Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

DECIBEL : Le nouveau défi de la CCI de Haute Corse
1 photo disponible

DECIBEL : Le nouveau défi de la CCI de Haute Corse


Calvi

Par

Le 05 Juillet 2018


Comment lutter contre la pollution sonore des zones portuaires commerciales sur l'île ?
Voilà tout l'enjeu du projet DECIBEL mené par la CCI de Bastia et de la Haute-Corse.

Pour répondre à cette question représentants de la CAB, représentants de l'Office des Transports, de la Collectivité de Corse ainsi que les trois armateurs desservant l'île, se sont réunis autour de la même table.

Le projet DECIBEL ouvrira de nombreuses discussions entre les différents acteurs avec un objectif : diminuer les nuisances sonores que génère l'activité portuaire urbaine à Bastia et L'Ile Rousse.
Stefanu Venturini, vice-président de la chambre de commerce et d'industrie est plutôt optimiste "Bastia est dans les normes réglementaires sonores, mais notre action vise à supprimer toutes pollutions de ce type".


1,7 millions d'euros de subventions sont allouées au projet.
Des études seront réalisées jusqu'en 2021 pour, dans un premier temps, évaluer l'impact des ports commerciaux sur le bruit puis des solutions seront mises en place.

Le vice-président de la CCI n'est pas inquiet "les armateurs ont commencé à faire le nécessaire, certains se sont équipés de silencieux pour leurs bateaux, tous les acteurs feront de leur mieux".

La CCI s'est associée à trois partenaires italiens pour mener à bien ce projet : la commune d'Olbia, l'Université de Gênes (spécialisée dans les nuisances sonores) et l'Association Nationale des Communes Italiennes de Toscane.
Ensemble ils tenteront de trouver des solutions à ce problème qui touche la plupart des zones portuaires urbaines.

Fabien Paoli (président de la Moby Lines) reste dubitatif " Nous avons installé des silencieux sur les navires mais les moteurs feront toujours du bruit".
A ce stade de réflexion, quelques solutions sont envisagées "on pourrait penser à l'installation de barrières sonores" explique S. Venturini.

Rappelons que ce projet a avant tout pour but de préserver la qualité de vie des habitants de Bastia et L'Ile Rousse qui se plaignent souvent du bruit engendré par les bateaux.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Une soirée magique pour la Ligue Contre le Cancer

Le 24 Mai 2019

La Ligue Contre le Cancer de Balagne a organisé une soirée placée sous le signe de la magie, à l'hôtel Corsica de Calvi.

Radio Calvi Un appel à témoins pour disparition inquiétante à Calenzana

Le 24 Mai 2019

Dans le cadre d'une enquête ouverte par la COB de Calvi, pour disparition inquiétante d'une personne majeure à Calenzana, en accord avec le parquet et la famille, un appel à témoins a été lancé pour retrouver Françoise Acquaviva.

Radio Calvi « Oui à l’égalité des droits ! Non au passe-droit » : Les professionnels du littoral invoquent l’égalité dans l’occupation du domaine public maritime

Le 24 Mai 2019

Ce jeudi 23 mai, à l’aube de la saison touristique, une vingtaine des professionnels du littoral de Corse du Sud s’est rassemblée sur les pontons privés de l’hôtel Sofitel à Porticcio pour dénoncer l’“injustice” face à la réparation des autorisations, accordées à certains grands groupes, mais refusées à la plupart des établissements qu’ils représentent.

Radio Calvi Assemblée de Corse : la tension monte entre la majorité nationaliste et l'État

Le 24 Mai 2019

Lors de l'ouverture de la session de l'Assemblée de Corse, ce jeudi 23 mai, le président de l'exécutif, Gilles Simeoni, a attaqué avec des mots très durs l’attitude de l’État face à la situation de tensions que connaît l’île ces derniers temps . Si une partie de l'opposition accuse la majorité de faire diversion pour éviter de parler du bilan, la majorité veut calmer les tensions du côté de la majorité territoriale, comme du côté de l’État.

Radio Calvi A Ajaccio, ils vendaient de la drogue via Snapchat. Le commerce 2.0 des dealers corses

Le 24 Mai 2019

La vente de stupéfiants se décomplexe en Corse où la DDSP d’Ajaccio a annoncé ce jeudi 23 mai avoir interpellé 6 jeunes trafiquants de drogues dans la commune d’Alata. La particularité de ce trafic est que le groupe utilisait le réseau social Snapchat afin d’effectuer les correspondances et les livraisons dans toute la région ajaccienne.

Radio Calvi
Autres actualités :