Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

La CAPA se réengage 12 ans avec Kyrnolia pour 168 M€
1 photo disponible

La CAPA se réengage 12 ans avec Kyrnolia pour 168 M€


Calvi

Par

Le 21 Novembre 2017


L’eau est une préoccupation majeure de l’île et de l’ensemble de ses territoires. L’eau et l’assainissement du Pays Ajaccien a été au cœur des négociations cette dernière année et pour cause, les contrats de délégations de service public actuellement en vigueur arrivent à expiration le 3 décembre prochain. A ce jour, le réseau d’eau potable permet à l’usine de la Confina d’alimenter les communes d’Ajaccio, d’Appietto, d’Afa, ainsi que les plaines de Sarrola, de Cuttoli-Corticchiato, de Peri et de Tavaco. Il y a bien évidemment des projets de réalisation en matière d’assainissment également sur Alata, Afa, Appietto, Sarrola-Carcopino, Cuttolli-Corticchiato et Peri via les deux grandes stations d’épuration d’Ajaccio. Au terme d’une année de négociations, deux nouveaux contrats ont donc été signés entre la CAPA et Kyrnolia pour une durée de douze ans et pour un montant global de 168 M€.


« Depuis un an maintenant nous avons fait le choix de la concession, a expliqué Laurent Marcangeli, Président de la CAPA. Nous avons conduit les procédures et les négociations, pas toujours faciles, mais respectueuses, dans l’objectif d’obtenir le meilleur, à savoir, la qualité du service rendu, le prix mais aussi une nouvelle impulsion. Celle qui nous permettra d’offrir et de garantir la qualité sanitaire de l’eau distribuée et des eaux de baignade par un service moderne et accessible à tous ».

Le président n’a pas manqué de remercier l’ensemble des équipes de Kyrnolia et du Pays Ajaccien sans oublier le maître d’ochestre de l’opération Antoine Vincileoni, maire de Villanova, vice-président de la CAPA qui a été en charge de mener les fameuses négociations. « Je suis témoin de l’importance des enjeux de l’eau et de l’assainissement dans les communes du rural lors de la création de la CAPA à laquelle j’ai contribué. On pourrait malheureusement facilement oublier que l’eau manquait il y a moins d’un siècle dans nos campagnes. La tâche était grande, certes, pour ces négociations mais nous n’avons jamais perdu de vue qu’il s’agissait de garantir la quantité, la qualité et aussi le coût de l’eau pour l’ensemble des administrés. Nous voulions garantir le meilleur à nos usagers, nous avons donc pris le temps qu’il fallait pour négocier et projeter une vision sur du long terme ».


Les nombreuses discussions qu’on imagine sur le sujet entre la collectivité et la société Kyrnolia impactera 80 000 habitants et 42 000 abonnés du service. La baisse du prix des services de l’eau et de l’assainissement collectif profitera à 80% des abonnés. Le concessionnaire garantira un service de proximité basé sur les dernières technologies, un fonctionnement optimisé des installations et des réseaux. « Il s’agissait d’apporter le même service à tous, a souligné, Xavier Lacombe, premier vice-président de la CAPA. Il s’agit du plus gros contrat signé pour Kyrnolia et de l’un des plus importants également pour le Pays Ajaccien. Nous avons toute confiance dans les équipes. Nos sollicitations sont permanentes mais leur mobilisation l’est tout autant ».

Du côté de Kyrnolia, la satisfaction est de mise également exprimée pas Frédéric Van Heems, directeur général de Véolia Eau France. « Nous sommes très fiers de pouvoir prendre cet engagement. Car il s’agit de l’engagement de deux entités et au delà des équipes de travail. Il s’agit d’une confiance qui dure depuis près de 55 ans. Nous sommes heureux de contribuer à l’accompagnement de l’aménagement des territoires. Le très haut niveau d’exigence imposé par la CAPA nous a amené à proposer la meilleure offre possible pour les usagers tant sur la qualité technique opérationnelle que sur le plan de l’innovation. Il s’agit aussi d’un engagement social et sociétal. En effet, dans les années qui viennent nous nous sommes engagés à embaucher un grands nombres d’apprentis en plus des 120 collaborateurs déjà présents sur le pays ajaccien ».
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Soirée au profit du Centre Musical "U Timpanu" à Calvi

Le 09 Novembre 2018

Le samedi 10 novembre au Village Vacances "La Balagne" à Calvi sera organisé une soirée au profit du Centre Musical de "U Timpanu"

Radio Calvi Collectivité de Corse et SFR : La fibre pour tous les Corses dans 5 ans

Le 09 Novembre 2018

Comme cela a été décidé, c’est SFR qui sera en charge du déploiement de la fibre optique en Corse. Les collectivités territoriales ont attribué la DSP à l’opérateur au carré rouge qui est en train de mettre en œuvre un plan ambitieux de raccordement au sein de l’île. SFR a 5 ans pour déployer 170 000 prises FTTH en Corse. La convention a été signée jeudisoir à la Collectivité de Corse entre Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif et Alain Weill, PDG de Altice-France pour SFR-Collectivités

Radio Calvi L'Ile-Rousse : Jean-Paul Beneteau a "rejoint le Panthéon des grands serviteurs du Service Public"

Le 09 Novembre 2018

Les obsèques du commandant Jean-Paul Beneteau, pompier professionnel (er), victime de la tempête Adrian, le 29 octobre dernier ont été célébrées ce jeudi matin à L'Ile-Rousse en présence de la grande famille des pompiers de Corse-du-Sud et de Haute-Corse et près d'un millier de personnes dont le président de l'Exécutif de Corse et de nombreux élus

Radio Calvi Qui sont les soldats de Corse morts pour la France durant la Première Guerre Mondiale ?

Le 09 Novembre 2018

Ces 11 395 Poilus (et civils), Corses de sang ou de sol, sont morts durant la Première Guerre Mondiale, reconnus "Mort pour la France" et/ou figurant sur un Monument aux Morts en Corse. Si l'on rajoute les 145 qui ne répondent pas à ces 2 critères on obtient un total de 11 540 tués. Dans sa Cronica di a Corsica Orsu Ghjuvanni Caporossi a réalisé un travail considérable avec l'aide du site du ministère de la Défense, les archives départementales de la Corse-du-Sud, du site http://www.memorialgenweb.org/ et de l'ouvrage "Du deuil à la mémoire, les monuments aux morts de la Corse (Guerre de 1914-1918)" de Georges Ravis-Giordani et Jean-Paul Pellegrinetti (Editions Albiana, 2011). Nous en avons extraits ses conclusions mais sa Cronica, qui a nécessité un travail considérable, est à lire absolument.

Radio Calvi La flamme du Soldat Inconnu à Bastia

Le 09 Novembre 2018

vLa flamme du soldat inconnu, qui brûle pour l'éternité sous l'Arc de Triomphe, est parti mardi, à l'initiative de l'Union nationale du sport scolaire (UNSS), en direction de tous les territoires. Dans le cadre du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918, la Haute-Corse et Bastia l'ont réceptionnée jeudi matin. Pour la circonstance après que la flamme soit arrivée à bon port, avec la délégation qui était montée jusqu'à Paris pour la prélever, un relais intergénérationnel a été organisé sur la place Saint-Nicolas avec des élèves de CM2 de l'école Venturi, du collège Vinciguerra et du Lycée Jeanne d’Arc et des militaires de la sécurité civile en collaboration, bien sûr, avec l’Office national des anciens combattants, l, l’USEP, les CPCD et CPC EPS etc. Nathalie Constantini, directrice nationale de l'USS explique pourquoi elle a tant tenu à ce que la Flamme du Soldat Inconnu passe par Bastia. Un résumé en vidéo et en images de la matinée de jeudi sur la place Saint-Nicolas.

Radio Calvi
Autres actualités :