Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Welcome in London with Air Corsica : La ligne pour Londres-Stansted est ouverte
1 photo disponible

Welcome in London with Air Corsica : La ligne pour Londres-Stansted est ouverte


Calvi

Par

Le 04 Mai 2018


L'avion affiche complet. Départ d'Ajaccio avec une escale à Bastia récupérant d'autres personnes de la Délégation mais aussi des passagers. « Air Corsica vous souhaite un agréable voyage » nous annonce le commandant de bord.

Une destination inaugurée dignement
C'est au Champagne que les voyageurs ont été accueillis sur ce vol un peu particulier puisque inaugural. Nous sommes à 36000 pieds, 11000 mètres d'altitude avec vue au-dessus des nuages. Un saut de puce vers Bastia avant de partir enfin pour Londres. Le temps passe vite, l'avion survole Lyon, puis la région parisienne, en passant au-dessus du Touquet avant de traverser la Manche. L'atterrissage se fait en douceur à Londres Stansted. Il suffira de deux petites heures de vol pour arriver à destination. Une fois au sol, certains voyageurs partent vers leur séjour, leurs vacances ou bien pour travailler : « Nous allons une semaine à Londres » expliquent trois jeunes femmes assises dans l'avion, partant en vacances ensemble. « On s'est fait un petit programme touristique ! ». Une autre cliente se réjouit de pouvoir rejoindre son fils qui travaille à Londres. Un monsieur dit partir pour raison d'affaires. Les autres voyageurs - de la partie la plus officielle de ce vol inaugural - se dirigent vers le Radisson Blu de Stansted où un accueil leur est réservé par la direction de l'aéroport en présence des médias, des agences de voyage et tours opérateurs anglais, moment animé de musique et chants corses autour d'un buffet déjeunatoire.

Des ailes vers l'Europe
Ce mois de mai annonce le lancement de cette toute nouvelle ligne d'Air Corsica reliant en vols directs, de mai à novembre, les aéroports d’Ajaccio, Bastia, Figari et Londres-Stansted. On peut désormais se rendre à Londres pour un tarif fixé à partir de 59€ aller et 49 livres pour les britanniques qui souhaitent découvrir notre île de beauté, et ce, au rythme de deux fois par semaine : le jeudi et le dimanche. L'offre se verra prolongée sur quatre allers-retours hebdomadaires en juillet et août (jeudi, vendredi, samedi et dimanche). Si cette destination est prévue pour six mois par an, la compagnie a pour projet d'augmenter la fréquence en 2019, sept ou huit mois et plus encore en 2020. « L'objectif de cette ligne, a souligné Philippe Dandrieux, Président du Directoire d'Air Corsica, « est, sur du long terme, d'arriver sur de l'annuel pour créer des liens permanents avec la Corse. »

Marie-Hélène Casanova- Servas, Présidente du Conseil de Surveillance d'Air Corsica, lors de son discours, a annoncé la fierté de la compagnie à inaugurer ce vol entre la Corse et Londres afin que nos deux îles puissent être reliées directement avec l'arrivée d'un sixième Airbus, nous envisagions cela depuis longtemps est c'est enfin arrivé, dit elle avec enthousiasme. « c'est la volonté de la compagnie, a-t-elle ajouté, et celle du conseil exécutif de Corse, représenté par Gilles Simeoni qui souhaite un développement à l'international vers l'Europe. »

Une voie ouverte sur le tourisme

Si les corses vont pouvoir s'offrir souvent des courts et moyens séjours à Londres, les anglais viendront tout autant en Corse, l'île étant une destination "soleil" très prisée. Il va de soi que pour le tourisme insulaire, cette ligne va augmenter considérablement la fréquentation des anglais en corse.

« Nous avons réalisé qu'il y avait ici une forte demande pour la destination Corse, mais l'accès nous paraissait problématique »a précisé Martin Jones à la Direction de l'aéroport de Stansted , « il a fallu beaucoup de travail, de collaboration entre la compagnie aérienne et nous-mêmes ainsi qu'avec le gouvernement, nous avons ainsi réussi à créer ce partenariat. »

Une passagère anglaise sur le vol Londres-Ajaccio du jour explique que cela fait des années qu'elle vient en Corse et que « ça n'a pas toujours été très simple de s'y rendre. Aujourd'hui, l'offre est bien plus importante ».

Bruxelles, puis Londres, quelles seront les prochaines destinations que nous réserve Air Corsica ? La question est posée sur les projets à l'étude. Affaire à suivre mais en attendant Londres nous attend comme la Corse se prépare à accueillir nos amis anglais.

https://www.aircorsica.com



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Bastia : Quand on vous dit que le chocolat, c’est bon pour la santé !

Le 22 Octobre 2018

Dernier jour du Salon du chocolat et des délices de Corse, vous avez jusqu'à 19 h pour tester les bienfaits du chocolat !

Radio Calvi Pietranera : Le septuagénaire, porté disparu vendredi, retrouvé en vie

Le 22 Octobre 2018

Jean-Claude Dolfi, le septuagénaire atteint de la maladie d'Alzheimer, qui avait disparu vendredi soir du village de Pietranera (Haute-Corse), a été retrouvé sain et sauf ce dimanche après-midi. L'homme a été hospitalisé.

Radio Calvi Blogueurs et journalistes belges à la découverte de la Haute-Corse

Le 22 Octobre 2018

La CCI de Bastia et de Haute-Corse, en partenariat avec la Corsica Linea Bruxelles, l’Agence du Tourisme de la Corse, ainsi que l’ensemble de ses partenaires, a accueilli de jeudi à samedi huit blogueurs et journalistes francophones et néerlandophones, issus de la presse classique et de la blogosphère représentatifs du marché belge, autant sur la Flandre que sur la Wallonie

Radio Calvi Petru Mari si n'hè andatu

Le 22 Octobre 2018

Petru Mari ne nous régalera plus de ses belles chroniques in lingua nustrale. On n'entendra plus sa voix sur les ondes des radios insulaires. Celui qui pendant des années a animé mille et une émissions depuis à Ghjustra Liceana jusqu'à Mediterradio et Kantara sur RCFM, nous a quittés ce dimanche…

Radio Calvi Clinique de l’Ospedale : Le sénateur Jean-Jacques Panunzi saisit la ministre de la santé

Le 22 Octobre 2018

La Clinique de l’Ospedale à Porto-Vecchio est dans une situation financière préoccupante. La cause : une dette de plus de 2 millions d’euros due par l’Etat qui argue d’un manque de moyens pour ne pas la régler. Après la montée au créneau de la Communauté de communes du Sud Corse, c’est au tour du sénateur de Corse du Sud, Jean-Jacques Panunzi, de s’émouvoir de la situation. Il explique, dans un communiqué, qu’il a demandé l’arbitrage de la ministre de la Santé et des Solidarités.

Radio Calvi
Autres actualités :