Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Ajaccio : la doyenne des Corses s’en est allée à 112 ans. Marie Ferracci était « ma maîtresse »
1 photo disponible

Ajaccio : la doyenne des Corses s’en est allée à 112 ans. Marie Ferracci était « ma maîtresse »


Calvi

Par

Le 19 Août 2019


C’est ainsi que j’ai rencontré ce jour là, celle qui m’apprit à écrire au début des années cinquante, à l’école du boulevard Sampiero, située au bas de la rue des Trois-Marie. C’était l’école du quartier, la petite cour de récréation où résidaient les Fanucci et Lorenzi, la petite fontaine et le grand couloir, la rue Fesch à deux pas et les cris des enfants qui se répercutaient dans ce qui est devenu aujourd’hui le Musée Fesch. Enfance heureuse certes, insouciance, amitié et école publique dans toute sa splendeur. Que de souvenirs…
Revenons quelques années en arrière, en 2015 je crois. Je déambule à travers les stands d’une moyenne surface au centre ville d’Ajaccio. A l’étage, je m’arrête devant le stand des légumes pour choisir de quoi faire un pot au feu. A mes côtés, une dame d’un certain âge à qui je tends un sachet qu’elle essayait de décrocher pour elle aussi - visiblement – choisir quelques légumes. Et voilà que c’est parti :


Notre chère maîtresse…
 « Bonjour madame, comment va ? Je vous connais, vous êtes Mme Ferracci, la maman de Lucien
Bien sûr, j’ai reconnu mon institutrice mais je me suis gardé de ne rien dire…
« C’est très bien. Mais moi aussi je te connais ! »
- Ah bon ! Vous me connaissez ?
« Tu est José, le fils du menuisier de la rue des Trois Marie et je connais aussi ta sœur, Marie Paule, et ton frère, Adam le plus jeune ! Vous étiez mes élèves…A propos, Comment vont-ils ?»
- Vous êtes…
« Je suis ton ancienne institutrice de l’école du bas de la rue des Trois Marie et je ne t’ai pas oublié, bien sûr, tu n’as plus cette tignasse blonde, comme ton père. »
Voilà pour les retrouvailles ! Soixante cinq ans après tout de même… Nous sommes restés une bonne demi-heure à évoquer nos familles, de nos vies, les anciens aussi…
 
La  fête au village
Il y a deux ans, à Renno, Marie Ferracci a fêté ses 110 ans entourée de l’affection des siens, enfants, petits-enfants, arrières petits-enfants, cela à l’initiative de Joselyne Mattei-Fazi, maire de Renno qui sait honorer les siens. Marie Ferracci, comme à son habitude, s’est prêtée à cette cérémonie toute empreinte de bonheur et de simplicité car « ma maîtresse » vous tient tête, parle, répond à vos questions, est au courant de tout. Comme tout le monde !
Evitez de lui poser des questions stupides, sinon vous allez comprendre…
« Je suis heureuse de voir toute ce monde aujourd’hui, ma famille, les parents et amis du village, c’est un merveilleux instant de bonheur de les avoir tous ici réunis. Cela me fait énormément plaisir.» 
Tous les matins, elle lisait son journal, regardait la « une », les avis de décès, les grands titres et les pages du quotidien pour « jeter » un œil aux mots croisés. Lucien est là, il veille et ne la lâche pas du regard. Les autres membres de sa famille non plus. Ils sont aux petits soins. Mais pas trop près. Sans plus. Elle aime beaucoup son indépendance Marie Ferracci et elle sait le faire savoir. Cela a duré jusqu’à il y a quelques semaines, jusqu’au moment où les premiers signes de fatigue sont apparus.
La santé de Mme Ferracci est dégradée au fil des semaines et des jours. Entourée de l’affection de tous les siens, mon ancienne Maîtresse s’en est allée dans un monde que l’on dit meilleur.

Je suis allé lui rendre un dernier hommage et j’avais simplement envie de lui dire que « les plus grandes leçons ne sont pas tirées d'un livre mais d'une enseignante telle que vous Mme Marie Ferracci. Merci d'avoir pris le temps de nous aider, ma sœur mon frère et moi au cours de ces années cinquante et de nous avoir guidés dans la maîtrise de nos connaissances. »
 
José FANCHI



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Porticcio : la pose de la première de l'église aura lieu en décembre

Le 13 Août 2020

La pose de la première pierre de l'église Saint Jean-Paul II aura le 1er décembre 2020 à Porticcio. L'annonce en a été à la faveur de la récente Saint-Laurent célébrée avec ferveur sur la rive sud du golfe d'Ajaccio

Radio Calvi Core in Fronte réclame un Titre dans la constitution pour la Corse

Le 13 Août 2020

Core in Fronte a tenu une conférence de presse ce mercredi 12 août 2020 sur la place du Marché de Bastia. L'occasion pour le parti nationaliste de dresser le bilan des Scontri populari qui viennent de se tenir à Patrimonio et de proposer sur le plan institutionnel un Titre pour la Corse dans la constitution analogue à celui de la Kanaky.

Radio Calvi Covid-19 - Gabriel Attal, en déplacement à Ajaccio : "Il y a aujourd’hui une reprise en France"

Le 13 Août 2020

Au lendemain d’un conseil de défense consacré à la lutte contre la COVID-19, le secrétaire d’Etat et porte-parole du Gouvernement Gabriel Attal est en déplacement à Ajaccio. Au programme, visite du marché, où le port du masque est obligatoire depuis ce week-end, et de l’aéroport, équipé depuis un mois de caméras thermiques, avant de rejoindre Propriano.

Radio Calvi Route d'Osani : "L'environnement de la victime et son passé judiciaire permettent d'envisager un règlement de compte"

Le 13 Août 2020

Carine Greff, procureure de la République d'Ajaccio a fait le point ce mercredi 12 août en fin d'après-midi sur l'assassinat perpétré dans le courant de la nuit sur la route d'Osani, sur le territoire de la commune de Porto. Pour la procureure, qui ne cite jamais le nom de la victime dans sa communication son ""L'environnement et son passé judiciaire permettent d'envisager notamment un règlement de compte criminel". Elle prévient aussi qu'aucune "autre communication - sur cett affaire - ne sera effectuée par le Parquet"

Radio Calvi Défi trail & sail : Marseille-Calvi-GR20 en moins de 80 heures

Le 12 Août 2020

Dans l'attente d'une fenêtre météo favorable, le skipper professionnel Chris Pratt s'apprête à quitter Marseille à la barre d'un voilier de compétition pour rallier Calvi et passer le relais à un autre champion mais cette fois de trail Sébastien Henri qui s'attaquera au GR20. L'objectif est de boucler la boucle mer - montagne en moins de 80 heures !
Sacré défi !

Radio Calvi
Autres actualités :