Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

La Corse pourrait devenir un territoire pilote pour la prise en charge des handicapés
1 photo disponible

La Corse pourrait devenir un territoire pilote pour la prise en charge des handicapés


Calvi

Par

Le 02 Janvier 2019



- Quel est le problème que vous avez soulevé ?
- Notre groupe avait déjà posé une question orale sur l’insertion des jeunes handicapés dans le monde du travail. Nous avons soulevé le fait qu’il y avait d’autres enjeux que l’emploi, notamment le droit à la compensation, les ressources, la scolarité, l’accessibilité, la citoyenneté…, aussi des points relatifs à l’éducation pour les enfants et la prise en compte des aidants. Aujourd’hui, beaucoup d’enfants handicapés ne sont pas scolarisés.

- Pourquoi ?
- C’est du à des problèmes d’AVS, c’est-à-dire qu’il n’y a pas assez d’auxiliaires de vie sociale, ou alors ces personnes ne sont pas prises en charge. Beaucoup d’enfants vivent en milieu rural et n’ont pas, notamment les autistes, l’accompagnement qui leur permettrait d’être scolarisés en milieu ordinaire, dans des écoles ou des collèges au plus proche de leur domicile. Il y a aussi le problème des enfants qui ont des handicaps lourds et qui ont besoin d’une aide à domicile.

- Vous sollicitez la CdC, mais est-ce un de ses domaines de compétence sociale ?
- Non ! Nous l’avons quand même sollicitée. Je pense que le président de l’Exécutif prêtera une écoute favorable pour nous aider à trouver des solutions. Nous avons, avec la conseillère exécutive Lauda Guidicelli, mis en place une Commission pour la gestion du handicap. Nous disposons à la Collectivité de points forts, notamment l’accueil avec la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées), mais ce genre de problème n’est pas encore soulevé. C’est plutôt une compétence étatique.

- Que demandez-vous exactement ?
- Nous demandons que les emplois de type « accompagnant, auxiliaire de vie… » soient beaucoup plus développés en milieu rural et dans des endroits assez éloignés des centres scolaires. Cela permettrait aussi de rapprocher les enfants de leur famille. Les enfants, qui ont un handicap lourd, sont, souvent, obligés de partir ailleurs et se retrouvent loin de leurs proches. La création d’emplois nouveaux permettrait la prise en charge de ces enfants.

- Avez-vous chiffré les besoins ?
- Non ! Nous n’avons pas de remontées de terrain. C’est pour cela que nous demandons l’installation d’un guichet unique où les parents pourraient s’informer et faire remonter leurs besoins. Souvent, ils sont isolés.

- Pourquoi demandez-vous la prise en compte des aidants ? Ne le sont-ils pas déjà ?
- Non ! En Corse, les aidants, ce sont surtout les mamans, les familles. Elles prennent en charge leur enfant handicapé, mais au bout d’un moment, elles sont épuisées parce qu’elles se heurtent à tellement de choses… Nous demandons à la Collectivité de prendre en charge ces aidants familiaux. Ensuite, beaucoup de personnes handicapées ne peuvent pas résider en milieu rural, surtout dans les villages parce qu’il n’y a pas de rampes d’accès pour eux. Nous demandons à la CdC d’attribuer une aide aux communes qui s’engagent à mettre en place ces dispositifs d’accessibilité. Quelqu’un en fauteuil roulant pourra, ainsi, sortir de chez lui et aller sur le domaine public.

- Quelle a été la réponse de l’Exécutif ?
- L’Exécutif a accepté d’étudier la question en Commission et de voir si on pouvait trouver des solutions. L’idée est d’arriver à définir un plan régional spécifique à la Corse et devenir – pourquoi pas ! – un site d’expérimentation pour la prise en charge des handicapés.

Propos recueillis par Nicole MARI.
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Acqua Synchro Bastia : Des lauriers nationaux à Angers !

Le 21 Janvier 2019

C'est dans le complexe sportif Jean-Bouin d’Angers que ce sont déroulés les championnats de France N1/Elite Hiver de natation artistique. Une nouvelle fois, la Corse s’est illustrée grâce aux nageuses et au nageur de l’Acqua Synchro Bastia qui était le seul club de l’île de beauté qualifié pour cette compétition.

Radio Calvi Sant'Antone Abbate et ses oranges merveilleuses à Aregnu

Le 21 Janvier 2019

Comme la tradition le veut à Aregnu, le dimanche suivant la Saint Antoine, est un dimanche de grande fête pour le village. Sant'Antone Abbate y a une nouvelle fois été célébré dans la plus grande ferveur

Radio Calvi Urbalaconu : Ghjaseppu-Maria Arrighi, 100 ans au service d’hémodialyse de l’hôpital d’Ajaccio

Le 21 Janvier 2019

Ce 20 décembre, ce patient a découvert au-dessus de son lit, une affiche sur laquelle on peut lire ‘’Felice Anniversariu’’. L’équipe de soins du service d’hémodialyse de l’hôpital de la Miséricorde d’Ajaccio ne l’a pas oublié : « aujourd’hui nous fêtons les 100 ans de notre ‘’ mascotte’’, Joseph-Marie Arrighi. »

Radio Calvi Election municipale à Prunelli di Fiumorbu : Le Dr André Rocchi rate la victoire de 5 voix

Le 21 Janvier 2019

La liste d’opposition municipale « Inseme Per Prunelli » conduite par André Rocchi, sans étiquette à tendance nationaliste, a raté de 5 voix la victoire dès le 1er tour de l’élection municipale partielle qui s’est déroulée ce dimanche à Prunelli di Fiumorbu, suite à la condamnation du maire Pierre Simeon De Buochberg à 5 ans d’inégibilité. La liste « Prunelli Toujours Mieux » de Stephane Francovitch, représentant la municipalité sortante, arrive en seconde position, suivie par la liste « Per Prunelli » d’Esteban Saldana, militant de Corsica Libera. La participation a avoisiné 75 %

Radio Calvi Bastia : «Fiure, Images & Cartoons» signés Battì à L’Alb’Oru

Le 18 Janvier 2019

Jeudi soir a été inaugurée au centre culturel L’Alb’Oru à Bastia une exposition temporaire de Battì Manfruelli intitulée «Fiure, Images & Cartoons». Avec son coup de crayon et son humour reconnaissables entre mille, Battì Manfruelli y présente sa nouvelle exposition jusqu'au 28 février.

Radio Calvi
Autres actualités :