Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Ajaccio : La Rectrice a présenté le « nouveau Bac » aux 200 élèves de seconde du Fesch
1 photo disponible

Ajaccio : La Rectrice a présenté le « nouveau Bac » aux 200 élèves de seconde du Fesch


Calvi

Par

Le 19 Février 2019


Ils sont les premiers concernés par cette réforme du Baccalauréat, les élèves de seconde du Lycée Fesch ont pris connaissance des grands changements annoncés, et présentés ce lundi, par la Rectrice. En décembre dernier sa tournée de visites avait déjà commencé avec les élèves de Corte et tout récemment avec le élèves du conseil académique de la vie lycéenne. Ses rencontres auprès des secondes s’achèvera, après les vacances de février avec le Lycée Laetitia Bonaparte à Ajaccio et Giocante de Casabianca à Bastia. Des visites qui sont, pour elle, une occasion au regard de l’actualité de la réforme, de rencontrer plus précisément les élèves de seconde, avoir un échange direct avec eux très informel et répondre à leurs questions car naturellement, face à une réforme de telle importance, les questions affluent.

Pourquoi une telle réforme ?
Le Baccalauréat d’aujourd’hui serait devenu obsolète. Ce Bac auquel l’élève se prépare, ne serait plus, si l'on regarde bien, le premier diplôme du supérieur mais seulement un certificat de fin d’étude secondaire. Julie Benetti a présenté les grandes nouveautés aux élèves : une part du contrôle continu, la suppression des séries et un grand oral.
« Il faut savoir que sur le plan national, le taux moyen de réussite au Baccalauréat est de l’ordre de 90 %, le taux d’échec en Licences de 60 %. Objectivement, le Bac actuel ne prépare plus la réussite dans les études supérieures. Nous le vérifions aussi de la même façon en Corse. » a précisé Julie Benetti.

 

Des grands changements importants : le choix des possibles
Le Baccalauréat actuel se compose d’une concentration d’épreuves en fin de terminale (à l’exception des épreuves anticipées de fin de première) et ne permettrait pas de prendre en compte les efforts, les progrès des lycéens, tout au long des trois années de lycée. Ce qui change en premier lieu : désormais, sur le modèle des autres pays européens, est introduit une part de contrôle continu représentant 40 % de la note finale du Bac, de manière à tenir compte de la progression des lycéens.
Deuxième changement majeur, la suppression des séries, S, ES, L remplacées par un tronc commun d’enseignement, appelé « socle de culture commune » et ce, jusqu’en terminale, auquel on ajoute des enseignements de spécialité qui seront choisis par l’élève et qui lui permettront de préparer son projet d’études supérieures. C’est à dire avoir une part de liberté dans le choix des enseignements en optant pour des matières qui correspondent le plus à ses domaines de prédilections, à ses centres d’intérêt.
« Autrement dit, a expliqué Julie Benetti aux lycéens, vous ne préparerez pas le Bac pour juste obtenir un examen, mais pour préparer votre propre projet d’études supérieures. »

Tronc commun et spécialités : composition
Le tronc commun est constitué de français, philosophie (en Terminale), Histoire-Géographie, Enseignement moral et civique, Langue vivante 1 et 2, Éducation physique et sportive et Enseignement scientifique.
Les différents enseignements de spécialité sont Histoire-géographie, géopolitique, et sciences politiques / Humanités, littérature et et philosophie / Langues, littératures et cultures étrangères et corses/Mathématiques/physique chimie / Sciences de la vie et de la Terre / Sciences économique et sociale / Arts (histoire des arts, cinéma, audiovisuel) / Langues e cultures de l'antiquité / Numérique et sciences informatiques.

À noter que huit lycées en Corse dont les 5 de Corse-du-Sud, pourront suivre une spécialité Arts, enseignement souvent laissée pour compte.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Ladies Open Calvi - Eaux de Zilia : Les tirages au sort dimanche

Le 05 Avril 2019

Le 1er Ladies Open Calvi - Eaux de Zilia passe la surmultipliée avec l'accueil des joueuses qui vont participer à cet Open de tennis féminin, au cœur de la pinède de Calvi. Dimanche 7 avril à 18 heures, tirage au sort pour le tableau des qualifications et pour le tableau final
 

Radio Calvi Les établissements de plage de L'Ile-Rousse se mettent aux normes

Le 05 Avril 2019

A quelques jours de l'ouverture de la saison estivale, les quatre premiers établissements de la plage de L'Ile-Rousse, contraints de se mettre aux normes en fonction du "Décret Plage", s'activent à reconstruire et à jouir pleinement d'une autorisation d'occupation temporaire du Domaine Public qui leur a été accordée pour une période de deux ans.

Radio Calvi "Les Corses méritent mieux que des guerres de tranchées"

Le 05 Avril 2019

Pour Emmanuel Macron, le désir de paix manifesté par les Nationalistes doit passer par un examen de conscience.

Radio Calvi La "boîte à outils" du Président Macron

Le 05 Avril 2019

Une rafale de questions portant surtout sur le rural, et des réponses sur le thème : l'Etat fait, mais il ne fait pas tout.

Radio Calvi Cuzzà : Emmanuel Macron face au cri de désespoir des maires du rural

Le 05 Avril 2019

Près d’une centaine de maires ont rencontré le président de la République, Emmanuel Macron, à Cozzano pour la dernière étape du grand débat national qui a duré près de 6 heures. Un face à face sans tabou, parfois abrupt, avec des maires qui ont sorti tout ce qu’ils avaient sur le cœur, leurs peurs, leurs craintes, leurs désespoirs et leurs maigres espoirs, sans fioritures, ni illusion. Des doléances sans surprise qui ont parfois trouvé des débuts de réponses concrètes chez un chef de l’Etat qui s’est voulu très pragmatique. Tout en se retranchant derrière sa feuille de route délivrée en février 2018 à l’Alb’Oru, les grandes réformes nationales et en se défaussant au passage sur la collectivité territoriale.

Radio Calvi
Autres actualités :