Warning: mysql_connect() [function.mysql-connect]: Host 'citypass.fr' is blocked because of many connection errors; unblock with 'mysqladmin flush-hosts' in /home/radiocal/www/connexion.php on line 18
Radio Calvi Citadelle 91.7 fm
Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

La CAPA se réengage 12 ans avec Kyrnolia pour 168 M€
1 photo disponible

La CAPA se réengage 12 ans avec Kyrnolia pour 168 M€


Calvi

Par

Le 21 Novembre 2017


L’eau est une préoccupation majeure de l’île et de l’ensemble de ses territoires. L’eau et l’assainissement du Pays Ajaccien a été au cœur des négociations cette dernière année et pour cause, les contrats de délégations de service public actuellement en vigueur arrivent à expiration le 3 décembre prochain. A ce jour, le réseau d’eau potable permet à l’usine de la Confina d’alimenter les communes d’Ajaccio, d’Appietto, d’Afa, ainsi que les plaines de Sarrola, de Cuttoli-Corticchiato, de Peri et de Tavaco. Il y a bien évidemment des projets de réalisation en matière d’assainissment également sur Alata, Afa, Appietto, Sarrola-Carcopino, Cuttolli-Corticchiato et Peri via les deux grandes stations d’épuration d’Ajaccio. Au terme d’une année de négociations, deux nouveaux contrats ont donc été signés entre la CAPA et Kyrnolia pour une durée de douze ans et pour un montant global de 168 M€.


« Depuis un an maintenant nous avons fait le choix de la concession, a expliqué Laurent Marcangeli, Président de la CAPA. Nous avons conduit les procédures et les négociations, pas toujours faciles, mais respectueuses, dans l’objectif d’obtenir le meilleur, à savoir, la qualité du service rendu, le prix mais aussi une nouvelle impulsion. Celle qui nous permettra d’offrir et de garantir la qualité sanitaire de l’eau distribuée et des eaux de baignade par un service moderne et accessible à tous ».

Le président n’a pas manqué de remercier l’ensemble des équipes de Kyrnolia et du Pays Ajaccien sans oublier le maître d’ochestre de l’opération Antoine Vincileoni, maire de Villanova, vice-président de la CAPA qui a été en charge de mener les fameuses négociations. « Je suis témoin de l’importance des enjeux de l’eau et de l’assainissement dans les communes du rural lors de la création de la CAPA à laquelle j’ai contribué. On pourrait malheureusement facilement oublier que l’eau manquait il y a moins d’un siècle dans nos campagnes. La tâche était grande, certes, pour ces négociations mais nous n’avons jamais perdu de vue qu’il s’agissait de garantir la quantité, la qualité et aussi le coût de l’eau pour l’ensemble des administrés. Nous voulions garantir le meilleur à nos usagers, nous avons donc pris le temps qu’il fallait pour négocier et projeter une vision sur du long terme ».


Les nombreuses discussions qu’on imagine sur le sujet entre la collectivité et la société Kyrnolia impactera 80 000 habitants et 42 000 abonnés du service. La baisse du prix des services de l’eau et de l’assainissement collectif profitera à 80% des abonnés. Le concessionnaire garantira un service de proximité basé sur les dernières technologies, un fonctionnement optimisé des installations et des réseaux. « Il s’agissait d’apporter le même service à tous, a souligné, Xavier Lacombe, premier vice-président de la CAPA. Il s’agit du plus gros contrat signé pour Kyrnolia et de l’un des plus importants également pour le Pays Ajaccien. Nous avons toute confiance dans les équipes. Nos sollicitations sont permanentes mais leur mobilisation l’est tout autant ».

Du côté de Kyrnolia, la satisfaction est de mise également exprimée pas Frédéric Van Heems, directeur général de Véolia Eau France. « Nous sommes très fiers de pouvoir prendre cet engagement. Car il s’agit de l’engagement de deux entités et au delà des équipes de travail. Il s’agit d’une confiance qui dure depuis près de 55 ans. Nous sommes heureux de contribuer à l’accompagnement de l’aménagement des territoires. Le très haut niveau d’exigence imposé par la CAPA nous a amené à proposer la meilleure offre possible pour les usagers tant sur la qualité technique opérationnelle que sur le plan de l’innovation. Il s’agit aussi d’un engagement social et sociétal. En effet, dans les années qui viennent nous nous sommes engagés à embaucher un grands nombres d’apprentis en plus des 120 collaborateurs déjà présents sur le pays ajaccien ».
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Coupures d'eau à Munticellu : L’OEHC décline toute responsabilité

Le 20 Août 2018

Faisant suite à une information parue hier sur CNI, relative aux difficultés d’alimentation en eau potable de la commune de Munticellu, l’OEHC, cité dans l’article, décline toute responsabilité. Aussi, par ce communiqué, l’office tient à apporter des précisions importantes permettant de lever toute ambiguïté et de rétablir la réalité de la situation.

Radio Calvi Le « Momo Challenge » : Un jeu très dangereux qui s’adresse aux adolescents

Le 20 Août 2018

Un nouveau jeu viral et dangereux, « le Momo Challenge », est proposé aux adolescents via l’application de messagerie WhatsApp. Plusieurs pays ont déjà signalé le caractère dangereux de ce jeu qui pousse, dans le pire des cas, les jeunes au suicide. La police argentine pense qu’il serait à l’origine du suicide d’une jeune fille de 12 ans à Buenos Aires.

Radio Calvi Pollution des ports et des mers : Bruxelles négocie un plan de traitement des déchets marins

Le 20 Août 2018

Près de 8 milliards de dollars par an ! C'est le coût des déchets et de la pollution occasionnés par les navires dans les quelques 700 ports de l'Union européenne (UE). Près de 750 000 navires produisent, chaque année, 5 à 7 millions de tonnes de résidus huileux et plus d’un million de tonnes de résidus solides. Bruxelles a décidé de prendre une nouvelle directive visant à mettre en place des installations de collecte et de dépôt des déchets des navires dans les ports. L'objectif est de proposer des recommandations et des mesures incitatives pour réduire les déchets.
 

Radio Calvi Ajaccio : Le projet Loregaz du Loretto se concrétise

Le 20 Août 2018

Le site de stockage de butane du Loretto, qui alimente Ajaccio et 16 000 usagers, est un site classé Séveso. Une série de directives européennes impose aux États membres de l'Union européenne d'identifier les sites industriels présentant des risques d'accidents majeurs, et d'y maintenir un haut niveau de prévention. Une maitrise dont les mesures sont notifiées par le Préfet de région.
 

Radio Calvi Déchets : Nouveau blocage du centre d'enfouissement de Prunelli-di-Fium’Orbu

Le 20 Août 2018

Déchets : Nouveau blocage du centre d'enfouissement de Prunelli-di-Fium’Orbu

Rédigé par Nicole Mari le Dimanche 19 Août 2018 à 23:09 | Modifié le Lundi 20 Août 2018 - 00:33

inPartager
Enregistrer

C’est un blocage annoncé depuis les dernières négociations de juillet. Les élus de la Communauté de communes du Fium’Orbu Castellu avaient prévenu qu’ils refuseraient tous les déchets extérieurs dès que le centre d’enfouissement atteindrait sa capacité maximale. C’est quasiment fait ce lundi. Une réunion est prévue sur place avec notamment le président du Conseil exécutif de la Collectivité de Corse, Gilles Simeoni. Sur sa page Facebook, le Collectif contre le tout-enfouissement à Prunelli di Fiumorbu dénonce le blocage.
 

Radio Calvi
Autres actualités :