Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Les établissements de plage de L'Ile-Rousse se mettent aux normes
1 photo disponible

Les établissements de plage de L'Ile-Rousse se mettent aux normes


Calvi

Par

Le 05 Avril 2019


A quelques semaines de l'ouverture de la saison estivale, les quatre établissements de plage situés sur "A Marinella" ressemblent encore à un vaste chantier.
La cause on la connaît avec cette mise en application du Décret Plage de 2006 qui défraie depuis quelques temps la chronique.
Rappelons que dans le cadre de ce fameux Décret Plage et conformément aux engagements pris par les services de l'Etat, l'établissement de plage "Marinella" a été le premier à l'Ile-Rousse à s'être mis en conformité après avoir démoli la partie qui se trouvait sur le Domaine Maritime.
Trois autres établissements; Les Tamaris"", "Le Grand Large" et "A Siesta" ont suivi le mouvement.
Tous les établissements cités ont la particularité de se trouver à la fois en Zone urbaine, sur le Domaine Maritime et sur le tronçon des Chemins de Fer de la Corse, d'où cette démolition partielle concernant le Domaine Maritime.
Permis de démolir et permis de construire affichés, certains établissements ont choisi d'édifier leur nouvelle structure démontable en bois posées sur des plots.


D'autres se sont pour l'heure contenté de démolir uniquement la partie se trouvant sur le Domaine Maritime.
Cette application stricte du Décret Plage n'est pas sans poser des problèmes aux plagistes, notamment auprès des banques réticentes, compte tenu de la situation, à accorder des prêts.
Pour l'heure, il faut savoir que ces établissements peuvent fonctionner grâce à l'obtention d'une Autorisation d'Occupation Temporaire du Domaine Public mais en revanche, rien n'est réglé concernant la concession de la Plage.


La situation est la même pour l'Ile-Rousse et Calvi, d'où la volonté des responsables du tourisme et plus particulièrement de André D'Oriano, Président de la Commission Plage de l' Union des Métiers et de l'Industrie de l'Hôtellerie.
« Il est bien entendu évident que les Mairies doivent impérativement demander à prendre les concessions de leurs plages . Il s’agit là de l’intérêt de leur commune et de ses administrés… Je pense qu’un Maire a le devoir de garder l’autonomie de gestion de sa commune, tout comme il est important d'exiger un cahier des charges bien précis » soulignait-il à CNI.

Sur le chantier de son établissement, entre deux appels téléphoniques de ses confrères du sud, André D'Oriano, ne cache pas sa colère de ne pas avoir pu ouvrir son établissement pour le passage du Tour de Corse automobile WRC et de pas avoir pu ainsi répondre aux nombreuses sollicitations.
"Nous avons une collectivité de Corse qui a investi une somme très importante, tout comme la municipalité de Calvi, ville d'arrivée, pour que cet événement mondial puisse se dérouler chez nous, alors que les établissements de plage ne sont autorisés qu'à ouvrir le 15 avril ! Nous avons pourtant des établissements qui sont à même d'ouvrir une grande partie de l'année".



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Soirée Fiume’Ziku Night, Samedi 15 Février au Domaine Alzipratu de Zilia

Le 14 Février 2020

La 2e édition de "Fiume'Ziku Night" au profit de l'Association Huntington Corse Maladies Neurodégénératrices (AHCMN) se déroulera le samedi 15 février à partir de 18h30 au Domaine Alzipratu à Zilia.

Radio Calvi Près de 500 personnes à Calvi pour l'inauguration et la présentation de la liste "Ensemble pour Calvi - Oghje pè dumane"

Le 14 Février 2020

C'est en présence d'une foule immense, estimée à près de 500 personnes, qu'a eu lieu ce jeudi soir à Calvi l'ouverture officielle de la permanence de la liste « Ensemble pour Calvi – Oghje pè dumane » conduite par le maire sortant Ange Santini. Une inauguration chargée d'émotion avec deux portraits des regrettés Jean-Toussaint Guglielmacci et Alain-Charles Astolfi dévoilés, avant la présentation de chacun des 31 candidats de la liste.

Radio Calvi Municipales : Éric Simoni dévoile la liste " Pè Bastia "

Le 14 Février 2020

Le docteur Eric Simoni et ses 42 colistiers se sont rassemblés jeudi soir à la salle des congrès du Théâtre de Bastia pour présenter leur démarche aux bastiais. Devant près de 300 personnes " Pè Bastia " a dévoilé les noms de la liste nationaliste.

Radio Calvi Municipales. Filippo De Carlo, candidat à Bastia dans le but de " créer un électrochoc"

Le 14 Février 2020

Filippo de Carlo, la tête de la liste "Bastia forza Nova", n'est pas le seul candidat à se présenter pour la première fois à Bastia, mais il est sans doute un visage peu connu de la politique "traditionnelle". Ce jeune restaurateur de 33 ans, qui mêne une campagne peu ordinaire, a décidé de se présenter à l'élection municipale de Bastia : "pour créer un électrochoc" auprès des tenants "d'une classe politique déconnectée".
Il veut rompre avec "un système archaïque aux pratiques hallucinantes" peu représentatif, selon lui, des citoyens.

Radio Calvi Bastia : nouveau rassemblement de protestation du collectif des infirmiers libéraux

Le 14 Février 2020

Le collectif des infirmiers libéraux corses s'est à nouveau rassemblé ce jeudi 13 février sur la place Saint Nicolas à Bastia pour protester contre la modification de leur convention avec la CPAM et la mise en place de bilans de soins infirmiers (BSI) à remplir en ligne.

Radio Calvi
Autres actualités :