Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Projet de centre commercial à Lucciana : Le STC tire la sonnette d’alarme
1 photo disponible

Projet de centre commercial à Lucciana : Le STC tire la sonnette d’alarme


Calvi

Par

Le 24 Juillet 2018


Lors d’une conférence presse lundi matin à Bastia, le syndicat nationaliste a réitéré son hostilité à cette création.
« Aujourd’hui en Corse on a atteint le summum en matière de grandes surfaces » a martelé Jean Brignole, le secrétaire général du STC. « Aujourd’hui on crée artificiellement des zones commerciales en rase campagne. On parle de rééquilibrage entre Corse-du-Sud et Haute-Corse, on n’en a pas besoin».
Le STC est ainsi revenu sur l’extension des surfaces commerciales dans le pays ajaccien : « Près de 40 000 m² de surfaces commerciales dans un environnement restreint pour une population de 85 000 habitants ! Ces grandes infrastructures par leurs choix économiques sont aux antipodes de notre choix de société » a encore déclaré JeanBrignole qui met en avant des centaines d’emplois en danger.


Le secrétaire général du STC s’est montré aussi dubitatif sur la composition de la CDAC. « On parle encore aujourd’hui de commission départementale alors que nous avons depuis plusieurs mois une collectivité unique qui serait plus apte à juger ».
Si le STC a annoncé sa participation à toute forme de mobilisation contre le projet, il est aussi revenu sur la corsisation des emplois. « La notion de corsisation des emplois est la clef pour permettre la survie du peuple corse sur sa terre, et pouvoir continuer à envisager un jour une reconnaissance juridique ».
Pour le STC, cette question est d’autant plus d’actualité que « le refus des organismes représentant le patronat corse de ratifier la charte proposée par la présidence de l’Assemblée de Corse est caractérisé et le nombre de signatures dérisoire ».
Le maire de Bastia votera contre
Le maire de Bastia explique son choix dans un communiqué
« Mardi 24 juillet à 9h30, se réunira la Commission départementale d’aménagement commercial chargée de statuer sur la demande de création d’un ensemble commercial de 27000 mètres carrés de surface marchande sur la commune de Lucciana.
J’y siègerai en tant que Maire de la commune la plus importante de la circonscription.

J’ai bien pris connaissance du document présenté par « Fanti Promotion » et je ne peux que constater que l'objet même de ce projet va à l'encontre du modèle de société que nous portons.

D'une part, notre politique tant municipale que territoriale, vise à développer un projet économique et commercial respectueux des équilibres entre les centres villes et leurs périphéries. L'aménagement de grandes surfaces commerciales en périphérie de notre ville est évidemment à l'origine d'une partie des difficultés rencontrées par nos commerces de proximité.

D'autre part, ce projet s’inscrit dans un modèle économique dépassé, celui du tout-consommation, du tout-voiture, du tout-déchet, basé sur la destruction de l’offre concurrente, de sorte que les emplois annoncés compensent à peine les destructions occasionnées.

Dès notre arrivée aux responsabilités, nous nous sommes engagés à redresser et maitriser le développement commercial de notre cité au profit de tous, et notamment au travers de la candidature de Bastia au dispositif « Action Cœur de Ville », et au projet « Prossima » auxquels sont associées les communes membres de l’Agglomération de Bastia.

Le modèle porté par « Fanti promotion » est aux antipodes du modèle de société que nous défendons depuis toujours : une société ancrée sur des valeurs de solidarité et respectueuse de l'environnement dans lequel elle évolue et dans laquelle le développement économique profite au plus grand nombre. Ce type de projet est destiné à favoriser l’enrichissement de quelques-uns, au détriment de la grande majorité.

Nous avons besoin de la mobilisation de toutes les forces vives de notre territoire, élus locaux, Chambre de commerce, commerçants, population.....pour que l’intérêt public de nos communes, de nos commerçants et de nos habitants l’emporte sur les intérêts privés.

Pour toutes ces raisons, et pour défendre les intérêts de Bastia, je vous informe que je voterai contre le projet porté par « Fanti promotion ».



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
La route de l'aéroport de Calvi est très dangereuse

Le 26 Mars 2019

La D81 qui mène en direction de l'aéroport Calvi-Balagne est très dangereuse: absence de marquage au sol, bitume défoncé par les racines des arbres, énormes nids de poules bouchés sommairement, rien n'est épargné à cette route qui est pourtant celle qui est fréquentée par de nombreux automobilistes de la célèbre station touristique.

Radio Calvi Bastia : Stratus sur la ville

Le 26 Mars 2019

La ville de Bastia a été soumise durant l'après-midi de lundi à un phénomène météorologique qui n'est pas rare mais qui est toujours spectaculaire. Un stratus, qui est un genre de nuage bas dont la base se trouve à des altitudes inférieures à quelques centaines de mètres, s'est développé sur toute la cité du Nord au Sud, comme ici sous Ville-di-Pietrabuno, et a donné lieu à cette image fixée par Océane Baldocchi. Sandrine Launoy et Marie-Jo Costa ont aussi apporté leur contribution à une meilleure vision du phénomène. Qu'elles en soient remerciées.

Radio Calvi Vent violent : Météo France place la Corse en alerte jaune

Le 26 Mars 2019

Météo France a placé la Corse en vigilance jaune vent violent ce mardi à partir de 3 heures Pour l'instant l'alerte est valable jusqu'à mardi 26 à 15 heures

Radio Calvi Porto-Vecchio : Auto contre scooter. La jeune femme est décédée

Le 26 Mars 2019

Un grave accident de la circulation s'est produit lundi vers 18 heures sur la route de Muratello à Porto-Vecchio. Dans des circonstances qui restent à déterminer, un scooter piloté par une jeune femme d'une trentaine d'années et une voiture sont entrés en collision. La jeune femme gravement blessée - elle était en arrêt cardio-vasculaire - a été aussitôt secourue par les pompiers de Porto-Vecchio qui ont tenté aussitôt de la ranimer. Elle a été admise peu après à la clinique de l'Ospedale dans un état grave. La conductrice pour sa part choquée a été également prise en charge par les secours. Dans le courant de la soirée on apprenait, hélas, que la jeune femme n'avait pas survécu à ses terribles blessures.

Radio Calvi En Corse 3 200 personnes souffriraient de troubles autistiques, mais il n'y a que 20 places dans le Samsah régional

Le 26 Mars 2019

L'association Espoir Autisme Corse a inauguré lundi après-midi à Biguglia - à l'espace Ceppe - son service d'accompagnement médico-social pour adultes handicapés et troubles du spectre de l'autisme (Samsha-Tsa). Il pourra accueillir 10 personnes. Une structure similaire va également ouvrir dans le courant de la semaine - vendredi à Baleone - en Corse-du-Sud. Mais si ce nouveau pas en faveur de l'autisme est à souligner on est encore loin du compte. On estime en effet que 1% de la population est atteinte par ces troubles autistiques. Rapportée à la Corse cette estimation serait de 3 200 personnes atteintes par des troubles du spectre de l'autisme. "Nous en avons recensé entre 2 200 et 2 500" précisait à l'heure de l'inauguration Nonce Giacomoni, animateur de projets à espoir Autisme Corse. Malgré les efforts consentis à tous les niveaux et ce double pas effectué en faveur de cette population on est donc, très loin, de pouvoir faire face, hélas, à la situation. Mais des prises en charge de la part de l'ARS et de la CdC ont permis à ces personnes d'être envoyées ailleurs que dans des hôpitaux psychiatriques. "Elles peuvent vivre comme tout le monde et avec tout le monde" soutient dans notre vidéo Nonce Giacomoni qui, en l'absence de Baptiste De Nobili, président de Espoir Autisme Corse, a présidé la cérémonie d'inauguration de ce lundi en présence des représentants de la préfecture de la Haute-Corse, de l'ARS et de la CDC.
 

Radio Calvi
Autres actualités :