Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Le procureur d’Ajaccio contre le "rêve bleu" viticole
1 photo disponible

Le procureur d’Ajaccio contre le "rêve bleu" viticole


Calvi

Par

Le 02 Août 2019


Le « vin bleu de Corse » ou « vin de la mer » a fait le buzz ces derniers jours via les médias nationaux et le web. Le nom d’Eric Bouillard, procureur d’Ajaccio est cité à de nombreuses reprises car ce dernier poursuit les enquêtes au sujet du fameux vin bleu. Contacté par notre rédaction, il explique les raisons et l’historique des enquêtes en cours :
 
- Pouvez vous nous expliquer pourquoi le vin bleu a été remis en cause ? 
- En 2017, le vin bleu a fait son apparition dans les commerces mais aussi à travers des publicités y compris par voies de presse. Cette boisson se présentait comme étant un vin venant de Patrimonio qui aurait pris sa couleur avec une fabrication relevant d’algues et autres éléments naturels, présenté comme « le vin de la mer ». La répression des fraudes s’est intéressée à cette boisson et en a vérifié le contenu. Il est alors apparu que le liquide contenait un colorant E133 qui n’est pas dangereux à la consommation mais la couleur bleue n’est pas naturelle et ne provient pas de la fabrication annoncée par la publicité. D’autre part, il a été vérifié des traces d’achat du E133 de la part d’un associé des fabricants. 
 
- Que s’est il passé ensuite ? 
- L’administration a rappelé à l’ordre les fabricants et ceux-ci ont consenti à changer leur produit et à le déclarer « cocktail ». Mais les conditions imposées par la réglementation n’ont pas été écoutées. Et, nous retrouvons encore une fois un colorant, cette fois le E131, chlorure de sodium, dans un produit qui annonce une fois encore du vin dans son appellation « cocktail de vin bleu ». 
Par ailleurs, les fabricants ne sont pas propriétaires d’une exploitation à Patrimonio, le vin est récupéré auprès d’une coopérative. 
 
- Quelle est la position de la profession viticole ? 
- Elle est spectatrice de cette affaire. Nous menons cette enquête car nous protégeons les intérêts des producteurs locaux, celles des AOP et de la réglementation en vigueur sur l’appellation du produit « vin ». 
 
Rappelons que selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), « le vin est le produit obtenu exclusivement par la fermentation alcoolique, totale ou partielle, de raisins frais, foulés ou non, ou de moûts de raisins ».
Au delà des analyses conduites par la répression des fraudes, des étudiants en chimie de Toulouse ont eux aussi confirmé les résultats avec la présence de colorants. 
Aujourd’hui le « vin bleu » fait l’objet d’une enquête sur son entorse à la réglementation viticole mais aussi sur la publicité qui en a été faite qui pourrait être une « tromperie sur les qualités substantielles ». Encore une fois, les autorités rassurent le consommateur sur le facteur non dangereux des additifs mais continuent à enquêter y compris sur les modes de communication des fabricants qui ont récemment transmis des analyses à la presse prouvant le retrait du E133 mais omettant la présence de E131. 
Affaire à suivre ... 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Peri : la commune signe une convention avec la CAPA pour faire « rayonner » le nouveau centre intercommunal

Le 03 Juillet 2020

Trois ans après la pose de la première pierre, Laurent Marcangeli, président de la Communauté d’Agglomération Pays Ajaccien (CAPA) et Xavier Lacombe, maire de Peri, ont signé ce 2 juillet la convention de mise à disposition du centre intercommunal social culturel et sportif de la commune.

Radio Calvi Affaire du veau jeté vivant dans le vide : le procès renvoyé, le prévenu reste en détention

Le 03 Juillet 2020

Ce jeudi 2 juillet au tribunal correctionnel de Bastia, la cour, à la demande de l'accusé, a renvoyé au 20 juillet prochain le procès de l'homme qui a jeté un veau vivant dans le vide. En attendant son audience, Jean-Dominique Orsoni, jeune agriculteur de 20 ans résident dans le Niolu, reste incarcéré à la prison de Borgo.

Radio Calvi Crédit d'impôt investissement : Les députés nationalistes montent au créneau

Le 03 Juillet 2020

Dans le cadre du débat en séance publique sur le projet de loi de finance rectificative, les députés nationalistes sont intervenus par le biais d'un amendement pour demander le prolongement, l'élargissement et l'augmentation du Crédit d'impôt investissement pour la Corse.
L'amendement, qui prévoit une compensation à titre exceptionnel des pertes liées à l’épidémie de Covid-19 en Corse, a été adopté.
Présentation en vidéo par Michel Castellani et réponse du rapporteur qui accepte la prorogation, mais pas l'élargissement.

 

Radio Calvi Le cinéma Le Fogata à l'Ile-Rousse rouvre ses portes ce 2 juillet

Le 02 Juillet 2020

Le 2 juillet, après presque quatre mois de fermeture, le cinéma Le Fogata à l'Ile-Rousse va rouvrir ses portes. L'occasion pour Ceccè Acquaviva, le directeur, d'évoquer les mesures à venir.

Radio Calvi Municipales à Lisula : la lettre de démission de Jean-Jo Allegrini-Simonetti

Le 02 Juillet 2020

Après avoir annoncé hier sur CNI qu'il mettait un terme à sa carrière politique, et avant la mise en place ce samedi du nouveau conseil municipal , dans un communiqué, Jean-Jo Allegrini-Simonetti s'est adressé à ses concitoyens

Radio Calvi
Autres actualités :