Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Conseil Economique, Social, Environnemental et Culturel de Corse : Paul Scaglia officiellement candidat
1 photo disponible

Conseil Economique, Social, Environnemental et Culturel de Corse : Paul Scaglia officiellement candidat


Calvi

Par

Le 09 Janvier 2018


Deuxième assemblée de Corse, le CESEC est un outil remarquable, au service de la société où s’échangent, dans le respect de toutes les positions, les points de vue des membres sur les sujets dont il est saisi. Le conseil sera installé en février prochain et doit s’adapter à l’évolution que connaît la Corse aujourd’hui et ne plus se cantonner à une simple chambre d’enregistrement.


Les missions du président
« Le nouveau Conseil ne doit pas rater le train de l'histoire » estime Paul Scaglia qui précise en outre :
« Nous assisterons dès lors, tout comme en Corse, à un changement générationnel accompagné d’un changement de méthodes. Ces changements impliquent nécessairement au sein du CESEC à un changement de gouvernance. Dans la mesure où il deviendra l’animateur d'une équipe de trois présidents de sections et de commissions, le nouveau président doit avoir un rôle plus important à jouer pour :
- Intégrer d’une part les préoccupations et propositions de la jeunesse (celle qui réussit avec l'Universita Pasquale Paoli, avec les Start-up, avec les entreprises et le tourisme, mais aussi ceux qui ont des difficultés) et d’autre part les corses de la diaspora, les anciens, les entreprises et les projets.

- Prendre en considération le sujet de la solidarité, avec, au-delà des droits sociaux qui doivent être respectés, la recherche d’une redéfinition d'un modèle de solidarité intégrant par exemple des éléments de nos traditions.

- Valoriser aussi notre environnement, en recherchant une réflexion utile sur les normes d'un nouveau modèle harmonieux alliant la préservation de la nature et la création d'activités (recherche, valorisation, tourisme etc…).
- Le CESEC doit être un outil de réflexion pour la dynamisation du secteur culturel, secteur essentiel de notre mémoire collective, facteur d’enrichissement humain et philosophique, mais aussi source de création, de richesses et d'emplois.
Tout ceci exige une nouvelle méthode et la réunion de contraires pour une harmonie des propositions et des idées des conseillers, en direction de l’objectif d’un intérêt commun : la Corse.


Retrouver sa véritable place…
Pour l’ancien président du Tribunal de Commerce, le nouveau CESEC doit devenir sur tous ces grands sujets et bien d’autres, tels que la précarité et le chômage qui nous touche si cruellement, une force de proposition en direction des élus membre de l ‘assemblée et de l’exécutif. Ce qui oblige à la redéfinition d’une stratégie globale avec, pour corolaire, une redéfinition des objectifs et des actions des commissions qui le composent :

« Il n’est pas besoin de rappeler que ses représentants, proches du terrain et issus de la société civile, couvrent tous les domaines. Ils ont donc toute la légitimité pour s’exprimer sur les différents sujets de société. »

Enfin, point important dans la redéfinition de son rôle, le CESEC devra également traiter tous les sujets de société, ouvrir le débat en prenant en compte les diverses sensibilités le composant, établir des études et rendre ensuite sa réflexion au travers de rapports ou de livres blancs, à la Collectivité De Corse.
« Dans un futur proche, le CESEC proactif sur tous les sujets qui peuvent peser positivement sur le futur économique, social, culturel et environnemental de l'ile. Il a besoin, à l’occasion, de son renouvellement afin de retrouver la place qu’il mérite. C’est dans cette philosophie que je suis prêt à accompagner ce renouveau avec tous ceux qui voudront partager ces options et former, au-delà des engagements partisans, une équipe de travail et de réflexion. Je suis prêt à m’impliquer et à mobiliser toute mon énergie et mon expérience pour atteindre ces objectifs au service de l’institution. »
Propos recueillis par J. F.
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Calvi : Dominique Campana se désiste dans le référé et assigne Axa sur le fond de l'affaire

Le 15 Juin 2018


Dans l'affaire opposant Dominique Campana en conflit depuis août 2016 avec son assureur AXA à la suite des dégâts sur ses fours de production, on a appris par le directeur de communication d'Axa France que l'artisan verrier Calvais s'était désisté dans la procédure de référé qu'il avait engagée et qui devait être examinée hier au Tribunal de Bastia. Le nouveau conseil de Dominique Campana, Me Abraham Johnson a précisé que cette procédure engagée par l'ancien conseil de M. Campana n'avait pas lieu d'être et que son client assignait Axa Assurances sur le fond de l'affaire
 

Radio Calvi Cocktail de départ du Colonel Jean de Monicault chef de corps du 2e REP de Calvi

Le 15 Juin 2018

C'est à la Caserne Sampiero, au coœur de la Citadelle de Calvi et autour d'un cocktail dinatoire que le Colonel Jean de Monicault, chef de corps du 2e Régiment Etranger de Parachutistes et son épouse Sybille ont reçu leurs nombreux invités à l'occasion de leur prochain départ

Radio Calvi Actualité chargée pour le Squash Loisirs L'Ile-Rousse-Balagne

Le 15 Juin 2018

Club leader en Corse, le Squash Loisirs l'Ile-Rousse - Balagne continue sur sa lancée avec notamment deux nouveaux titres à l'Oliver Tour Méditerranée de Nîmes et ce juste avant de s'envoler pour l'Italie et la préparation du 22e Open International di Lisula qui se déroulera du 23 au 29 juin

Radio Calvi Calvi : Citadella in festa è zitelli amusati

Le 15 Juin 2018

Rimessa in ballu ùn hè tantu, Citadella in Festa scontre sempre listessu successu

Radio Calvi Augmentation de la CSG, gel des pensions. Les retraités dans la rue à Ajaccio et Bastia

Le 15 Juin 2018

Décidément ça ne passe pas ! Les retraités en veulent au gouvernement et le crient haut et fort. Ils n’acceptent pas le blocage des pensions et moins encore la hausse de la CSG qu’ils jugent injuste. Ils sont de nouveau descendus dans la rue, comme jeudi matin devant les grilles des préfectures de Corse

Radio Calvi
Autres actualités :