Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Pascal Perri à la seconde édition de Corsica Innova : "La maîtrise du digital peut aider à obtenir une autonomie de gestion"
1 photo disponible

Pascal Perri à la seconde édition de Corsica Innova : "La maîtrise du digital peut aider à obtenir une autonomie de gestion"


Calvi

Par

Le 05 Juillet 2018


ACG Management avait invité à l’Empire Co-Work partenaires, institutionnels et entreprises dans le cadre de la clôture de la deuxième édition de Corsica Innova. Organisé par ACG Management, l’appel à projets Corsica Innova qui avait été lancé en début d’année a pour vocation de soutenir le développement des jeunes entreprises innovantes corses dans des secteurs à forte croissance. Sous forme de table ronde on pouvait notamment y retrouver l’incubateur Inizia, Jean-Christophe Angelini, président de l'Adec mais également des entreprises comme Bowkr ou encore Mk Ice dont la start’up sera financée par le fond d’investissement. Parmi les intervenants également, Pascal Perri, économiste, et directeur du cabinet PNC Economic était convié à s’exprimer sur les stratégies de marques et la transformation digitale.

« Ce que nous défendons au delà de nos investissements, c’est un écosystème a expliqué Jean Savelli, directeur d’investissement pour ACG Management. En allant tous dans le même sens, c’est à dire le public et le privé nous contribuerons à consolider un développement économique essentiel à notre île. Concernant le digital, il y a une volonté de soutenir cette partie de l’économie en devenir. Nous souhaitions permettre aujourd’hui à nos entreprises locales d’accéder à un expert qui leur explique les possibilités et la nécessité d’investir dans le numérique tout en réunissant l’ensemble des acteurs économiques. Ces entreprises auront ainsi la possibilité de contacter notre fonds d’investissement afin que nous étudions leur dossier ».

Pour l’économiste Pascal Perri, les entreprises corses ont tout intérêt à miser sur le digital. En effet, il s’agit de pouvoir lever des frontières et des contraintes liées à l’insularité en développant son commerce.
L’expert a notamment détaillé des domaines dans lesquels le digital maîtrisé est un atout majeur pour l’économie. « Il s’agit d’emblée de pouvoir maintenir ou créer des emplois en gardant ses talents. De nombreux jeunes sont formés puis partent faute de poste à pourvoir dans le domaine numérique. Si les entreprises se développent davantage sur le plan digital, le territoire pourra conserver ses talents et les mettre à profit de manière durable. Dans les domaines qui pourraient être développés on retrouve le secteur agricole qui peut se doter d’outils digitaux pour atteindre de nombreux objectifs.
Je pense, pour ma part, que la Corse pourrait devenir une île avec une production 100% bio.
Ensuite, le secteur médical peut être équipé d’objets connectés.
Enfin, pour un territoire comme l’île de beauté, le tourisme peut davantage gagner en valeur et en développement économique en misant sur la relation client plutôt que de dépendre de plateforme de réservation qui ponctionne jusqu’à 17%.
La maîtrise du digital peut donc aider à obtenir une autonomie de gestion et donc réaliser des économies non négligeables et gagner en fidélisation de clientèle sur du long terme. »



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Soirée au profit du Centre Musical "U Timpanu" à Calvi

Le 09 Novembre 2018

Le samedi 10 novembre au Village Vacances "La Balagne" à Calvi sera organisé une soirée au profit du Centre Musical de "U Timpanu"

Radio Calvi Collectivité de Corse et SFR : La fibre pour tous les Corses dans 5 ans

Le 09 Novembre 2018

Comme cela a été décidé, c’est SFR qui sera en charge du déploiement de la fibre optique en Corse. Les collectivités territoriales ont attribué la DSP à l’opérateur au carré rouge qui est en train de mettre en œuvre un plan ambitieux de raccordement au sein de l’île. SFR a 5 ans pour déployer 170 000 prises FTTH en Corse. La convention a été signée jeudisoir à la Collectivité de Corse entre Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif et Alain Weill, PDG de Altice-France pour SFR-Collectivités

Radio Calvi L'Ile-Rousse : Jean-Paul Beneteau a "rejoint le Panthéon des grands serviteurs du Service Public"

Le 09 Novembre 2018

Les obsèques du commandant Jean-Paul Beneteau, pompier professionnel (er), victime de la tempête Adrian, le 29 octobre dernier ont été célébrées ce jeudi matin à L'Ile-Rousse en présence de la grande famille des pompiers de Corse-du-Sud et de Haute-Corse et près d'un millier de personnes dont le président de l'Exécutif de Corse et de nombreux élus

Radio Calvi Qui sont les soldats de Corse morts pour la France durant la Première Guerre Mondiale ?

Le 09 Novembre 2018

Ces 11 395 Poilus (et civils), Corses de sang ou de sol, sont morts durant la Première Guerre Mondiale, reconnus "Mort pour la France" et/ou figurant sur un Monument aux Morts en Corse. Si l'on rajoute les 145 qui ne répondent pas à ces 2 critères on obtient un total de 11 540 tués. Dans sa Cronica di a Corsica Orsu Ghjuvanni Caporossi a réalisé un travail considérable avec l'aide du site du ministère de la Défense, les archives départementales de la Corse-du-Sud, du site http://www.memorialgenweb.org/ et de l'ouvrage "Du deuil à la mémoire, les monuments aux morts de la Corse (Guerre de 1914-1918)" de Georges Ravis-Giordani et Jean-Paul Pellegrinetti (Editions Albiana, 2011). Nous en avons extraits ses conclusions mais sa Cronica, qui a nécessité un travail considérable, est à lire absolument.

Radio Calvi La flamme du Soldat Inconnu à Bastia

Le 09 Novembre 2018

vLa flamme du soldat inconnu, qui brûle pour l'éternité sous l'Arc de Triomphe, est parti mardi, à l'initiative de l'Union nationale du sport scolaire (UNSS), en direction de tous les territoires. Dans le cadre du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918, la Haute-Corse et Bastia l'ont réceptionnée jeudi matin. Pour la circonstance après que la flamme soit arrivée à bon port, avec la délégation qui était montée jusqu'à Paris pour la prélever, un relais intergénérationnel a été organisé sur la place Saint-Nicolas avec des élèves de CM2 de l'école Venturi, du collège Vinciguerra et du Lycée Jeanne d’Arc et des militaires de la sécurité civile en collaboration, bien sûr, avec l’Office national des anciens combattants, l, l’USEP, les CPCD et CPC EPS etc. Nathalie Constantini, directrice nationale de l'USS explique pourquoi elle a tant tenu à ce que la Flamme du Soldat Inconnu passe par Bastia. Un résumé en vidéo et en images de la matinée de jeudi sur la place Saint-Nicolas.

Radio Calvi
Autres actualités :