Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Ajaccio : Le PNC en ordre de marche pour les Municipales
1 photo disponible

Ajaccio : Le PNC en ordre de marche pour les Municipales


Calvi

Par

Le 06 Septembre 2019


Jean-Christophe Angelini, leader du PNC, avait convié les médias insulaires, ce jeudi, à l’hôtel Best Western d’Ajaccio pour une conférence de presse de rentrée. À ses côtés le conseiller exécutif Saveriu Luciani, la plupart des élus territoriaux PNC à l’exception de Vannina Borromei retenue à Marseille ( Pierre Poli, Paul Miniconi, Jean-François Casalta, Mattea Casalta, Julia Tiberi), et Léon Giacomoni, président du Cunsigliu.

Le chef de file du mouvement politique a réaffirmé, en préambule, la nécessité de maintenir « l’esprit militant et l’organisation de masse sur le terrain afin de rester dans le fil du travail accompli ces cinquante dernières années et de ce pourquoi nous avons été élus… »

Jean-Christophe Angelini a ensuite décliné les prochaines échéances au cours desquelles le PNC compte s’impliquer. Outre le Cunsigliu Naziunale, sorte d’AG permanente ayant lieu tous les deux mois, qui se tiendra à Corte le 13 septembre (18.00) et une fête le 21 à l’Espace Carlu Rocchi de Biguglia, il a été question de la venue de Jacqueline Gourrault, ce vendredi. « Nous allons rester présents, rappelle l’élu, le dialogue avec Paris est actuellement dans l’impasse, pour en sortir, il faut peut-être ouvrir d’autres espaces de dialogue. »
Saveriu Luciani lui a emboîté le pas. « Nous ne sommes pas seulement des élus locaux mais les représentants d’un peuple qui a besoin d’une émancipation plus large. Nous sommes les décideurs sur un territoire de 8700km2 bloqués face à la vision d’un centralisme forcené. Nous allons donc relancer la discussion… »

« Le salut viendra dans l’union »
Au-delà d’un bras de fer qui se poursuit entre Paris et la Corse pour les raisons que l’on sait, le PNC a également évoqué les prochaines élections municipales. Cette fois, c’est Jean-François Casalta, pressenti pour conduire une  liste nationaliste qui a réaffirmé la nécessité de s’unir. « Le salut viendra dans l’union. Il ne peut y avoir de division sur les territoires. Ce serait perçu comme un manque d’efficacité par rapport au travail réalisé. L’enjeu municipal rejoint l’enjeu territorial. À Aiacciu comme dans toutes les villes et villages de Corse, il n’y a pas de solution ailleurs que dans la majorité unie. »
Toujours en évoquant cette échéance cruciale, Jean-Christophe Angelini a conclu : « Le nationalisme que nous portons depuis des années doit se décliner à l’échelle locale. Cette responsabilité municipale est le dernier moyen pour l’Etat, de nier notre représentativité… »
Le bras de fer continue…En même temps que l’appel du pied vers Femu a Corsica…



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Rassemblement contre la réforme des retraites devant la sous-préfecture de Calvi

Le 17 Janvier 2020

À l'initiative de l'intersyndicale du collège Jean- Félix Orabona de Calvi, un rassemblement pour manifester contre la réforme des retraites a eu lieu ce jeudi matin devant la sous-préfecture de Calvi. ,

Radio Calvi Bastia : Quand les arts se mélangent pour donner le spectacle Immurtali

Le 17 Janvier 2020

Le photographe Armand Luciani présentera le 15 février prochain, au théâtre de Bastia, le spectacle "Immurtali".
Basée sur l'exposition photographique du même nom, cette représentation originale mêlant photographie, chant et danse contemporaine, promet aux spectateurs une belle soirée.

Radio Calvi 9 à 10 radars mis en panne : le cadeau de la CGT-Energie de Corse

Le 17 Janvier 2020

"Offert par la CGT" : la radar de la route de front de mer à Bastia n'a pas fonctionné ce jeudi. Comme une dizaine d'autres il a été mis volontairement en panne par la CGT-Energie qui entendait protester à sa façon contre la réforme des retraites concoctée par le gouvernement.

Radio Calvi Grève maritime : le blocage des transferts des boues de la station d'épuration de Bastia peut entraîner rapidement un risque sanitaire

Le 17 Janvier 2020

C'est l'une des conséquences de la grève des marins STC-CFTC de la CMN : l'absence totale de trafic entre les ports de commerce de Corse et Marseille nuit au traitement des boues de la station d’épuration de Bastia Sud : la rupture de la chaine de transfert des bennes transportant les boues de la station d’épuration de Bastia sud, depuis le port de Bastia vers celui de Marseille peut, selon Acqua Publica qui s'exprime dans un communiqué, entraîner un risque sanitaire important dans les 48 heures

Radio Calvi Bastia : des caméras vidéo pour sécuriser le port de Toga

Le 17 Janvier 2020

Depuis quelques semaines, les travaux ont débuté sur le port de Toga à Bastia. Courant février, une vingtaine de caméras de vidéo protection surveilleront cette zone où sévit souvent l'incivisme. Michel Rossi, maire de Ville-di-Pietrabugno s'exprime sur cette décision controversée.

Radio Calvi
Autres actualités :