Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Ajaccio : Le 6 février 1998, l’assassinat de Claude Erignac
1 photo disponible

Ajaccio : Le 6 février 1998, l’assassinat de Claude Erignac


Calvi

Par

Le 07 Février 2019


Josiane Chevalier, préfète de la Corse, a rappelé cette phrase du Pasteur Martin Luther King que l’ancien préfet Claude Erignac gardait précieusement dans son bureau du Palais Lantivy. C'est sous cet olivier que la préfète de Corse a rappelé ce triste jour du 6 février 1998 :
« Cette place où il y a 21 ans, le préfet Claude Erignac a été lâchement assassiné pour ce qu’il représentait, l’Etat, et pour ce qu’il incarnait, la République. S’en prendre à un préfet, c’est bien s’en prendre à l’Etat et à nos institutions. C’est vouloir frapper la République en plein cœur. Nul ne doit avoir le droit de donner la mort à un homme et, par cette folie meurtrière, plonger les siens, sa famille, ses proches dans une souffrance indicible.
La préfète de Corse a rappelé qu’elle se trouvait sur ce lieu pour la première et éprouvait beaucoup d’émotion :
« Je veux rendre un hommage vibrant et sincère à Claude Erignac, ce serviteur de l’Etat au parcours exemplaire qui avait mis tout son talent au service de cette île qu’il aimait tant. Nous sommes rassemblés 21 ans après pour faire œuvre de mémoire, pour espérer que cette violence est désormais définitivement derrière nous, pour conforter la voie de l’apaisement et croire en l’avenir de cette île au sein de la République.»

Sur place, Bianca Fazi, Conseillère Exécutive, en charge de la santé et du social et représentant le président du Conseil Exécutif Gilles Simeoni :
« Nous sommes dans une logique d’apaisement. Nous avons toujours été dans cette logique, depuis plusieurs années. Moi pour autant, je n’oublie pas que des personnes ont été jugées et ont payé ce qu’elles ont fait. Ils l’ont d’ailleurs reconnu. Je pense que ces personnes-là ont le droit de revenir en Corse et d’être dans une prison en Corse, comme l’indique la loi française… »

Dans un communiqué, Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse, a confirmé la participation du conseil exécutif à la commémoration. Un moyen, notamment, « d’assumer la responsabilité historique qui a été confiée aux élus de la majorité territoriale par le suffrage universel.»
Il affirme également que cette présence ne saurait « valoir quitus pour la logique de vengeance d’État appliquée, au détriment du droit aux hommes condamnés pour leur participation à l’assassinat du préfet Erignac, ni pour le mépris avec lequel il a été répondu jusqu’à aujourd’hui à notre volonté réaffirmé de dialogue et au choix démocratiquement exprimé par les Corses. »
J. F.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Coup d'envoi de "Natale in Calvi"

Le 06 Décembre 2019

Le coup d'envoi de "Natale in Calvi" été donné symboliquement ce jeudi soir par le maire Ange Santini, entouré de plusieurs élus. Durant un mois, les visiteurs pourront s'adonner aux joies de la glisse avec la patinoire ou encore profiter du village de Noël avec ses chalets, sans oublier le Family Park dédié aux enfants

Radio Calvi Joseph Emmanuelli, maire de Montegrossu, ne briguera pas un 7e mandat

Le 06 Décembre 2019

Joseph Emmanuelli, maire de Montegrossu, en Balagne, a décidé de passer la main. Il ne sera pas candidat aux prochaines élections municipales de Mars 2020

Radio Calvi Bastia : Les policiers sont, aussi, descendus dans la rue !

Le 06 Décembre 2019

Les policiers étaient également dans la rue ce jeudi. A l’appel des trois syndicats, Unité SGP Police, Unsa Police et Alliance Police Nationale, ils se sont rassemblés vers 13 heures devant le commissariat de Bastia afin de faire entendre leurs revendications.

Radio Calvi Blocage de la centrale de Lucciana : "l'énergie pour tous c'est notre combat"

Le 06 Décembre 2019

Ce jeudi 5 décembre, les agents de la centrale de Lucciana ont rejoint le mouvement de grève nationale contre la réforme des retraites. Ils manifestent également leur détresse face au projet "Hercule", proposé par le gouvernement en juin dernier. Une interruption de travail qui sera reconductible

Radio Calvi Des milliers de personnes dans les rues de Bastia contre la réforme des retraites

Le 06 Décembre 2019

Il y a fort longtemps que l’on n’avait plus vu autant de monde dans les rues de Bastia lors d’une manifestation : 3 500 personnes selon les forces de l'ordre, 5 000 selon les syndicats. De ce fait la manifestation qui devait débuter à 10 heures du Palais de justice n’a démarré qu’aux alentours de 10h30.

Radio Calvi
Autres actualités :