Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Gilles Simeoni décline l’invitation d’un tête à tête avec Emmanuel Macron
1 photo disponible

Gilles Simeoni décline l’invitation d’un tête à tête avec Emmanuel Macron


Calvi

Par

Le 20 Février 2019


Voici le communiqué de Gilles Simeoni :

« J’ai été invité par le Président de la République à un entretien en tête-à-tête à l’Elysée, proposé pour le mercredi 20 février 2019 à 18 heures. J’ai remercié le Président pour cette invitation par l’intermédiaire de son Directeur de cabinet Patrick Strzoda. Tout en confirmant ma disponibilité totale pour un véritable dialogue, j’ai cependant indiqué qu’il m’était impossible de répondre favorablement, en l’état, à cette invitation. En effet, et d’une part, de nombreuses demandes et attentes portées par la majorité territoriale nationaliste, et validées par le suffrage universel, n’ont malheureusement rencontré jusqu’à aujourd’hui qu’indifférence, refus, voire mépris. Par ailleurs et d’autre part, au-delà de la situation de blocage politique ainsi créée, la Corse connaît aujourd’hui une crise économique, sociale, culturelle et sociétale d’une gravité extrême. La conjonction de ces données impose, à mon sens, des réponses fortes, innovantes, susceptibles de recréer un lien de confiance entre tous les acteurs. Dans ce contexte, la rencontre avec le Président de la République, si elle doit avoir lieu, ne peut se limiter à une visite protocolaire ou à la reconduction d’un constat de désaccord. Elle doit au contraire permettre, pour faire sens, d’acter ensemble des avancées et des perspectives concrètes, dans tous les domaines : politique et institutionnel, mais aussi ceux de la vie quotidienne. Nous avons donc convenu d’avoir, dès demain, un échange téléphonique aussi exhaustif que nécessaire, pour explorer le champ des possibles à cet égard. Cet entretien téléphonique a vocation, s’il débouche sur des avancées significatives, à se prolonger d’une rencontre qui pourrait se tenir en amont de la venue du Président de la République en Corse, prévue pour le mois de mars ».



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Ladies Open Calvi - Eaux de Zilia : Les tirages au sort dimanche

Le 05 Avril 2019

Le 1er Ladies Open Calvi - Eaux de Zilia passe la surmultipliée avec l'accueil des joueuses qui vont participer à cet Open de tennis féminin, au cœur de la pinède de Calvi. Dimanche 7 avril à 18 heures, tirage au sort pour le tableau des qualifications et pour le tableau final
 

Radio Calvi Les établissements de plage de L'Ile-Rousse se mettent aux normes

Le 05 Avril 2019

A quelques jours de l'ouverture de la saison estivale, les quatre premiers établissements de la plage de L'Ile-Rousse, contraints de se mettre aux normes en fonction du "Décret Plage", s'activent à reconstruire et à jouir pleinement d'une autorisation d'occupation temporaire du Domaine Public qui leur a été accordée pour une période de deux ans.

Radio Calvi "Les Corses méritent mieux que des guerres de tranchées"

Le 05 Avril 2019

Pour Emmanuel Macron, le désir de paix manifesté par les Nationalistes doit passer par un examen de conscience.

Radio Calvi La "boîte à outils" du Président Macron

Le 05 Avril 2019

Une rafale de questions portant surtout sur le rural, et des réponses sur le thème : l'Etat fait, mais il ne fait pas tout.

Radio Calvi Cuzzà : Emmanuel Macron face au cri de désespoir des maires du rural

Le 05 Avril 2019

Près d’une centaine de maires ont rencontré le président de la République, Emmanuel Macron, à Cozzano pour la dernière étape du grand débat national qui a duré près de 6 heures. Un face à face sans tabou, parfois abrupt, avec des maires qui ont sorti tout ce qu’ils avaient sur le cœur, leurs peurs, leurs craintes, leurs désespoirs et leurs maigres espoirs, sans fioritures, ni illusion. Des doléances sans surprise qui ont parfois trouvé des débuts de réponses concrètes chez un chef de l’Etat qui s’est voulu très pragmatique. Tout en se retranchant derrière sa feuille de route délivrée en février 2018 à l’Alb’Oru, les grandes réformes nationales et en se défaussant au passage sur la collectivité territoriale.

Radio Calvi
Autres actualités :