Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Salvini à Macron : « Napoléon, ouvre les ports corses aux migrants »
1 photo disponible

Salvini à Macron : « Napoléon, ouvre les ports corses aux migrants »


Calvi

Par

Le 26 Juillet 2019


C’est un éternel chjiama è rispondi entre le ministre de l’intérieur italien Matteo Salvini et le président de la République française Emmanuel Macron. Au centre de la « crise diplomatique » il y a toujours la questions de l’accueil de migrants. 

 

Dans une vidéo publiée sur la page Facebook de Salvini, le ministre transalpin ne mâche pas ses mots et en s’adressant à Macron en le tutoyant, il l’exhorte à ouvrir les ports corses et celui de Marseille aux migrants plutôt que de donner de leçons.

 

Tout a commencé il y a deux jours, quand Salvini a déserté une réunion informelle voulue par l’Elysée entre les 14 ministres européens de l'Intérieur.

 

À l’issue de la rencontre, Emmanuel Macron a attaqué Matteo Salvini pour son absence, déclarant son intention de proposer la réouverture de ports italiens pour accueillir les navires humanitaires des ONG en Europe.

 

À l'appui de sa thèse, il a réitéré le fait que les navires en péril devraient pouvoir accoster dans le port le plus proche, comme l'exigent les principes humanitaires et le droit maritime international.

 

La réponse, assez informelle, du vice-président du Conseil, Matteo Salvini n’a pas tardé à arriver. Dans un direct Facebook Salvini a déclaré « l'Italie a relevé la tête, elle ne prend pas des ordres »

 

Pour le secrétaire de la Ligue du Nord, la réunion à Paris avait été organisée à la hâte avec un préavis de quelques jours afin d'approuver la proposition d'Emmanuel Macron de faire de l'Italie le "camp de réfugiés" de l'Europe.

 

Et à ceux qui lui ont reproché son absence, il a rappelé qu'il était présent à la « vraie réunion » sur la question de migrants à Helsinki le week-end dernier.

 

Avec le ton sarcastique qui le distingue Matteo Salvini se demande si le locataire d’Elysée  se considère comme le nouveau Napoléon Bonaparte.

 

En ce qui concerne l'objet principal de la controverse, le ministre de l'Intérieur invite le président français à ouvrir ses ports en Corse et à Marseille, s'il exprime son intérêt à répondre aux besoins des navires des ONG. 

 

« Le document que Macron propose - a-t-il répété - ne sera jamais signé par l'Italie car les Italiens ne sont plus ni les dames de la société ni les esclaves de qui que ce soit.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Coup d'envoi de "Natale in Calvi"

Le 06 Décembre 2019

Le coup d'envoi de "Natale in Calvi" été donné symboliquement ce jeudi soir par le maire Ange Santini, entouré de plusieurs élus. Durant un mois, les visiteurs pourront s'adonner aux joies de la glisse avec la patinoire ou encore profiter du village de Noël avec ses chalets, sans oublier le Family Park dédié aux enfants

Radio Calvi Joseph Emmanuelli, maire de Montegrossu, ne briguera pas un 7e mandat

Le 06 Décembre 2019

Joseph Emmanuelli, maire de Montegrossu, en Balagne, a décidé de passer la main. Il ne sera pas candidat aux prochaines élections municipales de Mars 2020

Radio Calvi Bastia : Les policiers sont, aussi, descendus dans la rue !

Le 06 Décembre 2019

Les policiers étaient également dans la rue ce jeudi. A l’appel des trois syndicats, Unité SGP Police, Unsa Police et Alliance Police Nationale, ils se sont rassemblés vers 13 heures devant le commissariat de Bastia afin de faire entendre leurs revendications.

Radio Calvi Blocage de la centrale de Lucciana : "l'énergie pour tous c'est notre combat"

Le 06 Décembre 2019

Ce jeudi 5 décembre, les agents de la centrale de Lucciana ont rejoint le mouvement de grève nationale contre la réforme des retraites. Ils manifestent également leur détresse face au projet "Hercule", proposé par le gouvernement en juin dernier. Une interruption de travail qui sera reconductible

Radio Calvi Des milliers de personnes dans les rues de Bastia contre la réforme des retraites

Le 06 Décembre 2019

Il y a fort longtemps que l’on n’avait plus vu autant de monde dans les rues de Bastia lors d’une manifestation : 3 500 personnes selon les forces de l'ordre, 5 000 selon les syndicats. De ce fait la manifestation qui devait débuter à 10 heures du Palais de justice n’a démarré qu’aux alentours de 10h30.

Radio Calvi
Autres actualités :