Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Lumiu : "Dédé" Lomellini si n'hè andattu
1 photo disponible

Lumiu : "Dédé" Lomellini si n'hè andattu


Calvi

Par

Le 08 Octobre 2018


La commune de Lumiu est en deuil, l'un des siens, André Lomellini, familièrement surnommé "Dédé" est mort subitement en Espagne où il avait choisi de s'installer. Il avait 72 ans.
Pour tous, à Lumiu, en Balagne mais aussi aux quatre coins de la Balagne, "Dédé" était un homme droit, avec des valeurs semblables à celle de sa famille.
Sa grande fierté, c'était de voir que l'un de ses petits-enfants Andria portait son prénom.
Fort de ses convictions politiques, "Dédé" a été un militant autonomiste de la première heure, engagé à l'époque de l'ARC et a toujours défendu ses idées pour la Corse avec force et détermination.
"Dédé" c'était aussi cet homme sur lequel on pouvait compter, affable, à l'écoute de tous, toujours prêt à rendre service.


Nul n'a oublié que c'est lui à Lumiu qui a créé "U Caffe di a Mossa", lieu de rendez-vous et de convivialité repris aujourd'hui par sa fille Denise et son époux François.
Artisan maçon de formation, "Dédé" était, on l'aura aussi compris, un passionné de chasse. Après les battues, tous se retrouvaient au "Caffé di a Mossa" pour commenter ces parties de chasse mais aussi et surtout pour "macagner".
Très attaché à la défense du patrimoine, il avait pris la tête d'une associu pour la réhabilitation de la chapelle d'Occi et du village abandonné.
Tous ces engagements témoignaient si besoin en était de l'amour qu'il avait pour "sa Corse" qu'il chérissait tant.
Une messe de requiem sera célébrée en sa mémoire le mercredi 10 octobre à 10h30 en l'église paroissiale de Lumiu


En cette douloureuse circonstance, la rédaction de Corse Net Infos présente à sa fille Denise Ruggieri et son mari François; à ses petits-enfants Christelle, Natalie, Maria-Francesca, Andria; à ses arrières petits-enfants Francescu et Anghjula-Maria; à son frère Dominique Lomellini, son épouse, leurs enfants et petits-enfants, sa sœur Brigitte Spano, son époux, leurs enfants et petits-enfants, Mme veuve Marie Lomellini, ses enfants et petits-enfants, parents, amis et alliés, ses sincères condoléances.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
La statue de la Madunuccia restaurée au Centre de conservation de Calvi

Le 15 Février 2019

La Madunuccia Sainte patronne de la cité impériale est actuellement en restauration au Centre de conservation et de restauration du patrimoine immobilier de Corse à Calvi. Elle sera de retour à Ajacciu pour la neuvaine et les solennités du 18 mars

Radio Calvi Prise d'armes à la Caserne de Gendarmerie Tramariccia de Calvi

Le 15 Février 2019

Une prise d'armes marquant la prise de fonction officielle du commandant Paulo de Carvalho à la tête de la compagnie de Gendarmerie départementale de Calvi-Balagne et du lieutenant Alain Chupau, commandant la Communauté de Brigades de Calvi a été présidée ce matin à la Caserne Tramariccia par le colonel Olivier Pezza, commandant le Groupement de Gendarmerie de Haute-Corse

Radio Calvi Corse : 27% des familles avec enfants sont monoparentales

Le 15 Février 2019

Selon une enquête de l'Insee Corse, en 2015, 12 400 familles monoparentales résidaient sur l'île. Elles représentent 27 % des familles avec enfant(s), soit une part parmi les plus élevées des régions de France de province.

Radio Calvi Journée morte aux impôts de Corse : "il faut préserver les services publics dans le rural"

Le 15 Février 2019

A l’appel de l’intersyndicale CGT/FO/Solidaires, une centaine de personnes a manifesté jeudi matin entre le centre des impôts de Bastia et la préfecture de la Haute Corse. Une mobilisation d'une ampleur exceptionnelle pour dénoncer la fermeture de nombreuses perceptions dans les villes et les villages. Un rassemblement similaire a eu lieu à Ajaccio

Radio Calvi La Cimade dénonce "une multiplication des placements en rétention des préfectures de Corse à Toulouse"

Le 15 Février 2019

"Depuis le début de l’année, la Cimade constate une multiplication des placements en rétention de la part des préfectures corses bien souvent au mépris du droit et du bon sens !" dénonce l'association humanitaire sur son site. Elle estime que "cette pratique est une véritable atteinte aux droits des personnes"

Radio Calvi
Autres actualités :