Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

La fabuleuse histoire du SC Bastia : Il y a 40 ans le Sporting s'imposait à Turin !
1 photo disponible

La fabuleuse histoire du SC Bastia : Il y a 40 ans le Sporting s'imposait à Turin !


Calvi

Par

Le 07 Décembre 2017


En quittant Newcastle avec ce succès historique dans ses bagages, tout le Sporting baignait dans une douce euphorie.
Mais Cahuzac n'a pas manqué de tempérer l'enthousiasme de toute la délégation bastiaise en répétant, à l'envi , que, même en football, les miracles ne se produisent qu'une fois.


Gigi Radice, son entraîneur, et le Torin, le second grand club italien de Turin fort des Graziani, Pulici et Sala et quelques autres grands noms du Calcio partageaient sans doute le même avis en prenant connaissance du tirage au sort des huitièmes de finale de cette coupe d'Europe de l'UEFA.
Un peu comme le Sporting de Lisbonne, au début de l'épreuve, ils pensaient que rien ne pouvait leur arriver face à un tel adversaire.
D'autant qu'à Furiani, Pulici fait rapidement parler la poudre et même si Claude Papi , en première mi-temps, et Johnny Rep, en seconde période offraient un cinquième succès consécutif à l'équipe du président Paul Natali, la confiance des Italiens n'était pas ébranlée pour autant.
Conscients de l'importance du but marqué à l'extérieur, ils avaient toutes les raisons de croire à leur bonne étoile ce 7 Décembre 1977 au Stadio communale.

Masi c'était sans compter, encore, avec ce diable de Pierre Cahuzac qui, confronté à l'accident dont avait été victime Fanfan Felix sur la route de la Marana et malgré la pléiades de neophytes déjà lancés au plus haut niveau, sortait un nouvel extra-terrestre de son chapeau : Merry Abdelkrim dit Krimau.
Krimau : deux syllabes qui ont donné des cauchemars aux Italiens.
Face au Torino il a agité ses gants rouges pour entrer dans la légende de la coupe d'Europe. Une page qu'il n'aurait jamais sans doute pu écrire si, admonesté quelques jours avant par ses dirigeants - Jules Filippi en l'occurrence - il n'avait donné suite aux imprécations de ses dirigeants qui lui ont fait longtemps le reproche de ne pas disposer d'un passeport. Une situation qui fut à deux doigts de lui valoir, en début de saison un retour… rapide et définitif au Maroc !


Les 10 000 supporters qui ont affronté le froid et la neige à Turin et qui ne veulent croire qu'aux propos de Pierre Cahuzac, estimant que Krimau a aussi des yeux derrière la tête, tant il voit et il "sent" le jeu, n'en ont cure. La frappe extraordinaire de Larios au terme d'un superbe action collective. Et le doublé de Krimau suffisaient à leur bonheur.
Ils étaient venus de toutes parts. Par la route. Par les airs. Par la mer. Et ils n'ont pas oublié.
Surtout pas ceux quin embarqué sur ce navire en panne, ont longtemps dérivé au retour entre l'Italie et la Corse avant de remettre le bon cap sur Bastia.
Mais dans l'euphorie de ce sixième succès qui s'en soucie : n'était-ce pas Bastia-bonheur ?
Un Bastia, enfin loué par toute la presse. Toutes les chaînes de télé. Les radios, RMC et Didier Beaune, le spécialiste du rugby, fait citoyen d'honneur de la ville pour avoir hurlé dans le micro toute la fougue mise par les partenaires de Charles Oelanducci et Paul Marchioni à faire du Stadio communale de Turin une annexe de… Furiani.

Six matches, six victoires. En coupe d'Europe de l'UEFA, il n'y a guère que le Borussia Moenchengladbach qui a fait mieux.
Mais le record ne va pas tarder à être égalé !
Le 1er Mars 1978 à Furiani…

8es de finale aller-23 Novembre 1977
A Furiani, SECB : 2 Torino : 1 (1-1)
Buts pour le SECB : Papi (37e) et Rep (63e); pour le Torino : Pulici (22e)
Arbitre : M. Aldinger (RDA)
9 743 spectateurs

SECB
Weller, Cazes, Marchioni, Orlanducci, Guesdon, Larios, Lacuesta, Papi, Rep, Felix, De Zerbi.


Retour- 7 Décembre
A Turin, Torino : 2 SECB : 3
Buts pour le Torino : Graziani (23e et 47e), poule SECB : Larios (20e), Krimau (51e et 65e)
Arbitre : M. Thomas (Pays de Galle)
70 000 spectateurs

SECB
Weller, Cazes, Marchioni, Orlanducci, Guesdon, Larios, Lacuesta, Papi, Rep, Krimau, De Zerbi.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Soirée au profit du Centre Musical "U Timpanu" à Calvi

Le 09 Novembre 2018

Le samedi 10 novembre au Village Vacances "La Balagne" à Calvi sera organisé une soirée au profit du Centre Musical de "U Timpanu"

Radio Calvi Collectivité de Corse et SFR : La fibre pour tous les Corses dans 5 ans

Le 09 Novembre 2018

Comme cela a été décidé, c’est SFR qui sera en charge du déploiement de la fibre optique en Corse. Les collectivités territoriales ont attribué la DSP à l’opérateur au carré rouge qui est en train de mettre en œuvre un plan ambitieux de raccordement au sein de l’île. SFR a 5 ans pour déployer 170 000 prises FTTH en Corse. La convention a été signée jeudisoir à la Collectivité de Corse entre Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif et Alain Weill, PDG de Altice-France pour SFR-Collectivités

Radio Calvi L'Ile-Rousse : Jean-Paul Beneteau a "rejoint le Panthéon des grands serviteurs du Service Public"

Le 09 Novembre 2018

Les obsèques du commandant Jean-Paul Beneteau, pompier professionnel (er), victime de la tempête Adrian, le 29 octobre dernier ont été célébrées ce jeudi matin à L'Ile-Rousse en présence de la grande famille des pompiers de Corse-du-Sud et de Haute-Corse et près d'un millier de personnes dont le président de l'Exécutif de Corse et de nombreux élus

Radio Calvi Qui sont les soldats de Corse morts pour la France durant la Première Guerre Mondiale ?

Le 09 Novembre 2018

Ces 11 395 Poilus (et civils), Corses de sang ou de sol, sont morts durant la Première Guerre Mondiale, reconnus "Mort pour la France" et/ou figurant sur un Monument aux Morts en Corse. Si l'on rajoute les 145 qui ne répondent pas à ces 2 critères on obtient un total de 11 540 tués. Dans sa Cronica di a Corsica Orsu Ghjuvanni Caporossi a réalisé un travail considérable avec l'aide du site du ministère de la Défense, les archives départementales de la Corse-du-Sud, du site http://www.memorialgenweb.org/ et de l'ouvrage "Du deuil à la mémoire, les monuments aux morts de la Corse (Guerre de 1914-1918)" de Georges Ravis-Giordani et Jean-Paul Pellegrinetti (Editions Albiana, 2011). Nous en avons extraits ses conclusions mais sa Cronica, qui a nécessité un travail considérable, est à lire absolument.

Radio Calvi La flamme du Soldat Inconnu à Bastia

Le 09 Novembre 2018

vLa flamme du soldat inconnu, qui brûle pour l'éternité sous l'Arc de Triomphe, est parti mardi, à l'initiative de l'Union nationale du sport scolaire (UNSS), en direction de tous les territoires. Dans le cadre du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918, la Haute-Corse et Bastia l'ont réceptionnée jeudi matin. Pour la circonstance après que la flamme soit arrivée à bon port, avec la délégation qui était montée jusqu'à Paris pour la prélever, un relais intergénérationnel a été organisé sur la place Saint-Nicolas avec des élèves de CM2 de l'école Venturi, du collège Vinciguerra et du Lycée Jeanne d’Arc et des militaires de la sécurité civile en collaboration, bien sûr, avec l’Office national des anciens combattants, l, l’USEP, les CPCD et CPC EPS etc. Nathalie Constantini, directrice nationale de l'USS explique pourquoi elle a tant tenu à ce que la Flamme du Soldat Inconnu passe par Bastia. Un résumé en vidéo et en images de la matinée de jeudi sur la place Saint-Nicolas.

Radio Calvi
Autres actualités :