Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Conflit à la Méridionale : Le devoir de réserve et de silence de l’Exécutif corse
1 photo disponible

Conflit à la Méridionale : Le devoir de réserve et de silence de l’Exécutif corse


Calvi

Par

Le 22 Février 2019


« Je me tairai ». C’est par ces mots que Gilles Simeoni a voulu couper court aux velléités des élus de tous bords d’aborder la question de la DSP et du conflit en cours à la Méridionale. Le président de l’Exécutif a fait une mise au point brève, mais claire et ferme : « Si nous ne parlons pas de la procédure en cours, c’est que le droit nous interdit de le faire. Toute référence, qui nous conduirait à faire des déclarations implicites et explicites, aurait des incidences sur cette procédure. C’est notre responsabilité politique de ne pas commettre une telle faute. Nous avons déjà exprimé ce qu’était notre vision politique concernant la desserte maritime de la Corse qui doit être au service du peuple corse, prendre en compte l’intérêt et les attentes des Corses, des acteurs économiques et les droits sociaux des salariés de cette île. Cette assemblée et le Conseil exécutif de Corse sont particulièrement à leur écoute, mais je demande aux élus, qui ne sont pas partie prenante du processus de décision, de faire preuve de prudence afin de ne pas laisser la moindre place à une erreur. Je me tairais. Comme se taira la présidente de l’Office des transports. Nous faisons silence sur la procédure parce que la loi et le droit l’imposent ».

Un conseil de prudence, réitéré par le président de l’Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni : « Je l’ai déjà dit, hier, aux élus en commission permanente. Je le redis aujourd’hui en séance publique : Il faut être très prudent ! J’appelle à la plus grande réserve car une difficulté d’ordre juridique se poserait à la moindre imprudence ».

N.M.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
À Calvi Saint Erasme n'a pas été porté en procession mais les cérémonies ont eu lieu

Le 03 Juin 2020

À Calvi, Sant'Éramu, patron des pêcheurs et gens de mer est habituellement fêté avec ferveur et vénération par de très nombreux fidèles mais cette année en raison des mesures sanitaires liées à l'épidéminie du Coronavirus ces cérémonies se sont déroulée avec et sans public

Radio Calvi 20 ans après, l'eau rejaillit au couvent de Marcassu

Le 03 Juin 2020

En ce lundi de Pentecôte, l'église du couvent de Marcassu d'I Catari a accueilli ses fidèles pour célébrer d'une part, le renouvellement des vœux des sœurs lors d'une messe célébrée par Monseigneur Olivier de Germay, évêque de Corse et d'autre part pour assister à la bénédiction de la source et le retour de l'eau, tarie vingt ans auparavant. Un évènement très attendu par les deux communes de Lavatoghju et I Catari.

Radio Calvi Réouverture des cafés, bars et restaurants : redémarrage en douceur à Calvi

Le 03 Juin 2020

En Corse, comme dans toutes les zones vertes, les bars, cafés et restaurant ont rouvert leurs portes ce mardi matin. A Calvi, ville touristique par excellence cette réouverture s'est effectuée en douceur.
Certains, compte tenu de la situation ont même choisi de retarder la date de cette reprise.

Radio Calvi Culletivu I Liceani corsi : "que nos efforts se concentrent sur l’organisation de la rentrée de septembre"

Le 03 Juin 2020

U Cullittivu- I Liciani Corsi 2A/2B regrette la situation engendrée par le véritable bras de fer juridique engagé par les représentants de l’Etat en Corse suite à la décision prise par la Collectivité de Corse qui s’est prononcée majoritairement pour une reprise générale des cours au mois de septembre, décision soutenue par les représentants du monde éducatif. Cette situation aurait pu, selon le Culletivi I Liceani Corsi, "être évitée en organisant une véritable concertation entre les différents partenaires."

Radio Calvi VIDEO - Transports aériens Corse-Continent : l'article 10 du décret du 31 mai sera modifié

Le 03 Juin 2020

Edouard Philippe l'a annoncé ce mardi 2 Juin 2020 à l'Assemblée Nationale : l'article 10 du décret du 31Mai, réglementant notamment les conditions d'utilisation des transports aériens entre Corse et Continent sera modifié. Il a en effet fait part de la nouvelle, qui va en réjouir plus d'un, devant la représentation nationale au terme d'une question de Philippe Vigier, président du groupe Libertés et territoires. Sa question au Premier ministre et la brève réponse sur le sujet en vidéo d'Edouard Philippe

Radio Calvi
Autres actualités :