Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Migrants : Quand Jean-Guy Talamoni et Gilles Simeoni proposent d'accueillir l'Acquarius
1 photo disponible

Migrants : Quand Jean-Guy Talamoni et Gilles Simeoni proposent d'accueillir l'Acquarius


Calvi

Par

Le 13 Juin 2018


#Aquarius: l'Europe doit traiter de façon solidaire la question humanitaire. Compte tenu de la localisation du navire (au large de Malte, NDLR) et de l'urgence, mon avis est qu'il serait naturel d'ouvrir un port corse pour porter secours à ces personnes en détresse" écrit Jean-Guy Talamoni

"Manque de vivres, mauvaises conditions météo, et port espagnol trop éloigné: face à l'urgence, le conseil exécutif de Corse propose à @SOSMedFrance d'accueillir l'#Aquarius dans un port #corse" a tweeté Gilles Simeoni

Le navire affrété par l'ONG SOS Méditerranée a secouru 629 migrants en Méditerranée, enjeu d'un bras de fer entre l'Italie et Malte, qui refusent de le laisser accoster, a finalement reçu le feu vert des autorités espagnoles pour rallier Valence.

Mais comme bien l'on pense la double prise de position des deux présidents - de l'assemblée conseil exécutif, a suscité des réactions favorables mais aussi d'autres qui le sont moins !

Jean-Martin Mondoloni ; « Secourir oui, accueillir, non ! »
En proposant d’accueillir « l’aquarius », navire affrété par une ONG et comptant à son bord plus de 600 migrants, Jean Guy TALAMONI et Gilles SIMEONI, font une fois encore preuve d’un irréalisme confondant et s’éloignent un peu plus des véritables enjeux de la Corse.
S’ériger en chef d’Etat souverain en laissant penser que nous aurions les moyens d’accueillir dignement ces migrants relève davantage du coup politique que d’une mesure réellement efficace : La Corse ne dispose ni des moyens ni des prérogatives pour accueillir sur son sol des centaines de migrants. Dépourvus de centres d’accueil, de structures d’hébergement et de soins, nous ne pouvons rien leur promettre d’autre que de s’échouer sur une autre rive.
Si nos racines chrétiennes inclinent naturellement à la compassion et à la charité, nous pensons pour notre part qu’il faut certes créer les conditions pour venir au secours de ces sinistrés mais qu’en revanche la Corse ne saurait accueillir toute la misère du monde et mieux faire que ce qui est d’ores et déjà prévu par les traités internationaux en matière de crise humanitaire.
Ayons la lucidité de le dénoncer : il est toujours risqué d’instrumentaliser la misère par des effets d’annonce qui ne seront pas suivis d’annonce des faits. Ayons le courage d’affirmer que brandir avec zèle et sans moyens l’étendard de l’hospitalité ne changera pas la condition de ces familles. Entre humanité et responsabilité, ayons la clairvoyance de le dire : Secourir oui, accueillir non !

Rassemblement national : "La majorité des corses est hostile à la venue de migrants chez nous "
Monsieur Talamoni a proposé, dans un tweet, d'accueillir en Corse les migrants dont le bateau croise au large de notre île.
Aurait-il oublié que la majorité des corses est hostile à la venue de migrants chez nous ? Se prendrait-il pour le propriétaire de la Corse en passant outre à la volonté populaire ?
Il est curieux de constater que Monsieur Talamoni préfère que ce soit des migrants étrangers qui s'installent gratuitement chez nous alors qu'il veut empêcher les continentaux français d'acheter sur notre territoire.
Nous espérons que Monsieur Talamoni se rendra rapidement compte qu'il est un élu de la république française et non un souverain qui dispose de notre terre comme bon lui semble !


Ava Basta : "Bienvenue chez nous"
Avà Basta accueille avec joie et orgueil la proposition des deux Présidents de la CU d'accueillir le bateau à la dérive en Corse.
Nous sommes là toutes voiles dehors sur la route de l'humain et l'humain sera toujours nôtre .
La Corse est et restera terre d'accueil.
Bienvenue chez nous.


Michel Stefani : "L’Europe au pied du mur"
L’odyssée déplorable imposée au navire humanitaire Aquarius serait en passe d’être résolue après l’accord signifié par l’Espagne pour l’accueillir et sortir de cette situation humainement insupportable.
Dans le contexte de blocage précédent, la proposition faite ce matin par Gilles Simeoni mérite d’être soulignée et soutenue alors que dans le même temps les autorités françaises restaient muettes. Il faut tout autant saluer la responsabilité dont ont fait preuve les Maires italiens de Naples, Palerme ou Messine qui en ont fait de même contrairement aux autorités italiennes.
Comme l’a déclaré Ian Brossat au nom du PCF : « les populations de l’Europe du Sud ne peuvent assumer seules l’accueil des réfugiés quand un certain nombre de pays-membres d’Europe centrale ou du Nord refusent de prendre leur part à la solidarité internationale. En agissant de la sorte, ces Gouvernements mettent en péril l’unité européenne et défient ses règles communes.
Pour répondre à ce défi, nous portons des solutions pragmatiques :
- contraindre les États membres, y compris leurs flottes militaires, à remplir leurs obligations internationales en matière de sauvetage en mer et de droit d’asile ;
- partager la responsabilité des demandeurs d’asile entre tous les pays de l’UE ;
- réorienter les missions de Frontex vers le sauvetage et l’ouverture de voies légales sans conditions ;
- instaurer des voies légales et sûres d’accueil des réfugiés à travers un couloir humanitaire dans la Méditerranée, en lien avec le Haut-Commissariat aux réfugiés de l’ONU ».

LDH Corsica : " Un beau message"
"En proposant l'accueil d'un bateau de migrants dans un port de Corse, les présidents de l'Assemblée de Corse et de l'Exécutif honorent la Corse.
La LDH apprécie à sa juste mesure ce message d'humanisme. Il s'inscrit pleinement dans les meilleures traditions que porte notre communauté de destin, celles de la fraternité et de la solidarité.
La LDH n'ignore pas les messages de rejet qui travaillent aussi la société corse. Elle en fait un de ses combats prioritaires. Et la proposition des deux présidents appartient à ce combat."



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Bastia : «Fiure, Images & Cartoons» signés Battì à L’Alb’Oru

Le 18 Janvier 2019

Jeudi soir a été inaugurée au centre culturel L’Alb’Oru à Bastia une exposition temporaire de Battì Manfruelli intitulée «Fiure, Images & Cartoons». Avec son coup de crayon et son humour reconnaissables entre mille, Battì Manfruelli y présente sa nouvelle exposition jusqu'au 28 février.

Radio Calvi Les grands projets de la Communauté d'agglomération de Bastia pour 2019

Le 18 Janvier 2019

Lors de la traditionnelle cérémonie des vœux de la Communauté d’Agglomération de Bastia, ce jeudi matin, Jean-Michel Ferry, directeur général des services, a dressé le bilan de l’année 2018. « Les dépenses d’investissement ont progressé de 33%. On peut se féliciter de n’avoir pas eu recours à l’emprunt et la dette en cours a chuté de 6%. En 2018, les charges de personnel ont progressé de 2,5% et l’épargne brute de 8%. On a investi quelque 6 millions d’euros et participé au redressement de notre SEM d’environ 1 million d’€. En 2019 nous investirons environ 8 millions d’€. Une bonne chose pour notre économie locale et pour nos entreprises. Pour 2019 nous avons décidé de voir loin et de voir juste. Voir loin avec une PPI calée au-delà de cette mandature, agir juste avec des projets financés à 65% en moyenne. Agir juste aussi avec des outils modernes de pilotage et de suivi ».

Radio Calvi Franco Farsetti va quitter l'association des commerçants de L'Ile-Rousse

Le 17 Janvier 2019

A l'occasion du bilan d'activité de la patinoire, Franco Farsetti, président de l'Association des Commerçants et Artisans de l'Ile-Rousse (ACAIR) a annoncé que pour raison de santé il ne briguerait pas un nouveau mandat lors de la prochaine assemblée générale qui aura lieu d'ici un mois

Radio Calvi Balagne : Un randonneur secouru à Notre Dame de A Stella

Le 17 Janvier 2019

Un randonneur de 78 ans victime d'une chute entre Lumiu et Lavatoghju, et souffrant de vertiges, a été secouru dans le courant de l'après-midi par l'hélicoptère de la Sécurité civile.

Radio Calvi Le STC et l'élection aux chambres d'agriculture : "Cette élection en cache une autre"

Le 17 Janvier 2019

Le STC présente des listes dans les collèges 3 A et 3 B à l'occasion de cette élection des chambres d'agriculture de Haute-Corse et de Corse-du-Sud. Mercredi il a présenté à la maison des syndicats de la rue du Castagnu à Bastia les enjeux de cette consultation.

Radio Calvi
Autres actualités :