Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Tourisme : Les députés de Pè a Corsica font adopter l’écotaxe sur les camping-cars en Commission des finances
1 photo disponible

Tourisme : Les députés de Pè a Corsica font adopter l’écotaxe sur les camping-cars en Commission des finances


Calvi

Par

Le 30 Novembre 2017


« Au nom des députés Pè A Corsica, j'ai défendu en Commission des Finances un amendement reprenant une revendication de l’Assemblea di Corsica relative à la création d'une écotaxe remboursable sur les camping-cars. Après un beau travail collectif entre les équipes parlementaires Pè A Corsica et les services de la CTC, j'ai dû me battre pour cette revendication juste économiquement, socialement et écologiquement parlant. Le rapporteur s'en est remis à la sagesse de la Commission qui a finalement adopté l'amendement. C'est une petite victoire à confirmer en séance publique la semaine prochaine ». C’est par ces quelques mots sur sa page Facebook que le député Michel Castellani a annoncé cette première victoire sur une question cruciale en termes touristiques et environnementale.

Contre le camping sauvage
Selon l’Observatoire régional des transports, - derniers chiffres connus - près de 28 000 camping-cars sont entrés en Corse en 2015, dont plus de la moitié par le port de Bastia, en provenance des ports de Toulon et de Nice. L’Assemblée de Corse a adopté, en juillet dernier, à une quasi-unanimité (abstention des Communistes), un rapport sur la régulation du phénomène « camping-cars » en Corse, notamment ceux qui refusent de rejoindre les campings payants ou les aires dédiées. Cette pratique de camping sauvage, qui suscite le raz-le bol des habitants et des communes, a un coût social, écologique et économique important. L’Exécutif a décidé de se saisir à bras le corps de ce sujet brûlant, qui revient périodiquement dans l’hémicycle, et d’y apporter des solutions. Après un débat nourri, les élus ont retenu la proposition d’élaborer un plan de gestion globale et de mettre en place une écotaxe pour inciter les camping-caristes à adopter un comportement plus vertueux.

Une fiscalité incitative
« Nous avons pensé à une écotaxe qui est une fiscalité incitative. En amont du voyage, les camping-caristes achèteraient, en ligne, une vignette dont le montant correspondrait à l’écotaxe. Cette vignette, pourvue d’un code barre, serait appliquée sur le pare-brise des véhicules et, par un dispositif de lecture optique, serait enregistrée dans les campings. Si les camping-caristes se comportent de manière vertueuse, ils seraient remboursés du montant de l’écotaxe à leur départ de Corse. Ce montant doit être assez élevé et correspondre à un certain nombre de nuitées pour obliger les camping-caristes à ne plus stationner n’importe où, s’ils veulent le récupérer. C’est un dispositif très simple à mettre en place… Nous espérons que cette écotaxe sera inscrite dans un article dédié de la prochaine loi de finance 2018 qui sera votée à l’automne. Nous allons saisir le ministre Nicolas Hulot qui connaît bien la Corse, son patrimoine naturel et le niveau de protection dont elle a besoin. Nous demandons au 1er ministre de mettre en place cette écotaxe, d’autant qu’un rapport de 2010 de l’Assemblée nationale convergeait, déjà, dans ce sens. Nos députés suivent le dossier avec attention à Paris. Il y a, donc, une fenêtre de tir possible. Si le principe de cette écotaxe est retenu, l’Assemblée de Corse pourrait, par son pouvoir règlementaire, en fixer le montant et les modalités concrètes. Ce dispositif, tant sur le plan juridique que règlementaire, informatique et logistique, pourrait être opérationnel dès la saison 2018 », expliquait, alors, dans les colonnes de CNI, Marie-Antoinette Maupertuis.

L’amendement sera soumis au vote des députés à l’Assemblée nationale la semaine prochaine dans le cadre du débat sur la loi rectificative des finances 2018.

N.M.
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Ajaccio : Professeur agressé au lycée Fesch, le recteur condamne

Le 20 Février 2018

Un professeur a été agressé verbalement, et bousculé, lundi au lycée Fesch par un parent d'élève ce lundi dans une salle de cours de l'établissement.Ses collègues et le rectorat, qui indique que l'acte donnera lieu à plainte, lui ont apporté leur soutien
 

Radio Calvi Ajaccio : Quartier du Finosello et orientations budgétaires au menu du conseil municipal

Le 20 Février 2018

La séance du conseil municipal d'Ajaccio de lundi soir était assez réduite en dossiers mais volumineuse en ambitions. Au cœur du débat, le quartier du Finosello, son avenir avec l’ANRU et en interface avec les quartiers Cannes-Salines, un espace en friche où se situait l’ancien collège détruit par un incendie et une véritable opportunité pour la ville, à savoir la reconquête de ce quartier pour créer un véritable renouvellement urbain et de décloisonnement des quartiers engagés par l’ANRU. On y verra de superbes logements, des services, des commerces et le futur conservatoire de musique Henri Tomasi. Majorité et opposition abondent dans le même sens
 

Radio Calvi 40 ans après Bastia redevient ville de départ du Tour de Corse automobile

Le 20 Février 2018

Lundi a été présenté dans les locaux de la CTC, le Tour de Corse Automobile 2018. Pour cette 61ème édition qui se déroulera du 5 au 8 avril, les organisateurs ont totalement modifié cette épreuve avec un départ de Bastia (ce qui ne c’était plus vu depuis 40 ans !) et des retours dans le Cap Corse ainsi que le Cortenais, avant de rejoindre Ajaccio où sera jugée l’arrivée dimanche midi. A noter que pour une durée de deux ans, la compagnie maritime régionale corse Corsica Linea est devenue partenaire titre de l’épreuve. En s’associant à la compagnie de navigation, la quatrième manche du Championnat du Monde des Rallyes est ainsi devenue le « CORSICA linea – Tour de Corse ».
 

Radio Calvi Cap Corse : Une unité mobile de dessalement d’eau de mer pour pallier la pénurie d’eau

Le 20 Février 2018

Le Cap Corse manque d’eau ! La réserve de Rogliano est vide, il ne reste plus, en ce mois de février, que 9 000 m3 d’eau. Le manque récurrent de ressources, la faiblesse des précipitations, l’absence de neige et le réchauffement climatique ont aggravé une situation toujours très tendue. De quoi alarmer le maire de Rogliano, ainsi que ceux des communes voisines, Meria, Tomino ou Ersa, qui craignent pour la saison estivale. Ils ont alerté l’Office d’équipement hydraulique de la Corse (OEHC) qui a réuni tous les acteurs, lundi matin, à la capitainerie de Macinaggio pour trouver une solution en urgence. Le principe de la location ou de l’achat d’une unité mobile de dessalement d’eau de mer a été acté. Une nouvelle réunion est prévue la semaine prochaine concernant le financement. Explications, pour Corse Net Infos, de Saveriu Luciani, conseiller exécutif et président de l’Office d’équipement hydraulique de la Corse (OEHC). Et le soulagement de Patrice Quilici, maire de Rogliano.
 

Radio Calvi Lucciana : Chez Walter, on manque de foot

Le 19 Février 2018

Hôtel habituellement réservé par la très grande majorité des équipes professionnelles de football venant affronter le Sporting Club de Bastia jusqu’à l’été dernier, l’établissement Chez Walter, situé à Lucciana, a vu les choses changer avec la relégation du SBC en National 3. Regrettable pour le gérant Pierre-Louis Collovigh, passionné de ballon rond.
 

Radio Calvi
Autres actualités :