Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

A Bastiaccia : une immense vague rose de solidarité
1 photo disponible

A Bastiaccia : une immense vague rose de solidarité


Calvi

Par

Le 08 Octobre 2018


850 personnes, dont 250 coureurs, ont pris part ce dimanche matin à Bastia à la Bastiaccia, course et marche de sensibilisation à la prévention du cancer et plus particulièrement du cancer du sein.

Une immense vague rose qui a répondu à l'appel du Centre Régional
de Coordination du Dépistage des Cancers en Corse, de la Ville de Bastia, de la Ligue Contre le Cancer de Haute Corse et de la Marie-Do qui invitaient à marcher contre la tumeur du sein qui en Corse frappe une femme sur neuf.

Les deux départs se sont déroulés de manière échelonnée à partir de 10h quand le coup d'envoi de la course a été donné par le Maire de Bastia sur la place Saint Nicolas d'où la vague rose s'est élancée dans un parcours dans le centre-ville de Bastia. A 10h20 c’était le départ de la marche à laquelle ont participé près de 600 personnes : une mobilisation exceptionnelle pour cette manifestation qui a aussi eu lieu à Calvi, Saint Florent et Ghisonaccia.

 

Avec plus de 50.000 nouvelles personnes touchées chaque année en France, le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins. Près d’une femme sur neuf sera concernée au cours de sa vie, d’après la Ligue contre le cancer. Moins de 10 % des cancers du sein surviennent avant 40 ans. L’incidence augmente ensuite avec l’âge. Il est donc recommandé de faire des dépistages dès l’âge de 50 ans. Le progrès, tant au niveau du dépistage que de la prise en charge médicale de la maladie, permet de guérir, aujourd’hui, 3 cancers du sein sur 4 mais le dépistage reste fondamental pour pouvoir soigner à temps la maladie.

La Ligue rappelle que le dépistage organisé permet à toutes les femmes, âgées de 50 à 74 ans, et ne présentant pas de symptôme, de bénéficier, tous les deux ans, d’une mammographie prise en charge par l’Assurance maladie car il n’en reste pas moins vrai que celui du sein reste le cancer le plus fréquent chez les Françaises, et se trouve à l’origine d’environ 11 500 décès par an.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Agression en Balagne : Core in Fronte Balagna réagit

Le 21 Août 2019

A la suite des agressions survenues en Balagne, contre une octogénaire de Calenzana et un sapeurs-pompiers de Calvi, Corse in Fronte Balagna a souhaité réagir.

Radio Calvi Promotion de l'éthique professionnelle : Serena Romani lauréate du concours national du Rotary

Le 21 Août 2019

L'île-roussienne Serena Romani, Interne en gériatrie à Sophia Antipolis  a remporté le concours national promotion de l'éthique professionnelle en choisissant le thème:  «  La vieillesse est elle réellement un naufrage? »

Radio Calvi Claude Pianne chevalier de l'ordre national du Mérite honoré à Santa Reparata-di-Balagna

Le 21 Août 2019

Promu chevalier de l'ordre national du Mérite, Claude Pianne, a été décoré dimanche à la salle polyvalente de Santa-Reparata di-Balagne à l'occasion d'une réception, en présence de nombreux invités

Radio Calvi En Corse-du-Sud, l’Etat s’engage dans la lutte contre la divagation animale

Le 21 Août 2019

Une réunion de travail a été organisée ce mardi à la préfecture de Corse-du-Sud avec bon nombre d’acteurs autour de la table. Profession agricole et maire de certaines communes étaient en effet présents aux côtés de la préfète de Région, Josiane Chevalier afin de déterminer des méthodes de lutte contre la divagation particulièrement grandissante des animaux sauvages. Pietrosella et Grossa seront deux communes volontaires pour des expérimentations.

Radio Calvi Haute-Corse : toujours des excès de vitesse

Le 21 Août 2019

L'escadron départemental de sécurité routière (EDSR) de la gendarmerie de la Haute-Corse poursuit inlassablement les contrôles de vitesse, mais la traditionnelle "peur du gendarme" ne semble plus faire effet. Les infractions sont quotidiennes et régulières. Mais bien des fois nombre d'automobilistes sont, malgré tout, rappelés à leur devoir par la gendarmerie

Radio Calvi
Autres actualités :