net Infos, de Saveriu Luciani, conseiller exécutif et président de l’Office d’équipement hydraulique de la Corse (OEHC). Et le soulagement de Patrice Quilici, maire de Rogliano.
 

Radio Calvi Lucciana : Chez Walter, on manque de foot

Le 19 Février 2018

Hôtel habituellement réservé par la très grande majorité des équipes professionnelles de football venant affronter le Sporting Club de Bastia jusqu’à l’été dernier, l’établissement Chez Walter, situé à Lucciana, a vu les choses changer avec la relégation du SBC en National 3. Regrettable pour le gérant Pierre-Louis Collovigh, passionné de ballon rond.
 

Radio Calvi
Autres actualités :