Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Imbroglio autour d'un catamaran échoué sur la plage de Calvi depuis plus de 15 jours
1 photo disponible

Imbroglio autour d'un catamaran échoué sur la plage de Calvi depuis plus de 15 jours


Calvi

Par

Le 01 Août 2019


Dans la nuit du 15 au 16 juillet dernier,  à la suite de la tempête, deux voiliers amarrés en mouillage forain réglementaire en baie de Calvi ont vu leurs amarres rompre, avant d'aller s'échouer sur la plage de Calvi.
Si pour l'un d'eux, tout a été rapidement réglé, en revanche il n'en a pas été de même pour le second.
Celui ci, du nom de "Mia", catamaran de 42 pieds, immatriculé à Sète, propriété d'un homme demeurant une partie de l'année à Algajola s'est en effet échoué sur la plage de Calvi après avoir heurté un épis et endommagé sérieusement son flotteur à babord, provoquant une voie d'eau, avant de s'échouer entre mer et plage.
Le 16 juillet au matin, après en avoir informé le Maire de Calvi, le Directeur Général des Services se rendait sur place pour évaluer la situation.

Le problème, c'est que si la Ville est bien responsable de la sécurité dans la bande des 300 mètres, elle n'est à l'heure actuelle ni propriétaire ni gérante de quoi que ce soit  puisque en effet, comme chacun le sait la concession de plage n'a pas renouvelée tant que la question du Décret Plage n'est pas réglée.
Dans ces conditions, la Ville ne pouvait que prendre un arrêté municipal interdisant la baignade 50 mètres de chaque côté de l'épave et délimiter l'espace interdit par de la rubalise et informer l'autorité compétente, en l'occurrence le Préfet maritime. .
De son côté, le CROSS Corse informait à son tour ne pouvait faire appel à la SNSM pour tenter de remorquer le catamaran  qui  était vide de tout occupant et échoué.
De son côté, le propriétaire du catamaran prenait contact avec son assurance pour tenter de trouver rapidement une solution.
Cette dernière attendait le passage de l'expert et un devis pour déclencher l'opération de remorquage.
Autre problème, et non des moindres, cette opération de remorquage présentait quelques soucis.
En effet, pour pouvoir remorquer le catamaran, il faut faire appel à une grue pour lever le bateau de 14 mètres et placer des flotteurs, avant de le remorquer.
Pour des raisons de sécurité évidentes, cette opération en présence d'engins sur la ne peut se dérouler que de nuit, quand la plage est désertée de ses occupants. 
Entre temps, la préfecture maritime a pris un arrêté préfectoral autorisant cette opération. Celle-ci est arrivée en date du 29 juillet.
Cela signifie peut-être que ce catamaran pourra enfin être sorti de sa fâcheuse position et que la plage de Calvi retrouve toute sa quiétude .



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Calvi : des nouvelles rassurantes de Jean-Pierre Bicchieray

Le 25 Septembre 2019

La suite ici

https://www.corsenetinfos.corsica/Calvi-des-nouvelles-rassurantes-de-Jean-Pierre-Bicchieray_a44038.html

Radio Calvi Décès à Calvi de Richard Gillot

Le 25 Septembre 2019

La suite ici

https://www.corsenetinfos.corsica/Deces-a-Calvi-de-Richard-Gillot_a44035.html

Radio Calvi Volley : le GFCA mise sur le partenariat privé pour continuer à écrire son histoire

Le 25 Septembre 2019

La suite ici

https://www.corsenetinfos.corsica/%E2%80%8BVolley-le-GFCA-mise-sur-le-partenariat-prive-pour-continuer-a-ecrire-son-histoire_a44059.html

Radio Calvi Un anniversaire en Forêt pour le PEFC Corsica

Le 25 Septembre 2019

La suite ici

https://www.corsenetinfos.corsica/Un-anniversaire-en-Foret-pour-le-PEFC-Corsica_a44057.html

Radio Calvi « Pourquoi faut-il en France une nouvelle loi sur la fin de vie ? » Jean-Luc Romero-Michel à Bastia

Le 25 Septembre 2019

La suite ici

https://www.corsenetinfos.corsica/Pourquoi-faut-il-en-France-une-nouvelle-loi-sur-la-fin-de-vie-Jean-Luc-Romero-Michel-a-Bastia_a44043.html

 

Radio Calvi
Autres actualités :