Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Les Rencontres de Calenzana : bilan et perspectives avec Jean Sicurani
1 photo disponible

Les Rencontres de Calenzana : bilan et perspectives avec Jean Sicurani


Calvi

Par

Le 27 Août 2019


Nicholas Angelich est un prodige. Sur son piano, il faut le voir pour le croire. C’est lui qui est venu clôturer jeudi 22 août cette magnifique semaine des Rencontres de Calenzana dans l’Eglise Saint- Blaise, lieu emblématique du Festival.
Auparavant, dans la semaine, les Rencontres qui portent bien leur nom ont réservé au public connaisseur, ou non, des moments incroyables. De musique d’abord, de partage, de découvertes ensuite. 6 jours et surtout 6 soirées plus étonnantes les unes que les autres avec, comme toujours une programmation d’une très grande qualité.

Nous avons d’ailleurs, à cette occasion, rencontré le maître d’œuvre de cette programmation et des Rencontres même s’il aime à rappeler que ce Festival n’est possible que grâce au travail de toute une équipe.

 

​3 questions à Jean Sicurani, président des Rencontres de Calenzana

- Cette 19e édition a proposé une programmation étonnante et de haut niveau. Comment réussit-on un tel tour de force ?
- Il faut d’abord considérer mes 40 ans au sein d’A Filetta. Pendant toutes ces années, j’ai rencontré des artistes, des musiciens en Corse, en France et à travers le monde. J’ai surtout eu la chance de travailler avec des gens venant du classique, du jazz, avec des solistes, des orchestres, etc. Ce réseau me sert aujourd’hui quand j’attaque ma programmation. 19 ans aussi de Rencontres ici à Calenzana, j’ai créée des liens avec des artistes. Je reçois un mail par jour de demande de participation au Festival, c’est le fruit du travail que fournit l’équipe depuis des années, du bouche à oreille entre artistes et des liens particuliers que j’ai tissés avec eux ou leurs agents.
 
- …d’autant qu’on le sait, il n’est pas toujours facile de faire venir de tels artistes en Corse ?
- C’est évident, la logistique n’est pas la même que sur le continent, par exemple en matière de transports. Là ou il suffirait parfois d’affréter un bus, nous devons réfléchir en terme d’avion ou de bateau. Il est difficile, voire presque impossible, de faire venir tout un orchestre symphonique (environ 80 musiciens, NDLR). Mais notre chance est que la Corse est attractive, c’est une véritable terre d’accueil, on le mesure encore chaque année dans les retours que nous font les invités. Et au bout de la 19e édition, on commence à être connus [rires]. Ça se fait naturellement.
 
- Après cette 19e justement, se profilent les vingt ans. Quelle surprise nous réserve la prochaine édition ?
- Ce que je peux vous dire c’est qu’elle aura lieu du…17 au 22 août 2020 [rires]. Comme tous les ans, nos dates sont inamovibles. Je travaille déjà à la programmation mais je ne peux pas trop révéler de nom tant que rien n’est signé. Une chose est sûre, l’année va être riche pour nous – les Rencontres lancent un nouveau rendez-vous hivernal autour des chants avec une académie et des concerts – et pour la musique classique puisque nous fêtons en 2020 le 250e anniversaire de Beethoven. Et la 20e édition des Rencontres !



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Bastia : La vedette des douanes bloquée par les grévistes

Le 24 Janvier 2020

Les douaniers de la brigade garde-côtes de Bastia qui sont en grève depuis le 5 décembre pour protester contre la réforme des retraites ont fait le point sur leur situation jeudi matin devant leur vedette amarrée au Vieux Port de Bastia

Radio Calvi Petr’Anto Tomasi : « L’Etat met une tutelle sur la Collectivité de Corse et bafoue le Statut particulier »

Le 24 Janvier 2020

Pendant les deux jours de session de l’Assemblée de Corse, les 9 et 10 janvier derniers, Petru Anto Tomasi, président du groupe Corsica Libera à l’Assemblée de Corse, n’a cessé, tout au long des débats, que ce soit en matière de fiscalité, d’urbanisme, de PADDUC…, de fustiger la volonté de l’Etat de mettre la Collectivité de Corse (CdC) sous tutelle. Il explique, exemples à l’appui, à Corse Net Infos, que le gouvernement n’est même plus dans le cadre du refus d’avancer par rapport aux demandes de l’île, mais du mépris du Statut particulier. Il lance un appel à la mobilisation de toute la classe politique pour revendiquer un statut fiscal.

Radio Calvi Toujours 25 000 chômeurs et 70 000 personnes vivent sous le seuil de pauvreté : la Corse dans le rouge

Le 24 Janvier 2020

Les chiffres sont alarmants sur l’île avec 25 000 chômeurs et 70 000 personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Ainsi, l’État, la Région ainsi que l’ensemble des acteurs se sont réunis, mercredi à Ajaccio pour une troisième conférence sur cette thématique

Radio Calvi Université de Corse : Federici, favori pour la présidence

Le 24 Janvier 2020

Ce jeudi 23 janvier a été une journée riche en émotions pour les étudiants et le personnel de l’université de Corse qui élisaient leurs représentants au Conseil d’Administration, à la Commission de la Formation de la Vie Universitaire ainsi qu’à la Commission de la Recherche. Au terme de la journée Dominique Federici de l’università in cumunu avec 9 sièges devançait les deux autres candidats Marc Muselli et Christophe Storai qui ont obtenu respectivement 4 et sièges...

Radio Calvi L'ADMR de Calvi dans ses nouveaux locaux

Le 23 Janvier 2020

L'association d'Aide à Domicile en Milieu Rural de Calvi s'est officiellement installée ce mercredi matin dans ses nouveaux locaux, face à l'Hôtel de Ville de Calvi. C'est Ange Santini, maire de Calvi qui symboliquement a remis les clés des locaux à la présidente de l'ADMR Mireille Maraninchi

Radio Calvi
Autres actualités :