Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

La guerre des paillottes relancée : saisie de transat au ROC72
1 photo disponible

La guerre des paillottes relancée : saisie de transat au ROC72


Calvi

Par

Le 01 Août 2019


Il est quinze heure en cette fin du mois de juillet au restaurant de plage « Le Roc72 » situé à Verghia sur la commune de Coti Chjavari. Une vingtaine de personnes arrivent, gendarmes, répression des fraudes, Procureur de la République et signifient à Jacques Ettori, propriétaire de l’établissement, qu’ils vont procéder à la saisie des transats disposés sur la plage et destinés à la clientèle du restaurant.

« Ces transats étaient empilés sur le côté et mis gracieusement à la disposition de la clientèle, souligne Jacques Ettori, une quinzaine ont été enlevés mais aussi, une trentaine occupés par des clients. Les gendarmes m’ont signifié mes droits avant la saisie, je leur ai dit que je faisais confiance à la justice. Mais la perte est importante pour l’établissement. Vous n’avez qu’à voir les réservations et le nombre de clients au restaurant ce soir. La saison est déjà plutôt morose mais là je crois que l’on va toucher le fond. Ces transats représentent vingt mètres sur les 200 de longueur de la plage… ».

De fait, Jacques Ettori, qui exploite l’enseigne créée, comme le nom l’indique, en 1972, met volontairement les transats à disposition de sa clientèle. Mais gracieusement. « Je n’ai pas droit à l’AOT bien que l’on m’en fasse payer la redevance. Le Directeur de Cabinet de la Préfecture m’avait pourtant informé que les transats empilés et mis à la disposition de ma clientèle ne poseraient pas de problème…J’ai du mal à comprendre. D’autant que je ne gagne pas d’argent dessus comme l’atteste la pancarte située à proximité de l’établissement. En revanche, on annule des réservations et le manque à gagner va s’accumuler. »

La guerre des paillottes relancée
Jacques Ettori explique que l’établissement a été bâti sur un terrain dont il est propriétaire. Mais depuis la classification de cette zone en 2016, des problèmes sont apparus. « J’ai perdu 697m2 sur les 1351 dont je suis propriétaire, cela au titre de cette classification. Il est vrai que la municipalité ne souhaite pas prendre de risque et s’occuper des plages, ce qui aurait sans doute arrangé les choses. On me dit que je suis propriétaire et qu’en tant que tel, je n’ai pas besoin d’AOT. Mais qu’au titre de la classification du site, je n’ai pas le droit d’exploiter sauf à être au-delà de la bande des cent mètres.
On ne tient plus compte de rien.
Le Roc72 a eu jusqu’à 20 employés, ils ne sont plus que six aujourd’hui. J’avais fait rajouter une terrasse, elle est inexploitable malgré l’accord des Bâtiments de France en juin dernier. Je me lève le matin pour laisser quelque chose à mes enfants mais je ne suis plus patron chez moi. Il eût été plus judicieux, pour les services de l’Etat d’attendre la fin de l’été et de mettre en place une réglementation à compter de septembre. Là, on nous prend de cours en plein cœur de la saison. Une saison de surcroît morose. Dans ces conditions, je vais mettre la clé  sous la porte. C’est un délit de faciès envers les Corses. ».


Jacques Ettori devrait rapidement prendre contact avec les responsables du collectif des restaurateurs de plage afin d’obtenir un soutien. Une situation qui pose, encore une fois, le problème des établissements créés avant les nouvelles réglementations. Et relance, une fois encore, la « guerre des paillottes ». 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Le Cias Ghjovanni d'Ajaccio aide les 16-25 ans de la Capa

Le 06 Août 2020

Grâce à un donateur ajaccien, 96 jeunes du pays ajacien vont pouvoir bénéficier de bons de 50€ à dépenser en alimentaire, matériels et culturel. C’est un soutien bienvenue pour ces personnes en situation de précarité, qui continuent d’être éprouvées par le contexte Covid. Les structures jeunesse se sont coordonnées pour le repérage des bénéficiaires et le
Cias va les distribuer, une prise de contact importante avec ce public cible du projet jeunesse du Cias. Les explications en vidéo de David Frau, vice-président du Cias Ghjovanni et vice-président de la Capa en charge de l'action sociale.

Radio Calvi Porto-Vecchio : de jeunes corses créent "Hospitalink", le bip soignant nouvelle génération

Le 06 Août 2020

De jeunes Porto-Vecchiais ont créé il y a moins d'un an, Hospitalink une application qui met en relation rapidement les patients des hôpitaux au personnel soignant lors de leur séjour.

Radio Calvi Covid-19 - Conseil scientifique : "Se préparer maintenant pour anticiper un retour du virus à l’automne"

Le 06 Août 2020

Pour la France métropolitaine, le Conseil Scientifique considère que le déconfinement qui a démarré de façon progressive le 11 mai 2020 a globalement été une réussite. En effet, pendant les deux mois qui ont suivi sa mise en place, il n’y a pas eu de reprise marquée de l’épidémie. Le Conseil Scientifique note cependant avec inquiétude une recrudescence récente du nombre de cas COVID-19 dans plusieurs régions métropolitaines. Une situation qui, selon l'avis du Conseil scientifique, doit nous inciter à la plus grande vigilance

Radio Calvi Covid-19 : 9 cas positifs de plus en Corse

Le 06 Août 2020

9 cas positifs à la Covd-19 ont été enregistrés au cours des dernières heures en Corse signale l'Agence régionale de la Santé de Corse dans son communiqué du mercredi 5 août 2020.

Radio Calvi Corbara : nageurs en difficulté sur la plage de Bodri

Le 05 Août 2020

Un homme de 50 ans et son fils de 25 ans se trouvés en difficulté sur la plage de Bodri à Corbara ce mardi après-midi. Les deux hommes, qui avaient inhalé de l'eau, ont été pris en charge par les hommes du poste de secours puis évacués sur le centre hospitalier de Calvi.

Radio Calvi
Autres actualités :