Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Prison d’Ajaccio : Antoine Pietri met sa vie en danger pour clamer son innocence
1 photo disponible

Prison d’Ajaccio : Antoine Pietri met sa vie en danger pour clamer son innocence


Calvi

Par

Le 12 Août 2019


Le ton est ferme. Les paroles fusent à l’encontre du système judiciaire. Avec une émotion encore palpable. Ce dimanche, soit 24 heures seulement après une entrevue avec Antoine Pietri au parloir de la prison d’Ajaccio, Maître Anna-Maria Sollacaro, conseil du prévenu avec maître Dominique Paolini, a convié la presse au « Week-end » route des Sanguinaires pour faire le point sur une situation qui se complique singulièrement.
En détention provisoire depuis dix-huit mois dans le cadre de l’assassinat de Patrick Julien le 5 novembre 2017 sur la commune de Soccia, Antoine Pietri, 28 berger dans ce village des Dui Sorru, a toujours clamé son innocence. Ce mercredi, il a décidé, pour protester, d’entamer une grève de la faim et de la soif qui mettent sa vie en danger. D’où la décision de son  conseil. «Il y a urgence, clame l’avocate, mon client a toujours dit qu’il était innocent, il est incarcéré depuis un an et demi et toutes nos demandes de mise en liberté provisoire voire assignation à résidence, ont échoué. Aujourd’hui, son pronostic vital peut être en danger. Nous ne sommes pas opposés à des mesures de contraintes mais nous sommes très inquiets. »

« La justice doit donner du sens à son action »
Le conseil d’Antoine Pietri dénonce « une instruction à charge. Aucun des éléments à décharge ne sont pris en compte. C’est un aveu d’impuissance. On est démunis. Il sait qu’il encourt une peine très lourde et préfère la mort. D’où son geste. J’avais l’espoir que son attitude ne soit qu’une stratégie mais nous en sommes bien loin. Il est prêt à être confronté aux jurés de la Cour d’Assises pour faire valoir ses droits et dire tout ce qu’il a à dire. »


Sur le même tempo, les responsables de la Ligue des Droits de l’Homme emboîtent le pas. « Nous ne sommes pas là pour nous prononcer sur sa culpabilité ou son innocence dans cette affaire, explique André Paccou, la justice l’établira, mais deux choses nous interpellent fortement : la question de  présomption d’innocence mérite d’être posée et la décision d’Antoine Pietri d’entamer une grève de la faim peut avoir de graves conséquences. Une inquiétude également évoquée par le directeur de la prison lui-même. Nous interpellons les autorités judiciaires sur leurs responsabilités. »


De son côté, le parquet avoue ne pas être au courant de cette situation. « Tout est fait à charge, peste le conseil du prévenu, depuis 18 mois, les demandes de mise en liberté sont rejetées systématiquement. Tout comme les demandes de transfert sur la prison de Borgu. La justice doit donner du sens à son action. »
Ce lundi, après lui avoir rendu visite au parloir, les parents d’Antoine Pietri donneront une conférence de presse…



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Coup d'envoi de "Natale in Calvi"

Le 06 Décembre 2019

Le coup d'envoi de "Natale in Calvi" été donné symboliquement ce jeudi soir par le maire Ange Santini, entouré de plusieurs élus. Durant un mois, les visiteurs pourront s'adonner aux joies de la glisse avec la patinoire ou encore profiter du village de Noël avec ses chalets, sans oublier le Family Park dédié aux enfants

Radio Calvi Joseph Emmanuelli, maire de Montegrossu, ne briguera pas un 7e mandat

Le 06 Décembre 2019

Joseph Emmanuelli, maire de Montegrossu, en Balagne, a décidé de passer la main. Il ne sera pas candidat aux prochaines élections municipales de Mars 2020

Radio Calvi Bastia : Les policiers sont, aussi, descendus dans la rue !

Le 06 Décembre 2019

Les policiers étaient également dans la rue ce jeudi. A l’appel des trois syndicats, Unité SGP Police, Unsa Police et Alliance Police Nationale, ils se sont rassemblés vers 13 heures devant le commissariat de Bastia afin de faire entendre leurs revendications.

Radio Calvi Blocage de la centrale de Lucciana : "l'énergie pour tous c'est notre combat"

Le 06 Décembre 2019

Ce jeudi 5 décembre, les agents de la centrale de Lucciana ont rejoint le mouvement de grève nationale contre la réforme des retraites. Ils manifestent également leur détresse face au projet "Hercule", proposé par le gouvernement en juin dernier. Une interruption de travail qui sera reconductible

Radio Calvi Des milliers de personnes dans les rues de Bastia contre la réforme des retraites

Le 06 Décembre 2019

Il y a fort longtemps que l’on n’avait plus vu autant de monde dans les rues de Bastia lors d’une manifestation : 3 500 personnes selon les forces de l'ordre, 5 000 selon les syndicats. De ce fait la manifestation qui devait débuter à 10 heures du Palais de justice n’a démarré qu’aux alentours de 10h30.

Radio Calvi
Autres actualités :