Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

En Corse-du-Sud, l’Etat s’engage dans la lutte contre la divagation animale
1 photo disponible

En Corse-du-Sud, l’Etat s’engage dans la lutte contre la divagation animale


Calvi

Par

Le 21 Août 2019


La divagation animale a toujours posé de nombreux problèmes en Corse et particulièrement sur les routes entrainant des accidents parfois meurtriers. Etat, région, communes et professionnels de l’agriculture ont décidé de travailler ensemble afin de lutter contre ce fléau durablement. Si certains animaux ont des propriétaires qui peuvent être mis en responsabilité, les animaux sauvages sont de plus en plus nombreux. Ils sont donc les premiers à être dans la ligne de mire de l’Etat. 

« Si ce problème est ancien, il prend néanmoins de l’ampleur, a expliqué Josiane Chevalier, préfète de Région. Nous sommes face à la problématique des animaux sauvages dont nous ne maîtrisons pas la reproduction. Il nous faut donc travailler à des solutions en terme de sécurité publique. Aujourd’hui, nous avons réuni l’ensemble des partenaires afin d’avancer de manière pragmatique et déterminée sur quelques territoires volontaires. Les problématiques sont variées selon les territoires, il faut donc trouver des solutions adaptées. Notre cœur de cible est principalement les animaux sauvages, qui n’ont donc pas de propriétaires. Ils posent à la fois un problème de sécurité mais un problème sanitaire également. L’Etat se doit d’assurer la sécurité des personnes. On ne peut continuer de voir se produire des accidents dramatiques qui pourraient être évités ».

A l’issue de la réunion, des pistes de travail ont été dégagées avec un arrêté préfectoral mis en place prochainement sur la commune de Grossa qui permettra des interventions sécurisées. Un comité de pilotage sera installé également dans les communes volontaires. Ont été évoquées aussi la mise en œuvre de battues administratives. 
La commune de Pietrosella fait partie des territoires d’expérimentation.« Chaque territoire est différent, a souligné le maire, Jean-Baptiste Luccioni. Pietrosella est dans le cas d’une problématique de divagation d’animaux sauvages. Il nous faut travailler avec tout le monde et notamment les services de l’Etat mais aussi ceux de la région puisqu’il y a des propriétés foncières territoriales à Pietrosella. Nous avons parlé aussi d’une approche pédagogique avec la population, les résidents et propriétaires terriens mais aussi la population touristique. Beaucoup d’animaux descendent sur les plages et cela pose de nombreux soucis. Les vacanciers pensent souvent à tort que ces animaux sont domestiques et s’en approchent sans se méfier. Ils mettent en danger leur sécurité mais aussi leur santé ». 
La représentante de l’Etat a rappelé que l’abattage des animaux sauvages en divagation étaient malheureusement devenu une nécessité puisque pour des raisons sanitaires évidentes, aucun éleveur ne peut prendre le risque de les récupérer au sein d’un troupeau. 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Rassemblement contre la réforme des retraites devant la sous-préfecture de Calvi

Le 17 Janvier 2020

À l'initiative de l'intersyndicale du collège Jean- Félix Orabona de Calvi, un rassemblement pour manifester contre la réforme des retraites a eu lieu ce jeudi matin devant la sous-préfecture de Calvi. ,

Radio Calvi Bastia : Quand les arts se mélangent pour donner le spectacle Immurtali

Le 17 Janvier 2020

Le photographe Armand Luciani présentera le 15 février prochain, au théâtre de Bastia, le spectacle "Immurtali".
Basée sur l'exposition photographique du même nom, cette représentation originale mêlant photographie, chant et danse contemporaine, promet aux spectateurs une belle soirée.

Radio Calvi 9 à 10 radars mis en panne : le cadeau de la CGT-Energie de Corse

Le 17 Janvier 2020

"Offert par la CGT" : la radar de la route de front de mer à Bastia n'a pas fonctionné ce jeudi. Comme une dizaine d'autres il a été mis volontairement en panne par la CGT-Energie qui entendait protester à sa façon contre la réforme des retraites concoctée par le gouvernement.

Radio Calvi Grève maritime : le blocage des transferts des boues de la station d'épuration de Bastia peut entraîner rapidement un risque sanitaire

Le 17 Janvier 2020

C'est l'une des conséquences de la grève des marins STC-CFTC de la CMN : l'absence totale de trafic entre les ports de commerce de Corse et Marseille nuit au traitement des boues de la station d’épuration de Bastia Sud : la rupture de la chaine de transfert des bennes transportant les boues de la station d’épuration de Bastia sud, depuis le port de Bastia vers celui de Marseille peut, selon Acqua Publica qui s'exprime dans un communiqué, entraîner un risque sanitaire important dans les 48 heures

Radio Calvi Bastia : des caméras vidéo pour sécuriser le port de Toga

Le 17 Janvier 2020

Depuis quelques semaines, les travaux ont débuté sur le port de Toga à Bastia. Courant février, une vingtaine de caméras de vidéo protection surveilleront cette zone où sévit souvent l'incivisme. Michel Rossi, maire de Ville-di-Pietrabugno s'exprime sur cette décision controversée.

Radio Calvi
Autres actualités :