Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Manca Alternativa et Corse Insoumise : Une réunion pour refonder la gauche insulaire
1 photo disponible

Manca Alternativa et Corse Insoumise : Une réunion pour refonder la gauche insulaire


Calvi

Par

Le 07 Mars 2018


Analyser les causes de l’échec de la liste « a Corsica in Cumunu » lors des dernières territoriales, tel était l’un des enjeux des trente militants de la Manca Alternativa et de la Corse Insoumise, réunis ce samedi à Porticcio. « Nous avons obtenu 5,7% des voix, rappelle Jean-Pierre Orsi (Manca Alternativa), c’est un constat d’échec majeur. Les raisons sont multiples et nous étions réunis pour les mettre en exergue. D’un côté, il est vrai que l’attitude de Jean-Luc Mélenchon à notre égard et bien au-delà de son twit de septembre dernier a démoli notre perspective politique de décembre. Mais, derrière, ce fait, il convient d’aller plus loin et de déterminer d’autres causes, notamment une gauche qui disparait du paysage politique national et international. »
Même son de cloche du côté de Jacques Casamarta (Corse Insoumise) : « Nous sommes face à un grave problème. Les gens ont, d’une manière générale, perdu confiance depuis l’effondrement du bloc de l’Est. En Corse, nous payons aussi un lourd tribut. Nous devons aller vers une autocritique même si nous considérons que 50% des électeurs n’ont pas voté. »


Un grand rassemblement en Mai
Les deux mouvements se sont accordés sur l’éventualité d’une fusion qui reste encore à entériner. Le contact devrait être noué, dans les semaines à venir avec le PC afin d’étendre la démarche et de travailler à la refondation de la gauche insulaire. « La gauche dite traditionnelle, portée par un système claniste a disparu en Corse, peste Jean-Pierre Orsi, on est face au syndrome italien où la gauche s’éteint. C’est aussi le cas en France et notamment lors des législatives partielles de Belfort et d’Île-de-France où l’on a retrouvé les candidats républicains et ceux de la République en Marche. Il y a danger... »
Premier point d’une réunification, un rendez-vous à Corte courant mars afin d’étendre la démarche sur tout le territoire insulaire. Préambule avant un grand rassemblement, en mai prochain pour traiter, aux côtés de l’historien Roger Martelli, de la Corse et poser une question que les membres de A Manca et de Corse Insoumise considèrent comme l’une des bases de leur démarche : Refondation de la gauche ou populisme de gauche ? Une façon de renvoyer la « balle » au leader de la France Insoumise...
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Le sanctuaire de Lavasina prépare la fête du 8 septembre

Le 07 Septembre 2018

Les 7 et 8 septembre le sanctuaire de Lavasina est en fête. Mais alors que célèbre t-on ? Pourquoi ce lieu est-il si réputé en Corse ? Le père Magdeleine et CNI répondent à vos interrogations.

Radio Calvi "Studio Ballet" de Furiani : Rencontre avec Tiphaine Appelhans et Simon Ripert danseurs au ballet Preljocaj

Le 07 Septembre 2018

Il y a une dizaine de jours, Tiphaine Appelhans et Simon Ripert, deux danseurs expérimentés ont donné des cours lors d'un stage au studio Ballet de Furiani... CNI est parti à leur rencontre pour comprendre les enjeux contemporains du monde de la danse.

Radio Calvi Le collège de Calvi obtient gain de cause

Le 07 Septembre 2018

Mercredi, l'équipe pédagogique du collège de Calvi était montée au créneau à la suite de la suppression du demi poste de conseiller principal d'éducation (CPE), réduisant ainsi l'effectif à un seul pour 500 élèves.

Radio Calvi Mouvement de grève et blocage des cours au collège Pasquale Paoli de Lisula

Le 07 Septembre 2018

Le personnel du collège de Lisula est en grève depuis jeudi matin, suite à la suppression d'un poste d'adjoint administratif d'intendance.
 

Radio Calvi Bastia : Le président de l’Assemblée de Corse et le maire de la ville au plus près de la rentrée scolaire…

Le 07 Septembre 2018

A l’occasion de la rentrée scolaire ce jeudi 6 septembre, le président de l’Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, le maire de Bastia, Pierre Savelli, leurs directeurs de cabinet respectifs et Ivana Polisini, ajointe à l'éducation, se sont rendus dans plusieurs établissements : école Venturi en centre ville, école Georges-Charpak à Toga et collège de Montesoro dans les quartiers sud.

Radio Calvi
Autres actualités :