Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Conseil départemental de la Corse-du-Sud : L’émotion a éclairé la dernière séance
1 photo disponible

Conseil départemental de la Corse-du-Sud : L’émotion a éclairé la dernière séance


Calvi

Par

Le 22 Novembre 2017


Cette dernière session a, bien sûr, été marquée par le discours du président du Conseil départemental. Pierre-Jean Luciani a rajouté à l’émotion lorsqu’il s’est adressé à l’Assemblée départementale. Le ton calme et maîtrisé mais un sourire au coin des lèvres à peine perceptible, pour bien montrer que la vie continuait sans les Conseils départementaux. Debout, ému, il s’est adressé à la salle :
« J’espère que ce sera un au revoir et pas un adieu. Nous devons être fiers de notre parcours, nous l’avons pleinement réussi en deux années de travail et de détermination. J’ai vécu d’autres événements mais l’émotion prime de vous voir tous réunis dans cette salle pour la dernière fois. »


Deux ans et neuf mois
Il faut rappeler que cette salle de délibérations a accueilli toute les élus de corse depuis près de deux siècles (le palais Lantivy a été construit en 1826). Pierre-Jean Luciani a salué et remercié, ceux qui sont passés par l’hémicycle :
« Je tiens à remercier mes collègues pour leur contribution à ce travail que nous avons accompli depuis plus de deux années durant, sans oublier les personnels sans lesquels rien n’était possible » a encore précisé le président dans une salle plutôt rassurée quant aux propos tenus, mais aussi amusée par le nombre de photos « historiques » prises pour immortaliser l’instant.
« Le travail que nous avons accompli ici même, tant au niveau du social que des routes et voiries mérite qu’on y revienne, notamment sur ceux qui ont pratiqué beaucoup de terrain, se sont fortement impliqués dans le travail de précision, ont bouclé tous les dossiers en cours. Je tiens également à remercier ces employés et chefs de services, tous sans exception, qui se sont employés à faire avancer les choses rapidement pour le plus grand bonheur de nos concitoyens de la Corse du Sud. »
Petit Charles…
Le président Luciani est ensuite exprimé en langue corse pour évoquer la Corse rurale, profonde, pour laquelle le Conseil Départemental s’est souvent penché pour rendre la vie des ses habitants plus agréable, sans oublier un vibrant hommage tous les collègues disparus au cours des dernières années. Il a eu une pensée pour Charles Ornano « mon modèle » a-t-il d’ailleurs précisé, en rappelant à ceux qui un jour l’ont baptisé « petit Charles » qu’il en était très fier.
« Salarié EDF, responsable syndical (FO), élus depuis plus de quarante ans, proche du social dans toute sa dimension, je voudrai évoquer le nom d’un grand syndicaliste qui m’a beaucoup marqué, André Bergeron, l’ancien patron de Force Ouvrière, un homme de bien. Je vous rappelle quand même que ce matin, c’est un au revoir et non pas un adieu… »
Une page qui se tourne…
- Il y avait de l’émotion dans vos propos, mais pas trop ?
- Emotion maîtrisée plutôt, car beaucoup de mes collègues sont également concernés par ces derniers instants de notre session. J’ai surtout parlé pour eux, car ma carrière, longue de plus de quatre décennies, est presque derrière moi… En fait je suis ému, c’est vrai, mais tout aussi réaliste. Les meilleures choses ont une fin, c’est une page qui se tourne, la disparition de deux départements c’est historique. Ils faisaient vivre nos villes, nos communs, notre ruralité avec la proximité que chacun sait.


- Mais la proximité n’est pas terminée pour autant ?
- J’espère sincèrement que non ! Si demain je suis élu dans la majorité ou dans l’opposition, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour continuer à défendre cette ruralité et cette proximité dans le social, les routes, le technique et dans l’administratif. Partout où je pourrai apporter ma contribution, je continuerai à le faire.


- Vous avez rendu un vibrant hommage aux personnels du Département ?
- Je pense sincèrement qu’ils le méritent. Nous ne serions rien sans eux, ils ont leur part de mérite dans tout ce que nous avons réalisé deux années et demi durant. Si nous avons réussi, c’est surtout grâce à l’élaboration de dossiers superbement ficelés, présentés et votés à l’unanimité.


- Dans quelques jours vous allez retrouver plusieurs de vos collègues dans une nouvelle aventure?
- Je l’espère de tout cœur. Sur les 22 conseillers, dix ou onze pourraient se retrouver au sein de la nouvelle assemblée…»
L’obélisque inauguré le 19 décembre
Pierre-Jean Luciani a également annoncé l'inauguration officielle du grand obélisque situé dans les jardins du département. Il comportera tous les noms des présidents. La cérémonie se déroulera le 19 décembre prochain. Sur la pièce de 4 mètres de hauteur réalisée dans un atelier de Nice, seront gravés les 71 noms de ceux qui ont présidé les départements corses depuis 1790.
La séance s’est poursuivie avec quelques dossiers relatifs au budget principal, à la création et révision des autorisations de programme et autres crédits de paiement.
J. F.
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Ajaccio : Professeur agressé au lycée Fesch, le recteur condamne

Le 20 Février 2018

Un professeur a été agressé verbalement, et bousculé, lundi au lycée Fesch par un parent d'élève ce lundi dans une salle de cours de l'établissement.Ses collègues et le rectorat, qui indique que l'acte donnera lieu à plainte, lui ont apporté leur soutien
 

Radio Calvi Ajaccio : Quartier du Finosello et orientations budgétaires au menu du conseil municipal

Le 20 Février 2018

La séance du conseil municipal d'Ajaccio de lundi soir était assez réduite en dossiers mais volumineuse en ambitions. Au cœur du débat, le quartier du Finosello, son avenir avec l’ANRU et en interface avec les quartiers Cannes-Salines, un espace en friche où se situait l’ancien collège détruit par un incendie et une véritable opportunité pour la ville, à savoir la reconquête de ce quartier pour créer un véritable renouvellement urbain et de décloisonnement des quartiers engagés par l’ANRU. On y verra de superbes logements, des services, des commerces et le futur conservatoire de musique Henri Tomasi. Majorité et opposition abondent dans le même sens
 

Radio Calvi 40 ans après Bastia redevient ville de départ du Tour de Corse automobile

Le 20 Février 2018

Lundi a été présenté dans les locaux de la CTC, le Tour de Corse Automobile 2018. Pour cette 61ème édition qui se déroulera du 5 au 8 avril, les organisateurs ont totalement modifié cette épreuve avec un départ de Bastia (ce qui ne c’était plus vu depuis 40 ans !) et des retours dans le Cap Corse ainsi que le Cortenais, avant de rejoindre Ajaccio où sera jugée l’arrivée dimanche midi. A noter que pour une durée de deux ans, la compagnie maritime régionale corse Corsica Linea est devenue partenaire titre de l’épreuve. En s’associant à la compagnie de navigation, la quatrième manche du Championnat du Monde des Rallyes est ainsi devenue le « CORSICA linea – Tour de Corse ».
 

Radio Calvi Cap Corse : Une unité mobile de dessalement d’eau de mer pour pallier la pénurie d’eau

Le 20 Février 2018

Le Cap Corse manque d’eau ! La réserve de Rogliano est vide, il ne reste plus, en ce mois de février, que 9 000 m3 d’eau. Le manque récurrent de ressources, la faiblesse des précipitations, l’absence de neige et le réchauffement climatique ont aggravé une situation toujours très tendue. De quoi alarmer le maire de Rogliano, ainsi que ceux des communes voisines, Meria, Tomino ou Ersa, qui craignent pour la saison estivale. Ils ont alerté l’Office d’équipement hydraulique de la Corse (OEHC) qui a réuni tous les acteurs, lundi matin, à la capitainerie de Macinaggio pour trouver une solution en urgence. Le principe de la location ou de l’achat d’une unité mobile de dessalement d’eau de mer a été acté. Une nouvelle réunion est prévue la semaine prochaine concernant le financement. Explications, pour Corse Net Infos, de Saveriu Luciani, conseiller exécutif et président de l’Office d’équipement hydraulique de la Corse (OEHC). Et le soulagement de Patrice Quilici, maire de Rogliano.
 

Radio Calvi Lucciana : Chez Walter, on manque de foot

Le 19 Février 2018

Hôtel habituellement réservé par la très grande majorité des équipes professionnelles de football venant affronter le Sporting Club de Bastia jusqu’à l’été dernier, l’établissement Chez Walter, situé à Lucciana, a vu les choses changer avec la relégation du SBC en National 3. Regrettable pour le gérant Pierre-Louis Collovigh, passionné de ballon rond.
 

Radio Calvi
Autres actualités :