Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Lettre ouverte des Pompiers de Haute-Corse aux citoyens et aux incendiaires
1 photo disponible

Lettre ouverte des Pompiers de Haute-Corse aux citoyens et aux incendiaires


Calvi

Par

Le 09 Août 2017


Voici la lettre ouverte :

"Devant les conditions météorologiques actuelles, tenant compte de la recrudescence des mises à feux dévastatrices de ces derniers jours, les sapeurs-pompiers de la Haute-Corse tiennent à exprimer leur révolte, leur inquiétude et actionnent la sirène pour que chacun entende, mesure, comprenne et agisse.

​Soumis à une pression constante et interminable, nous vous alertons sur notre écœurement, notre épuisement, notre surexposition humaine et matérielle et pour vous faire prendre conscience que nous sommes en danger. Nous les intervenants, mais également les citoyens, les résidents et les touristes. Nous sommes en dangers car même le moindre départ de feu insignifiant peut aujourd'hui prendre des tournures dramatiques, il peut tout détruire et il peut tuer.

​Nous ne sommes plus dans des conditions de lutte normales, habituelles. Les vitesses constatées de propagation des incendies, même sans vent, dépassent toute référence. Nous sommes dans un environnement de grande vulnérabilité qui, au contact du moindre feu,devient d'une grande hostilité. Nous vivons tous dans cette poudrière, qui explosera si l'on continue de la sorte.

Alors inconscient, imprudent ou malheureusement criminel, prends la mesure de ce que tu fais ou envisages de faire. Il arrivera un moment où nous serons en retard, où nous aurons moins de moyens, moins de chance aussi, Peut être également plus d'eau pour éteindre, ou ne nous pourrons pas venir parce que nous serons engagés sur une autre mission,peut être celle de sauver un de vos proches qui attendra l'arrivée de notre échelle, de notre ambulance ou de l'hélicoptère.

​Alors qu'on se le dise même si « courage et dévouement » sont nos moteurs, personne ne mérite d'être blessé, brûlé ou tué. Les contraintes budgétaires, les crédits d'investissement en baisse, l'absence de moyens aériens adaptés à la Corse en nombre et qualité suffisantes, la désertification des zones rurales, le mauvais entretien, l'absence de débroussaillement des zones en périphérie des maisons, la raréfaction de la ressource en eau dans nos villages sont autant de facteurs aggravants qui impactent directement et durablement les services de PREVENTION et de lutte.

Nous profitons de l'occasion pour vous remercier de vos nombreux témoignages de soutien et de solidarité. Mais au-delà, aidez nous à faire en sorte que la pression ne soit pas seulement supportée par les acteurs de la sécurité civile, par les élus de proximité et les populations. La pression doit changer de camp, elle doit peser sur ceux qui détruisent la Corse par le feu et qui préparent les catastrophes induites, des dégâts des eaux de l'automne.

Attention, même si nous restons déterminés et à votre service sans réserve, nous sommes fatigués, sur sollicités, sous équipés et sur exposés. Nous vous aurons au moins prévenu, cette année plus que jamais rien n'est prévisible, tous prenons en conscience et vous éviterez ainsi de pointer les sauveteurs ou de pleurer sur leur sort si le DRAME ANNONCÉ SE PRODUIT.

Enfin, à 48 heures d'un coup de vent nous lançons un appel à toute la population, bienveillante à notre endroit depuis toujours : Nous avons besoin de vous. Votre rôle dans la surveillance active et la dissuasion des incendiaires reste irremplaçable, essentielle particulièrement dans une société de citoyens engagés et responsables que nous appelons tous de nos voeux.

Simu fatti per SALVA micca per soffre di ferite, ancu più pocu per more di a pazzia di l'omu".

 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Poste de L'le-Rousse : "Nous allons poursuivre le mouvement tant que nous n'aurons pas satisfaction"

Le 18 Octobre 2017

Comme l'on pouvait s'y attendre, les grévistes du Centre de distribution du courrier pour le bassin de vie de l'Ile-Rousse ont voté ce mardi matin en assemblée générale la poursuite de la grève déclenchée lundi matin à l'appel du syndicat de la CGT
 

Radio Calvi Volley Ligue A 1ère journée : Le GFCA manque le coche face à Poitiers (2-3)

Le 18 Octobre 2017

Encore en rodage, privé de son passeur titulaire et irrégulier tout au long de la rencontre, le GFCA a dû s’incliner en cinq manches, deux heures et demi et un tie break insoutenable (5 balles de match) contre d’une coriace équipe de Poitiers.
 

Radio Calvi Bastia : Le rideau se lève sur 6ème édition du Salon du chocolat & des délices de Corse

Le 18 Octobre 2017

Présentation mardi matin à la mairie de Bastia de la 6ème édition de cette belle manifestation initiée par Paul Pierinelli. Cette édition 2017, qui se déroulera du du 19 au 22 octobre sur la place Saint Nicolas, parrainée par Gabriel Paillasson, Meilleur Ouvrier de France pâtissier et glacier, président fondateur de la Coupe du Monde de pâtisserie, s’annonce des plus goûteuses avec un programme haut en couleurs : exposition-ventes, ateliers, démonstrations, concours, animations, spectacles, défilés de mode, danses de salon, conférences, invités prestigieux…
 

Radio Calvi Le Conseil des rivages valide des projets sur l’étang de Biguglia et la Balagne

Le 18 Octobre 2017

Le Conseil des rivages de la Corse s’est réuni, lundi matin, dans les locaux de la médiathèque Castagniccia Mare e Monti à Folelli, pour examiner divers dossiers de création ou d’extension de nouveaux périmètres d’intervention du Conservatoire du littoral sur les communes de Lumio, d’Algajola, Furiani, Biguglia, Borgo, Lucciana, Penta di Casinca et Zonza. Le Conseil a validé certains projets, notamment l’extension du périmètre terrestre le long des rives de l’étang de Biguglia et la création du nouveau site de Chialza en Balagne. Explications, pour Corse Net Infos, de François Orlandi, président du Conseil des rivages de Corse et président du Conseil départemental de Haute-Corse.

 

Radio Calvi Jean-Christophe Angelini : « Femu a Corsica est le premier parti politique de Corse »

Le 18 Octobre 2017

Baptisé dimanche à Corti par près de 1500 personnes lors de son congrès constitutif, Femu a Corsica, le nouveau parti des Nationalistes modérés, rassemble les militants des trois mouvements fondateurs - Inseme per a Corsica, le PNC (Partitu di a nazione corsa) et A Chjama, engloutis dans la fusion -, mais aussi des gens venus d’horizon divers. En attendant l’assemblée générale statutaire qui se tiendra au premier trimestre 2018, un cunsigliu provisoire de trente militants a été mis en place selon la règle des trois tiers : un tiers Inseme, un tiers PNC et un tiers de nouveaux venus. Jean-Christophe Angelini, conseiller exécutif de la Collectivité territoriale de Corse (CTC), président de l’ADEC et leader de l’ex-PNC revient pour Corse Net Infos sur cette naissance tant attendue. Il affirme qu’aucun autre parti politique insulaire n’est capable de rassembler autant.
 

Radio Calvi
Autres actualités :