Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

La Méridionale est déterminée à faire valoir ses droits
1 photo disponible

La Méridionale est déterminée à faire valoir ses droits


Calvi

Par

Le 01 Mars 2019


"Absolument rien dans le dossier que La Méridionale a soumis ne peut justifier son éviction" a déclaré Marc Reverchon, Président de La Méridionale et c’est pour cette raison que ce jeudi 28 février la compagnie a engagé un référé pré-contractuel auprès du Tribunal administratif de Bastia. Celui-ci a pour but de contester son éviction des négociations pour les lignes d’Ajaccio et de Propriano et d’obtenir la réintégration de la compagnie dans la phase dite de négociations utiles.

Contrairement aux rumeurs existantes, dans un communiqué, La Méridionale tient à préciser que sa réponse à l’appel d’offres sur chacune des cinq lignes est en tout point conforme aux attendus du cahier des charges et fidèle à son expérience, à la qualité de son exploitation et à son excellence en matière d’innovations environnementales.

Avec sa vingtaine de liaisons hebdomadaires et ses 500 collaborateurs, La Méridionale est engagée de longue date, aux côtés de ses clients résidents corses et de l’économie de l’Ile. La Compagnie a par ailleurs reçu tout le soutien de son actionnaire pour mener à bien cette procédure.

Vers la re-création d’une situation de monopole de la desserte maritime ?

Dans son communiqué La Méridionale regrette que Corsica Linea ait mis fin au partenariat historique entre les deux compagnies et ait rompu les équilibres actuels, privilégiant ses seules ambitions hégémoniques. Cette décision est préjudiciable pour tous, les passagers, les clients du fret et les salariés des deux armements. Elle met par ailleurs en péril la qualité de service du transport maritime corse.

"Nous nous retrouvons aujourd’hui dans une situation invraisemblable où, avant même le début des négociations, deux compagnies sur trois sont écartées et où Corsica Linea reste seule en lice" a souligné Benoît Dehaye, Directeur Général Délégué de La Méridionale. "Depuis l’origine, La Méridionale est la solution alternative, celle par qui la concurrence s’exprime et se maintient, en dépit des circonstances et des aléas de l’histoire. La situation qui se profile s’apparente aujourd’hui de plus en plus à celle que la Corse a connu à une époque avec le monopole de la SNCM."



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Une soirée magique pour la Ligue Contre le Cancer

Le 24 Mai 2019

La Ligue Contre le Cancer de Balagne a organisé une soirée placée sous le signe de la magie, à l'hôtel Corsica de Calvi.

Radio Calvi Un appel à témoins pour disparition inquiétante à Calenzana

Le 24 Mai 2019

Dans le cadre d'une enquête ouverte par la COB de Calvi, pour disparition inquiétante d'une personne majeure à Calenzana, en accord avec le parquet et la famille, un appel à témoins a été lancé pour retrouver Françoise Acquaviva.

Radio Calvi « Oui à l’égalité des droits ! Non au passe-droit » : Les professionnels du littoral invoquent l’égalité dans l’occupation du domaine public maritime

Le 24 Mai 2019

Ce jeudi 23 mai, à l’aube de la saison touristique, une vingtaine des professionnels du littoral de Corse du Sud s’est rassemblée sur les pontons privés de l’hôtel Sofitel à Porticcio pour dénoncer l’“injustice” face à la réparation des autorisations, accordées à certains grands groupes, mais refusées à la plupart des établissements qu’ils représentent.

Radio Calvi Assemblée de Corse : la tension monte entre la majorité nationaliste et l'État

Le 24 Mai 2019

Lors de l'ouverture de la session de l'Assemblée de Corse, ce jeudi 23 mai, le président de l'exécutif, Gilles Simeoni, a attaqué avec des mots très durs l’attitude de l’État face à la situation de tensions que connaît l’île ces derniers temps . Si une partie de l'opposition accuse la majorité de faire diversion pour éviter de parler du bilan, la majorité veut calmer les tensions du côté de la majorité territoriale, comme du côté de l’État.

Radio Calvi A Ajaccio, ils vendaient de la drogue via Snapchat. Le commerce 2.0 des dealers corses

Le 24 Mai 2019

La vente de stupéfiants se décomplexe en Corse où la DDSP d’Ajaccio a annoncé ce jeudi 23 mai avoir interpellé 6 jeunes trafiquants de drogues dans la commune d’Alata. La particularité de ce trafic est que le groupe utilisait le réseau social Snapchat afin d’effectuer les correspondances et les livraisons dans toute la région ajaccienne.

Radio Calvi
Autres actualités :