Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Grégory Allione : "Les pompiers en ont assez d'assurer des interventions qui ne sont pas urgentes"
1 photo disponible

Grégory Allione : "Les pompiers en ont assez d'assurer des interventions qui ne sont pas urgentes"


Calvi

Par auteur 1

Le 23 Juillet 2019


Grégory Allione, le président de la Fédération Nationale des sapeurs pompiers de France s'est rendu en Corse pour distinguer Joseph Simoni, le plus vieux sapeur pompier volontaire de France avec ses 50 ans de volontariat. 
Lors de sa visite cet amoureux de la Corse a pointé du doigt les difficultés que connaît aujourd'hui la profession.  

Des difficultés à pérenniser la profession 
Les pompiers volontaires représentent 79% des sapeurs pompiers de France. A présent,  il est devenu plus difficile de recruter des jeunes qui s'engagent de moins en moins. 
Grégory Allione constate un nouveau phénomène "Nous formons les personnes à la profession mais celles-ci ne restent pas engagées à long terme. Nous avons des difficultés à pérenniser la profession. Les personnes restent engagées moins de dix ans, c'est malheureux. A ce titre, Joseph Simoni est un exemple à suivre." 

Aujourd'hui, le volontariat est menacé par une directive européenne sur le temps de travail. Grégory Allione s'inquiète des conséquences que ce texte pourrait avoir sur les pompiers volontaires. En cas d'adoption, cette directive considèrerait les citoyens bénévoles comme des travailleurs.  

"Nous n'avons pas vocation à être des taxis..."  
La nature des interventions des pompiers a changé au cours de ces vingt dernières années. En 1998 sur 3,5 millions d'interventions 50% étaient médicales, en 2018 sur les 4,6 millions d'interventions 84% sont médicales. Un chiffre qui alarme Grégory Allione "Les soldats du feu n'ont pas vocation à être des taxis, nous ne sommes pas non plus techniciens de secours. Désormais nous avons des personnes formées pour l'urgence qui se retrouvent à intervenir pour une entorse à la cheville. Non seulement cela démotive nos pompiers mais en plus cela mobilise des véhicules dont nous avons besoin pour de vrais urgences." 

Un besoin de coopération européenne 
Grégory Allione déplore un manque de coopération européenne au niveau des secours. Une proposition de numéro d'appel unique en cas d'urgence a déjà été proposée au ministre de l'intérieur. Le 112 regrouperait l'ensemble des services d'urgence et serait le même dans tous les pays.  

Pour faire face aux changement climatique et aux catastrophes qu'il engendre une mutualisation des forces européennes serait nécessaire. Il faut dire que la saison des feux est de plus en plus longue et ce n'est pas l'exemple de la Corse qui pourrait prouver le contraire. 



Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Coup d'envoi de "Natale in Calvi"

Le 06 Décembre 2019

Le coup d'envoi de "Natale in Calvi" été donné symboliquement ce jeudi soir par le maire Ange Santini, entouré de plusieurs élus. Durant un mois, les visiteurs pourront s'adonner aux joies de la glisse avec la patinoire ou encore profiter du village de Noël avec ses chalets, sans oublier le Family Park dédié aux enfants

Radio Calvi Joseph Emmanuelli, maire de Montegrossu, ne briguera pas un 7e mandat

Le 06 Décembre 2019

Joseph Emmanuelli, maire de Montegrossu, en Balagne, a décidé de passer la main. Il ne sera pas candidat aux prochaines élections municipales de Mars 2020

Radio Calvi Bastia : Les policiers sont, aussi, descendus dans la rue !

Le 06 Décembre 2019

Les policiers étaient également dans la rue ce jeudi. A l’appel des trois syndicats, Unité SGP Police, Unsa Police et Alliance Police Nationale, ils se sont rassemblés vers 13 heures devant le commissariat de Bastia afin de faire entendre leurs revendications.

Radio Calvi Blocage de la centrale de Lucciana : "l'énergie pour tous c'est notre combat"

Le 06 Décembre 2019

Ce jeudi 5 décembre, les agents de la centrale de Lucciana ont rejoint le mouvement de grève nationale contre la réforme des retraites. Ils manifestent également leur détresse face au projet "Hercule", proposé par le gouvernement en juin dernier. Une interruption de travail qui sera reconductible

Radio Calvi Des milliers de personnes dans les rues de Bastia contre la réforme des retraites

Le 06 Décembre 2019

Il y a fort longtemps que l’on n’avait plus vu autant de monde dans les rues de Bastia lors d’une manifestation : 3 500 personnes selon les forces de l'ordre, 5 000 selon les syndicats. De ce fait la manifestation qui devait débuter à 10 heures du Palais de justice n’a démarré qu’aux alentours de 10h30.

Radio Calvi
Autres actualités :