Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

La droite corse en convalescence
1 photo disponible

La droite corse en convalescence


Calvi

Par

Le 05 Décembre 2017


La droite corse, du temps de sa toute puissance, a cultivé systématiquement le conflit interne. On peut presque dire qu'elle aimait ça, qu'elle tirait de ses crispations un certain dynamisme. Baggioni-Rossi, Santini-Rocca Serra et tant d'autres exemples... Ça chauffait, mais ça marchait.
Les tensions dans l'exercice des charges électives et le partage des responsabilités se répercuteront-ils aujourd'hui où les postes de pouvoir à occuper se sont restreints, avec une droite sur le déclin, qui s'érode à chaque consultation électorale ? Aux querelles des gagnants, les militants et sympathisants redoutent que se substituent les querelles des perdants. C'est pourquoi ils attendaient avec une certaine anxiété les résultats de la rencontre de Corte entre Jean-Martin Mondoloni et Valérie Bozzi, accompagnés de leurs états-majors, sur la fusion ou non de leurs listes. En fait, ils craignaient surtout un éventuel clash aux effets dévastateurs...

Dans de telles circonstances, de la raison au prétexte, il n'y a qu'un pas, que l'on franchit trop allègrement. L'air de la cité paoline ne favorise pas le consensus. En octobre 2009, c'est là qu'avait capoté la possible union de la gauche pour les territoriales. Pour la droite régionale, entre offre légitimiste et offre régionaliste, on n'en était plus là, après le dur réveil du premier tour. En effet, les nationalistes disposent d'une telle avance que, même en faisant masse, même en allant chercher les abstentionnistes porte par porte, même avec l'hypothétique apport d'En Marche, il aurait été impossible de refaire le retard enregistré au soir du 3 décembre.

Si certains avaient envie d'en découdre, sur la manière dont a été menée la campagne, sur les problèmes d'ego, sur la légitimité de tel ou tel à s'exprimer, on a ouvert devant les médias le robinet d'eau tiède et on est vite passé à autre chose. Car de part et d'autre, il est nécessaire de faire bonne figure avant le second tour pour sauver ce qui peut l'être, sachant que les places seront chères. La droite territoriale n'aura pas le temps de panser ses plaies ; il lui faudra rapidement se structurer, poser des jalons non seulement pour figurer en opposition responsable, mais aussi pour une reconstruction allant au-delà de l'hémicycle ; bref, elle devra montrer un visage uni, sans l'aigre-doux des échanges actuels. Il y a là en partie un problème d'image, pour un mouvement qui a eu trop tendance par le passé à prendre ses ordres du côté du pouvoir central, du RPR à LR en passant par l'UMP. Un pouvoir qui d'ailleurs a sciemment affaibli ses bastions en jouant à un moment, pour faire passer des réformes aléatoires, les libéraux contre l'immobilisme du clan.

Cette droite rajeunie, déringardisée, avec de nouveaux leaders et une approche dynamique des réalités de l'île, il serait opportun qu'elle ne fasse pas trop durer sa convalescence et retrouve de la vigueur. C'est le seul moyen d'apaiser en partie l'inquiétude des maires des grandes villes, qui voient de scrutin en scrutin les nationalistes envahir des espaces électoraux qui étaient jusque là réservés aux forces de la tradition.
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Poste d'Ajaccio : La poudre n'était pas toxique. Réouverture dès ce jeudi

Le 18 Octobre 2018

Ainsi que nous l'avons relaté une enveloppe contenant de la poudre blanche a été découverte à La Poste d’Ajaccio Saint Gabriel ce mercredi. Immédiatement les personnels ont enclenché la procédure de sécurité prévue dans ce cas de figure.

Radio Calvi Trois enfants sauvés de la noyade par leurs parents et un témoin à Calvi

Le 18 Octobre 2018

Trois enfants de nationalité Suisse ont été sauvés de la noyade ce mercredi après-midi dans la baie de Calvi par leurs parents et un autre adulte ainsi que par les pompiers sauveteurs côtiers de Calvi.

Radio Calvi Assemblée nationale : Les députés nationalistes corses créent un groupe parlementaire Libertés et Territoires

Le 18 Octobre 2018

Ils avaient engagé les discussions dès leur investiture à l’Assemblée nationale en juin 2017. Ils n’en ont jamais démordu depuis, travaillant sans relâche à surmonter les obstacles pour obtenir le quota minimum de 15 élus. Les trois députés nationalistes corses viennent de gagner leur pari en annonçant, mercredi matin, au Palais Bourbon, avec 13 de leurs collègues, la création d’un groupe parlementaire « Libertés et territoires », regroupant 16 personnalités progressistes de diverses sensibilités (UDI, Radicaux, Ecologie, LREM), notamment Charles De Courson. Un groupe fondé sur trois piliers : des valeurs communes, la prise en compte de la voix des territoires et le respect de la liberté. La déclaration politique réclame, entre autres, l’autonomie pleine et entière de la Corse. Une indéniable victoire politique pour les Nationalistes corses. Explications, pour Corse Net Infos, de Jean-Félix Acquaviva, député de la circonscription de Corte-Balagne.

Radio Calvi "A Dumanda" pour A Festa di a lingua le jeudi 18 octobre à Calvi

Le 17 Octobre 2018

U ghjovi u 18 ottobre à 7 ore di sera à a Pulveira, "U Svegliu Calvese" prisenta "A Dumanda" d'Anton Checkhov, traduttu in corsu da l'attelli di "U svegliu calvese" sott'a dirizzione d'André Markowicz cù Marie-Paule Franceschetti, Henri Olmeta è François Canava. Misa in scena: Orlando Forioso

Radio Calvi Accident de la circulation à l'Ile-Rousse : deux blessés

Le 17 Octobre 2018

Un accident de la circulation s'est produit ce matin à 9h05, à hauteur du Centre de radiologie, route de Calvi à l'Ile-Rousse.
Les pompiers du Centre de secours de l'Ile-Rousse sont intervenus alors que la circulation était régulée par les Gendarmes de la Brigade de Lisula. On dénombre deux blessés légers évacués vers le Centre Hospitalier Calvi-Balagne.

Radio Calvi
Autres actualités :