Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Malaise à la SNSM de Calvi. La vedette immobilisée depuis plusieurs mois
1 photo disponible

Malaise à la SNSM de Calvi. La vedette immobilisée depuis plusieurs mois


Calvi

Par

Le 05 Mars 2019


C'est un petit clash public qui a eu pour cadre la plage de Calvi, le 16 septembre dernier qui est à l'origine de la décision du président de la SNSM de Calvi de présenter sa démission, à la suite d'un conflit l'ayant opposé au patron de la station qui a servi de détonateur.
Cet incident, qui aurait du se régler en interne, s'est retrouvé sur la place publique.
Le différend entre le président et le patron de la station a entraîné un audit mené par l'inspecteur Méditerranée.


Celui-ci s'est soldé par une demande d'exclusion de la station, demande confirmée par le président National.
Patron de la base depuis 14 ans, marin aguerri, le marin exclu a demandé à être entendu par la commission de prévention et de résolution des conflits.
Dans ses conclusions, cette dernière devait confirmer la sanction mais considére que le SNSM ne pouvait se priver de ses services, compte-tenu de son parcours et du fait qu'il ne lui reste plus que deux années d'activité a effectuer et qu'il pouvait même bénéficier d'un prolongement de son mandat de patron à la SNSM de Calvi avec toutefois une mise à l'épreuve.


Face à cette situation conflictuelle, Xavier de la Gorce s'est déplacé à Calvi au mois de janvier dernier pour entendre et écouter les différents protagonistes.
La décision du président national devait être confirmée plus tard par courrier. Elle entérinait la radiation du patron de la station Calvi-Balagne tout en lui proposant de le conserver pour la formation.
Décision qui n'a pas été appréciée du patron, pas plus qu'elle ne l'a été par plus d'un quinzaine de canotiers qui ont mis en sommeil leur activité de sauveteur.


Contacté par nos soins, Achille Raffalli, délégué départemental, président par intérim de la Station Calvi-Balagne, n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet, tout en regrettant que cette affaire ne soit pas restée en interne et en affirmant qu'une solution pour rendre à nouveau opérationnelle la station Calvi-Balagne était trouvée et ce avec des bénévoles qui ont envie d'aller de l'avant.


Ange Santini, maire de Calvi suit de très près la situation actuelle de la station.
De son côté, Jean-Marie Seité, maire de Galeria, Président du PETR de Balagne a confirmé samedi qu'il avait été sollicité pour prendre les rênes de la station Calvi-Balagne de la SNSM et qu'il en avait référé au Pays de Balagne, avant de s'entretenir avec le président national de la SNSM Xavier de la Gorce et de lui faire part de sa volonté de s'impliquer.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Les plagistes de Calvi s'exprimeront à l'issue de la réunion avec le préfet le 13 novembre

Le 08 Novembre 2019

La réunion qui s'est déroulée ce jeudi après-midi à Calvi entre les plagistes, élus et représentants de l'État a été qualifiée d'avancée positive. Toutefois, les plagistes qui ont obtenu de nombreuses réponses à leurs interrogations n'ont pas souhaité s'exprimer avant la réunion avec le préfet de Haute-Corse programmée le 13 novembre prochain

Radio Calvi Emily Bécaud : « Je me reconnais dans les valeurs et l’identité corses »

Le 08 Novembre 2019

La fille du célèbre chanteur sera, pour la première fois de sa carrière, en concert, ce vendredi à l’Espace Diamant d’Ajaccio, où elle s’exhibera aux côtés de Paul Mancini et Jean Menconi, pour chanter au profit de l’association Inseme. L’occasion pour CNI de découvrir une femme à la personnalité marquante.

Radio Calvi Des lycéens bloquent partiellement 7 établissements corses

Le 08 Novembre 2019

Ce jeudi 7 octobre, sept lycées de l’île sont partiellement bloqués par des jeunes militants du mouvement Ghjuventù Libera, et d’autres lycéens, en signe de solidarité avec le monde agricole.
Ces actions, qui pour le moment ressemblent plus à des barrages filtrants, sont en cours devant des établissements bastiais et ajacciens, et font suite à l'incarcération du jeune agriculteur Jean-André Flori, condamné la semaine dernière à 5 mois de prison ferme.
Les jeunes manifestants, comme il l’a évoqué dans notre vidéo un lycéen de l’institut Giocante di Casabianca, dénoncent plus généralement, le ras le bol de la jeunesse suite à la mise en examen de deux mineurs du syndicat Ghjuventu Libera surpris en août dernier, sur le point de taguer un mur.

De son côté le rectorat de Corse confirme que plusieurs lycées ont été affectés ce matin par des tentatives de blocages et que « toutes les dispositions ont été prises sans délai pour permettre l'accueil des élèves. » En fin de matinée tous les établissements étaient libres d’accès. Dans la même note, les services de l’académie incitent vivement les élèves absents ce matin, à reprendre les cours.

Les lycéens, quant à eux, comptent poursuivre leur geste symbolique au moins jusqu’à demain soir.

Radio Calvi Drame de Furiani : un seul véhicule concerné ?

Le 08 Novembre 2019

Les enquêteurs de la direction départementale de la sécurité publique de la Haute-Corse poursuivent leurs investigations afin de tenter de déterminer comment la jeune femme de 27 ans a trouvé la mort mercredi sur la route à quatre voies dans la traversée de Furiani.

Radio Calvi Les "Petits artistes de la mémoire" du CM2 d'Erbalonga bientôt reçus à Paris

Le 08 Novembre 2019

La classe de CM2 de l'école Augustin-Luciani à Erbalonga a remporté le concours national des "Petits artistes de la mémoire". Les 18 élèves seront accueillis mardi 12 novembre à Paris par la secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées pour recevoir leur prix.

Radio Calvi
Autres actualités :